LA THÉORIE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ANTHROPIQUE PREND L’EAU?

La théorie du Réchauffement Climatique Anthropique ;

Un mensonge qui dérange ;

Sur ce blog, je dénonce l’escroquerie du Réchauffement Climatique, dit Anthropique, sous toutes ces formes.

Et Résistance71 porte à notre connaissance cet article de Roy Spencer (Docteur en climatologie, ex-climatologue à la NASA) du 20 septembre qu’ils viennent de traduire et de publier ce jour ▼

Escroquerie du réchauffement climatique : Les modèles de prédiction reconnus erronés dans les merdias…

Des fissures dans l’armure de l’empire se font jour

Roy Spencer (Docteur en climatologie, ex-climatologue à la NASA) | 20 septembre 2017 | URL de l’article original en anglais ► http://www.drroyspencer.com/2017/09/cracks-in-the-empires-armor-appear/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/09/30/escroquerie-du-rechauffement-climatique-les-modeles-de-prediction-reconnus-errones-dans-les-merdias/

Hier, nous avons eu droit à une bonne couverture médiatique concernant une “nouvelle” étude publiée dans le magazine “Nature Geoscience” qui conclut que le réchauffement climatique n’a pas progressé aussi rapidement que prévu et que les modèles de prédiction climatique sont “un petit peu” faux.

(Que cette erreur soit d’un facteur de 2 ou 3 est une affaire sur laquelle nous ne nous étendrons pas ici…)

J’essaie toujours d’analyser mon sentiment sur le comment les deux auteurs de cette étude, Myles Allen et Michael Grubb, aient pu être autorisés à errer si loin de la réserve de l’empire et de son porte-parole en la matière du GIEC de l’ONU.

J’ai pensé à ce qui a bien pu mener à cette tournure des évènements et j’en ai conclu que ce n’était pas une compréhension coïncidentelle faite par des éléments hors de contrôle de l’empire. Ce n’est pas une anomalie tactique, mais plutôt une sorte de ballon sonde stratégique expérimental. Si John Christy ou moi-même avions essayé de publier un tel article, les troupes d’assaut impériales emmenées par Darth Trenberth auraient été rapidement envoyées pour écraser la rébellion.

La compréhension par les auteurs que les modèles climatiques produits ont fourni trop de réchauffement par prédiction depuis 2000 est une chose connue depuis au moins 5 ans. Ceci n’est pas un secret, Christy et moi-même avons été fustigés et traités de “négationnistes” pour l’avoir dit de manière répétitive.

Le timing de la “compréhension” de ces auteurs de la même chose ne semble pas très crédible. De l’article du journal “the Independant” : “D’après le ‘Times’, un autre auteur de cet article, Michael Grubb, professeur d’énergie internationale et du changement climatique au University College de Londres, a admis que ses modèles de prédiction précédents avaient surestimé l’augmentation des températures. Au sommet sur le climat de Paris en 2015, le professeur Grubb avait dit : ‘Toutes les preuves de ces 15 dernières années me mènent à conclure que donner pour prédiction une augmentation de 1,5oC n’est simplement pas compatible avec la démocratie.” Parlant au “Times” il avait dit : “Lorsque les faits changent, je change d’avis, comme l’avait dit en son temps (John Meynard) Keynes.”

Je dois maintenant demander ce que savait Grubb et quand l’a t’il su ? Qu’est-ce qui avait changé exactement dans les prédictions des modèles depuis la conférence de Paris en décembre 2015 ?

Absolument rien.

Allen et Grubb savaient que les modèles avaient un sérieux problème bien avant cela.

Je suspecte même qu’il y a eu des années de discussions dans les arrières-chambres emplies des vapeurs de cigarettes électroniques où les leaders de l’empire ont discuté du comment se devait d’être gérée l’augmentation de la disparité entre les prédictions des modèles et les observations de terrain. Cet article fait partie d’un grand plan que l’auteur de “La bombe démographique” Paul Ehrlich avait perfectionné il y a quelques décennies. Je pense que le nouveau narratif qui prend forme est celui-ci : “oui, nous avons eu tort, mais seulement sur le timing du désastre climatique à venir. Cela va toujours se produire… mais maintenant nous avons du temps devant nous pour résoudre ce problème avant qu’il ne soit vraiment trop tard.”

Je me demande si Allen et Grubb vont aussi appelés des “négationnistes” pour avoir montré que les modèles climatiques de l’empire sont à poil ?…

Seul le temps le dira. Tout ce que je peux dire pour l’instant est ceci : bienvenue du côté obscur.

~~~~▲~~~~

Enfin, certains Merdias continuent à dire de la merdia !

Les documentaires d’Al Gore ont cette capacité d’éveiller à la réalité, d’élargir notre horizon, de nous décentrer de nous-mêmes, pour envisager un autre rapport au monde et à la nature. Une suite qui dérange’ d’Al Gore – Source Le HuffPost ► http://www.huffingtonpost.fr/2017/09/26/une-suite-qui-derange-dal-gore-le-documentaire-qui-devrait-bousculer-le-monde-comme-dix-autres-films-avant-lui_a_23222249/

Alors que depuis 2010, de manière argumentée nous savons que cette théorie n’est qu’un mythe ▼

Le mythe du Réchauffement Climatique Anthropique (RCA)

https://resistance71.wordpress.com/2010/06/27/le-mythe-du-rechauffement-climatique-anthropique-rca/

Le dogme erroné du réchauffement climatique anthropique ou RCA battait déjà de l’aile avant le meeting de Copenhague en Novembre 2009. Depuis le Climategate de novembre dernier, l’escroquerie de ce dogme pseudo-scientifique a été exposée ainsi que la dictature de la pensée unique de l’organe politique (et non scientifique) de l’ONU en la matière : le GIEC, qui a agi en véritable tyran du dogme pseudo-scientifique pendant plus d’une décennie.

Le passage de la tendance « refroidissement global » des années 70 a la tendance « réchauffement global » de la fin des années 80 n’est aucunement prouvé scientifiquement. Ceci est le résultat exclusif d’une décision politique, motivée par des intérêts financiers particuliers. Si le problème de la pollution est bien réel, celui du RCA est un leurre qui ne profite qu’a une minorité de financiers et de grosses multinationales.

Ci-dessous le manuel du sceptique de Joann Nova, journaliste scientifique australienne qui démonte le dogme pour nous dans ses deux versions complémentaires Manuel du Sceptique I :

http://lemytheclimatique.files.wordpress.com/2010/01/manuel.pdf

et le Manuel du Sceptique II :

http://www.skyfall.fr/uploads/Manuel%20du%20Sceptique%20II-V4.pdf

A lire absolument et faire passer sans modération !

~~~~▲~~~~

Voire une escroquerie ▼

Pour vous dire que dès que le gros Al Gore a pointé le bout de son nez pour nous vendre, cher, SA vérité qui dérange, nous n’avons pas cessé de relever les approximations, incohérences et mensonges, puisque ce film s’appuie sur « de sérieuses recherches scientifiques, notamment celles du GIEC » comme le précise sa fiche Wikia.

Et ici, précisément on dénonce la véritable escroquerie mise en place par le  GIEC qui agi en véritable tyran du dogme pseudo-scientifique et ce depuis près de 30 ans… Mais le blog Résistance71 le dénonce depuis plus longtemps que moi et de manière argumentée :

Escroquerie du changement climatique anthropique : Escroquerie d’un marché « vert » de 5 à 7000 milliards de dollars !

Pour les banquiers l’escroquerie du changement climatique anthropique représente un marché potentiel de 7000 milliards de dollars

La marée du fric, le flot des conflits d’intérêts

par JoNova Traduction R71.

Et nous ne sommes pas les seuls à dénoncer ;

Les mensonges qui arrangent :

La création du GIEC

Le GIEC fut créé en 1988 à la demande du G7 (G20 aujourd’hui) sous la pression de Ronald Reagan et Margaret Thatcher. Source Les Blogs de Médiarpart.fr ► Le Blog d’Antoine Calandra ► https://blogs.mediapart.fr/antoine-calandra/blog/100116/le-rechauffement-climatique-anthropique-un-mensonge-qui-arrange

MàJ à 14:18 – Grâce à Balou du site Les Moutons Enragés ; 

UN NOUVEAU SAVANT DÉMOLIT LA FABLE DU RCA ;

Un scientifique très respecté, médaillé du climat, vient de décortiquer la science du réchauffement planétaire et y a jeté un coup de pied géant.

Son nom ? John Bates. Sa cible ? Une étude frauduleuse récente qui a déclaré que la «pause» inconfortable dans le réchauffement n’était vraiment pas du tout une pause.

Source La Cause du Peuple ► http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/02/un-nouveau-savant-demolit-la-fable-du.html#more

Et chaque mois, en appui du résumé SOTT des évènements climatiques majeurs (incluant les dolines, passages de bolides, morts soudaines de masses d’animaux, etc) je rajoute toujours des dossiers ad hoc, comme celui sur les probables joueurs de HAARP ► RÉSUMÉ SOTT 08/2017 + INFOS, DOSSIERS & PDF AD HOC

Et ce mois-ci j’ai rédigé un article complet sur les Ouragans en rafales ► Des ouragans en rafales… Alors que le Vert de gris Ministre Nicolas Hulot affirme que c’est là la preuve du RCA ; ICI et .

Et ici ► DE L’EAU PARTOUT… Et pas une goutte à boire ! Mohawk Nation News traduit & complété par JBL1960 Le point de vue des Natifs sur les ouragans en rafales d’Harvey, Irma, Jose, Katia, et les autres…

« L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie ;
La vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit. »
Mahatma Gandhi

8 réflexions sur “LA THÉORIE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ANTHROPIQUE PREND L’EAU?

  • 23 octobre 2022 à 3 h 56 min
    Permalien

    https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/06/lhomo-ca-pionce-rien-160522.png

    Après le COVIDisme et l’UKRAINisme, retour en force 8 du CLIMATisme ?
    https://jbl1960blog.wordpress.com/2022/06/05/apres-le-covidisme-et-lukrainisme-retour-en-force-8-du-climatisme/

    L’imposture de la science des modèles informatiques : retour à l’escroquerie climatique après le bidouillage des prédictions COVID ou, quand l’oscillation pacifique de La Niña fait péter les plombs des modèles climatiques !

    CQFD !

    Toujours pas plus de Réchauffement Climatique Anthropique que de PLANdémic encore moins type Variolique !

    Mais surprise, les nouveaux Roi du Monde modélisent le GREEN RESET ou le NÉANT VERT : Pour retourner le monde actuel et son économie industrielle vers une dystopie au feu de bois et aux turbines éoliennes où les pannes de coutant deviennent la norme comme actuellement en Californie, est une partie essentielle de la transformation via le Great Reset sous l’agenda 2030 : “UN Global Compact for Sustainability.”

    Répondre
    • 23 octobre 2022 à 3 h 59 min
      Permalien

      Pour y parvenir, le monde industrialisé doit être démantelé, Christiana Figueres, contributrice du FEM de Davos et ex-SG exécutif du Cadre de Convention sur le Changement Climatique (CCCC) de l’ONU, a révélé le véritable objectif de l’agenda climatique de l’ONU dans une conférence de presse à Bruxelles en février 2015 où elle a déclaré : “Ceci n’est pas la première fois dans l’histoire humaine que nous nous fixons volontairement la tâche de changer le modèle de développement économique qui a régné depuis la 1ère révolution industrielle.”

      Les remarques de Figueres en 2015 sont aujourd’hui reprises en écho par le président français Macron lorsqu’il affirma au dernier FEM de Davos en janvier dernier que “sous les circonstances actuelles, le modèle capitaliste et l’économie libre, ouverte, ne sont plus possibles.” Macron, un ex-banquier de la banque Rothschild a affirmé que “la seule façon de sortir de cette épidémie est de créer une économie qui est plus focalisée sur l’élimination du fossé entre les riches et les pauvres.”

      Merkel, Macron, Gates, Schwab et leurs amis vont accomplir cela en ramenant les standards de vie en Allemagne et dans les pays de l’OCDE au niveau de ceux du Soudan et de l’Éthiopie. Voilà ce qu’est leur dystopie du “Zéro Net Carbone”. Sévèrement limiter les voyages aériens, les déplacements en voiture, les mouvements des gens, fermer les industries “polluantes” [au CO²], tout ça pour réduire le CO² atmosphérique. Intéressant de voir comment de manière si pratique la pandémie du coronavirus* arrive à point pour mettre en scène le Grand Reset et cet agenda 2030 Zéro Net Carbone de l’ONU.

      https://theirishsentinel.com/wp-content/uploads/2020/08/image_2020_08_10T21_08_51_480Z-720×640.png

      Image sauvegardée et intégrée, traduite, dans la version française au format PDF N° 08042022 de 154 pages du livre dynamite de Robert F. Kennedy Jr. ; Le véritable Anthony Fauci – Bill Gates – Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la Santé publique par de larges extraits de traduction de Résistance71 – Création originale du PDF par mézigue ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/rfk-jr-le-veritable-anthony-fauci-larges-extraits-de-traduction-r71-pagination-jbl-du-7-avril-2022.pdf

      Preuve que tout est lié !

      Répondre
    • 23 octobre 2022 à 8 h 15 min
      Permalien

      A number of media reports have asserted that our recent study in Nature Geoscience indicates that global temperatures are not rising as fast as predicted by the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC), and hence that action to reduce greenhouse gas emissions is no longer urgent.

      Both assertions are false.

      Our results are entirely in line with the IPCC’s 2013 prediction that temperatures in the 2020s would be 0.9-1.3 degrees above pre-industrial (See figures 2c and 3a of our article which show the IPCC prediction, our projections, and temperatures of recent years).

      What we have done is to update the implications for the amount of carbon dioxide we can still emit while expecting global temperatures to remain below the Paris Climate Agreement goal of 1.5 degrees. We find that, to likely meet the Paris goal, emission reductions would need to begin immediately and reach zero in less than 40 years’ time.

      While that is not geophysically impossible, to suggest that this means that measures to reduce greenhouse gas emissions are now unnecessary is clearly false.

      Répondre
      • 23 octobre 2022 à 8 h 16 min
        Permalien

        Traduction google:

        Un certain nombre de médias ont affirmé que notre étude récente dans Nature Geoscience indique que les températures mondiales n’augmentent pas aussi rapidement que prévu par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), et donc qu’il n’est plus urgent d’agir pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

        Les deux affirmations sont fausses.

        Nos résultats sont entièrement conformes à la prédiction du GIEC de 2013 selon laquelle les températures dans les années 2020 seraient de 0,9 à 1,3 degrés au-dessus de la période préindustrielle (voir les figures 2c et 3a de notre article qui montrent la prédiction du GIEC, nos projections et les températures de ces dernières années) .

        Ce que nous avons fait, c’est mettre à jour les implications pour la quantité de dioxyde de carbone que nous pouvons encore émettre tout en nous attendant à ce que les températures mondiales restent inférieures à l’objectif de 1,5 degré de l’Accord de Paris sur le climat. Nous constatons que, pour atteindre probablement l’objectif de Paris, les réductions d’émissions devraient commencer immédiatement et atteindre zéro dans moins de 40 ans.

        Bien que cela ne soit pas géophysiquement impossible, suggérer que cela signifie que les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont désormais inutiles est clairement faux.

        Répondre
  • 24 octobre 2022 à 10 h 52 min
    Permalien

    Ca me fait penser aux antivax. Il y avait des morts par centaines et ils affirmaient que c’était faux ! Mais comment c’est possible ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *