Comment les États-Unis ont planifié la guerre d’Ukraine et la crise énergétique en Europe (RAND Corporation)

This article is available in 5 languages on this webmagazine:
10.10.2022-cABANEL-fAILLITE-eURPEAN-English-Italiano-Spanish
.

Dans ce qui semble être une fuite interne exceptionnelle du groupe de réflexion RAND Corporation, connu entre autres pour avoir été à l’origine de la stratégie américaine de politique étrangère et de défense pendant la guerre froide, un compte rendu détaillé est donné de la façon dont la crise énergétique en Europe a été prévu par les États-Unis.

• Le document, qui date de janvier 2022, reconnaît que la politique étrangère agressive menée par l’Ukraine avant le conflit pousserait la Russie à devoir mener une action militaire contre le pays. Son objectif réel, affirme-t-il, était de faire pression sur l’Europe pour qu’elle adopte un large éventail de sanctions contre la Russie, sanctions qui avaient déjà été préparées.

• L’économie de l’Union européenne, déclare-t-il, « s’effondrera inévitablement » à la suite de cela, et ses auteurs se réjouissent du fait que, entre autres, des ressources allant jusqu’à 9 milliards de dollars retourneront aux États-Unis, et des personnes bien éduquées les jeunes en Europe seront forcés d’émigrer.

• L’objectif clé décrit dans le document est de diviser l’Europe – en particulier l’Allemagne et la Russie – et de détruire l’économie européenne en plaçant des idiots utiles à des postes politiques afin d’empêcher l’approvisionnement énergétique russe d’atteindre le continent. (Voir Résultats de recherche pour « nord stream » – les 7 du quebec ).

Annalena Baerbock, ministre verte des Affaires étrangères allemande, dans un pull violet lors d’une réunion avec les États-Unis et l’OTAN.

Le groupe de réflexion de RAND Corporation , qui compte 1850 employés et un budget de 350 millions de dollars, a pour objectif officiel « d’améliorer les politiques et la prise de décision par la recherche et l’analyse ». Il est principalement lié au département américain de la Défense et est tristement célèbre pour avoir été influent dans le développement de stratégies militaires et autres pendant la guerre froide.

Un document signé RAND, sous le titre d’ouverture « Affaiblissement de l’Allemagne, renforcement des États-Unis », suggère qu’il existe un « besoin urgent » d’un afflux de ressources extérieures pour maintenir l’ensemble de l’économie américaine, mais « surtout le système bancaire ».

« Seuls les pays européens liés par les engagements de l’UE et de l’OTAN peuvent nous les fournir sans coûts militaires et politiques importants pour nous ».

Selon RAND, le principal obstacle à cette ambition est l’indépendance croissante de l’Allemagne. Entre autres choses, il souligne que le Brexit a donné à l’Allemagne une plus grande indépendance et rendu plus difficile pour les États-Unis d’influencer les décisions des gouvernements européens.

Un objectif clé qui imprègne cette stratégie cynique est, en particulier, de détruire la coopération entre l’Allemagne et la Russie, ainsi que la coopération entre l’Allemagne et la France, qui est considérée comme la plus grande menace économique et politique pour les États-Unis.

« S’il est mis en œuvre (la coopération France-Allemagne-Russie), ce scénario finira par faire de l’Europe non seulement un concurrent économique, mais aussi politique des États-Unis », déclare-t-il.

Le seul moyen : « Attirer les deux camps dans la guerre contre l’Ukraine »

Afin d’écraser cette menace politique, un plan stratégique, principalement axé sur la destruction de l’économie allemande, est présenté.

« L’arrêt des livraisons russes pourrait créer une crise systématique qui serait dévastatrice pour l’économie allemande et indirectement pour l’Union européenne dans son ensemble », affirme-t-il, estimant que la clé est d’entraîner les pays européens dans la guerre.

« Le seul moyen possible de s’assurer que l’Allemagne rejette les approvisionnements énergétiques russes est d’entraîner les deux parties dans le conflit militaire en Ukraine. Nos actions continues dans ce pays conduiront inévitablement à une réponse militaire de la Russie. La Russie ne va clairement pas abandonner la pression massive de l’armée ukrainienne sur la République populaire de Donetsk sans une réponse militaire. Cela permettrait de présenter la Russie comme la partie agressive, puis de mettre en œuvre l’ensemble du paquet de sanctions, qui a déjà été élaboré ».

Les partis verts forceront l’Allemagne à « tomber dans le piège »

Les partis verts en Europe sont décrits comme étant particulièrement faciles à manipuler pour faire les courses de l’impérialisme américain.

« La condition préalable pour que l’Allemagne tombe dans ce piège est le rôle dominant des partis verts et des idéologies européennes. Le mouvement écologiste allemand est un mouvement hautement dogmatique, voire fanatique, ce qui permet assez facilement de les amener à ignorer les arguments économiques », écrit-il, citant l’actuelle ministre des Affaires étrangères d’Allemagne, Annalena Baerbock, et le ministre du climat, Robert Habeck, comme exemples de ce type d’hommes politiques.

« Les caractéristiques personnelles et le manque de professionnalisme permettent de supposer qu’il leur est impossible de reconnaître leurs propres erreurs à temps. Il suffirait donc à former rapidement une image médiatique de la guerre d’agression de Poutine – et à faire des Verts d’ardents et tenaces partisans des sanctions – un « parti de la guerre ». Cela permettra d’imposer les sanctions sans aucun obstacle ».

Baerbock est, entre autres, bien connue pour avoir déclaré qu’elle poursuivra la suspension du gaz russe même pendant l’hiver – indépendamment de ce que ses électeurs pensent de la question et des conséquences pour la population allemande.

« Nous serons aux côtés de l’Ukraine, et cela signifie que les sanctions resteront en place, même en hiver – même si cela devient vraiment difficile pour les politiciens », a-t-elle déclaré récemment lors d’une conférence à Prague.

Les politiciens du parti vert Annalena Baerbock et Robert Habeck sont décrits par les États-Unis comme étant reconnaissants d’avoir été manipulés pour faire des courses pour les États-Unis – en particulier l’objectif de détruire l’économie allemande.
« Idéalement – Un arrêt complet des approvisionnements »

Les auteurs (du document) expriment l’espoir que les dégâts entre l’Allemagne et la Russie seront si importants qu’il sera impossible pour les pays de rétablir ultérieurement des relations normales.

« Une réduction des approvisionnements énergétiques russes – idéalement, un arrêt complet de ces approvisionnements – conduirait à des résultats désastreux pour l’industrie allemande. La nécessité de détourner des quantités importantes de gaz russe pour le chauffage en hiver aggravera encore les pénuries. Les confinements dans les entreprises industrielles entraîneraient des pénuries de composants et de pièces détachées pour la fabrication, une rupture des chaînes logistiques et, à terme, un effet domino».  Résultats de recherche pour « nord stream » – les 7 du quebec

En fin de compte, un effondrement total de l’économie en Europe est considéré à la fois comme probable et souhaitable.

« Non seulement cela portera un coup dévastateur à l’économie allemande, mais toute l’économie de l’ensemble de l’économie de l’UE s’effondrera inévitablement ».

Il souligne en outre que les avantages des entreprises basées aux États-Unis ayant moins de concurrence sur le marché mondial, les avantages logistiques et la sortie de capitaux de l’Europe, signifieraient qu’elles pourraient contribuer à l’économie des États-Unis d’environ 7000 à 9000 milliards de dollars. En outre, il souligne également l’effet important du fait que de nombreux jeunes Européens bien éduqués sont contraints d’immigrer aux États-Unis.

RAND nie être à l’origine du rapport

RAND Corporation a publié mercredi un communiqué de presse niant que le rapport provienne d’eux. Aucun commentaire n’est fait sur les parties du rapport qui sont fausses ou exactes, à part simplement écrire que le contenu est « bizarre » et que le document est « faux ».

Document supposé de la RAND ayant fuité

source : Nya Dagbladet

via Soleil Verseau

illustration : Vue aérienne du quartier général de la Rand Corporation à Santa Monica en Californie

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

35 réflexions sur “Comment les États-Unis ont planifié la guerre d’Ukraine et la crise énergétique en Europe (RAND Corporation)

    • 30 octobre 2022 à 7 h 26 min
      Permalien

      Nos amis américains ont installé en Europe un nombre collosal de bases militaires avec armes nucléaires
      Ils nous aiment tellement qu’il préfèrent que ce soit en Europe que la guerre se répande qu’elle soit économiques ou militaires.ils sont tranquilles les USA.ils nous prennent pour des cons en ayant place à la tête des états des idiots utiles bien financés.l’etat profond se cache derrière Blackrock et vanguard des énormes conglomérats financiers qui appartiennent à des Rothschild Rockefeller Warren Buffet et d’autres milliardaires ah! j’oubliais les écolo qui sont le bras de ces mondialistes

      Répondre
  • 10 octobre 2022 à 11 h 52 min
    Permalien

    Le propre des nations c’est de veiller à ses propres intérêts. Ceux a long et moyen terme pour les USA sont de vasaliser l’Europe et de disloquer la “sainte Russie” , la bouter hors du Caucase en la morcelant en plusieurs état, ce qui a déjà commencé.
    La Chine et l’Inde où wokisme, verts, individualisme outrancier ont peu de chances de pénétrer seront la pierre d’achoppement des USA et la fin de leur rêve de régisseurs d’un ordre mondial.

    Répondre
    • 10 octobre 2022 à 14 h 15 min
      Permalien

      @ tous

      Il n’y a pas LA NATION comme un tout indivisible – unie – cohérent – soudée et défendant SES INTÉRËTS = tout cela n’est que fadaises bourgeoises présentant les intérêts de la classe qui domine la nation et l’asservit – et l’exploite comme les intérêts de toute la communauté

      Ainsi, le Grand capital multinational – apatride – allemand frappe chaque jour la Russie – fournit des tanks et munitions à l’Ukraine dans une guerre hors de ses frontières – alors que chaque jour le prolétariat allemand s’enfonce dans le chômage – voit fondre son pouvoir d’achat – voit s’avancer la récession et la misère très loin de ses INTÉRETS de classes ou même de ses intérêts nationaux globaux.

      Seule la classe capitaliste allemande peut délocaliser ses usines – le travail et les salaires vers les USA afin de défendre ses intérêts – non pas nationaux mais ses intérêts de profits – de classe.

      VOICI un article à ce propos : https://insolentiae.com/on-ne-vous-le-dit-pas-lindustrie-europeenne-en-pleine-destruction/

      Robert Bibeau

      Répondre
      • 10 octobre 2022 à 17 h 01 min
        Permalien

        Robert, tu écris « voit fondre son pouvoir d’achat – voit s’avancer la récession et la misère très loin de ses INTÉRETS de classes ou même de ses intérêts nationaux globaux. »

        Mais dis moi, ses « intérêts de classes » et « ses intérêts nationaux globaux », sont ils compatibles avec les intérêts de classes et intérêts nationaux des prolétaires des autres pays ?

        Car s’il s’agit pour les prolétaires de chaque pays de défendre ses intérêts de classes à l’intérieur de ses intérêts nationaux (qui sont seulement ceux de la classe dirigeante ou bourgeoise), je crains que cela soit totalement incompatible avec le ‘front prolétarien international ».

        Enfin, prôner un ordre international, c’est de facto militer pour la mondialisation, car il ne peut pas exister d’ordre international régie par une loi internationale sans que la force supérieure ne soit pas du coté de la loi internationale. Car un droit implique un devoir d’application, c’est à dire, qui nécessite la force pour l’imposer, sans cela, c’ est une coquille vide, un voeu pieu.

        La preuve empirique étant l’histoire de l’humanité, jusque dans son actualité présente, objet de l’article.

        Répondre
        • 11 octobre 2022 à 11 h 54 min
          Permalien

          @ HERVÉ

          Question intéressante…

          NON les intérêts nationaux globaux (incluant la bourgeoisie nationale et le prolétariat national américain par exemple) ne sont pas compatibles d’un pays à un autre. Le capitalisme est un mode de production basé sur la concurrence – la guerre – pour le partage des ressources rares…
          Cette guerre est interne à chaque pays entre les classes antagonistes – pour le partage des ressources rares.

          La concurrence entre entités nationales chauvines – la guerre – est aussi menée entre les pays pour le partage des ressources rares (partage des marchés signifie partage des ressources rares).

          Rares non pas à cause de leur « rareté » objective – absolue – mais rare en fonction des besoins humains totaux – globaux – et les capacités – moyens et forces de production – d’un mode de production donné. Ainsi, des centaines de millions de gens sont affamés pendant que le quart des ressources alimentaires sont gaspillées – détruites. Doit-on se plaindre de la rareté des ressources alimentaires ?

          SEUL le développement maximum des moyens de production – et des forces productives sociales globales sous le capitalisme monopoliste d’État pourra créer les conditions objectives concrètes du dépassement du mode de production capitaliste à son stade ultime IMPÉRIALISTE

          Voila pourquoi en 1917 dans la Russie féodale arriérée il était illusoire – chimérique – de penser construire le mode de production communiste internationaliste avec 100 millions de moujiks analphabètes.

          Aujourd’hui, suite à la mondialisation du mode de production capitaliste couvrant la terre entière 197 pays il devient possible – réaliste – nécessaire de renverser le capitalisme partout – dans chaque pays – dans tous les pays et d’oeuvrer à construire le mode de production qui transcendra – dépassera le capitalisme – le mode de production communiste prolétarien que l’on n’a pas encore connu nul part sur terre.

          Le communisme c’est de chacun selon ses capacités – à chacun selon ses besoins…

          Je ne perd pas une seconde de mon temps à m’opposer à la MONDIALISATION inévitable – incontournable – condition indispensable de la révolution prolétarienne.

          La mondialisation capitaliste impérialiste est la condition de la destruction du capital et de son dépassement qui aidera le prolétariat de chaque nation/pays à répudier le nationalisme chauvin qui l’emprisonne depuis des siècles. Tout comme je ne perd pas une seconde à lutter contre le réchauffement de la planète par le soleil notre astre éternel. (Nous ne pouvons réformer – changer et modifier le cosmos et nous devons lutter pour aider les gens, les sociétés, à combattre les effets de ce réchauffement climatique sur leur vie quotidienne).

          Nous pouvons et nous devons changer radicalement le mode de production social à l’échelle mondiale.
          Le prolétariat est internationaliste, comme le mode de production qui l’a engendré, ou il n’est pas.

          Merci pour ton post Hervé

          Robert Bibeau

          Répondre
          • 12 octobre 2022 à 3 h 50 min
            Permalien

            « Cette guerre est interne à chaque pays entre les classes antagonistes – pour le partage des ressources rares.

            La concurrence entre entités nationales chauvines – la guerre – est aussi menée entre les pays pour le partage des ressources rares (partage des marchés signifie partage des ressources rares). »

            Ici, il y a un effet d’échelle où le niveau intérieur et inférieur de lutte peut être totalement anesthésié par le niveau extérieur et supérieur de lutte entre nations.

            C’est d’ailleurs l’unique moyen pour toute oligarchie de s’assurer de la soumission volontaire intérieure. Voilà pourquoi tout est fait pour nourrir le nationalisme des prolétaires tout en faisant mine de l’inverse.

            Ceci dit, le communisme, ce n’est pas le capitalisme d’état !
            le communisme, c’est le capitalisme sans Etat, c’est à dire où il repose sur l’individu et lui seul, c’est à dire où nul ne peut exiger plus de droits (immobilier et monétaire) qu’il n’accomplit de devoirs par lui même et nul ne peut se voir exiger plus de devoirs qu’il ne réclame de droits.

            Autrement dit, le communisme se fonde sur le mérite personnel qui contient en elle même la formule « de chacun selon ses capacités à chacun selon ses moyens », mais où c’est l’individu qui décide pour lui même et qui implique « de chacun selon sa volonté de consommation, selon son apport à la production » et non pas un chef quelconque, sinon la collectivité elle même pour définir l’orientation générale suivant l’échelle considérée (globale, régionale, locale et individuelle) suite à débat et consensus qui repose sur la transparence totale et interdit toute forme de secret d’Etat, par définition, le fait d’un complot contre la souveraineté du peuple.

            Bref, il n’appartient à personne de décider pour la collectivité, mais il est du devoir de toute personne intégré dans la société de trouver son intérêt personnel par son utilité à satisfaire l’intérêt général définit collectivement, en fonction de l’échelle considérée.

  • 10 octobre 2022 à 12 h 45 min
    Permalien

    Salut,

    S’il n’y a aucune preuve que le document vient bien de là où il « semble » provenir, alors, comment apporter du crédit à ce document puisqu’il ne peut pas servir factuellement.

    Car si aucune preuve ne peut être apportée, la RAND corporation peut alors parler de « théorie du complot » émise par un théoricien du complot et retourner l’accusation.

    Bref, « match nul » !

    a plus !

    Répondre
  • 10 octobre 2022 à 13 h 30 min
    Permalien

    Un  »Fake » de plus concocté sûrement dans les labo du FSB, ou encore dans ceux qui lui sous-traitent la désinformation probablement dans les rangs de l’extrême droite Européenne ou Américaine…

    Il n’y a donc aucun intérêt a lire un truc pareil… ou s’informer la-dedans…

    d’autant plus que le raccourci de vouloir tout coller aux yankees dans cette guerre, et leur mettre l’entière responsabilité sur le dos ne fonctionne pas depuis le début… les Yankees et l’administration Biden avaient bien plus urgent a faire comme coller les morceaux de leur économie et faire face aux dissentions profondes qui divisent l’Amérique et ses institutions depuis le départ de Trump…

    Bien entendu… sans vouloir défendre les yankees et n’ayant nullement aucun intérêt a le faire…il se trouve tout le temps des têtes brûlées qui soient prêts a vous sortir la totale pour vous convaincre que ce se sont des plans yankees qu’on a mûri depuis des années dans le secret et l’ombre pour casser l’Europe, l’Allemagne et la Russie… un peu comme ce que raconte Thierry Meyssan depuis le début depuis ses quartiers chics de Téhéran… ou lorsqu’il vient a Paris faire la tournée des chaumières…

    Dans cette guerre, on aura tout essayé de la part de Poutine et du FSB pour fabriquer des raisons et des prétextes et foutre le bordel en Europe plutôt de leur part et foutre le feu partout… mais attendez lorsqu’ils commenceront a faire usage d’armes non conventionnelles contre les peuples cette fois..si ce n’est déja fait… et par armes non conventionnelles, je ne parle pas de nucléaire nécessairement, mais des armes  »neurologiques » et autres chimiques et subtiles qui passent a peine inaperçues… et nous faire fuiter des documents pour accuser les Yankees encore une fois d’en être responsables ! Vous pariez combien que ce sera le cas ! j’en suis plus que persuadé pour ma part… puisque Poutine est capable d’utiliser même l’arme nucléaire et accuser dans la seconde qui suit ces adversaires de l’avoir fait ! il a pas froid aux yeux, et il table sur la désinformation comme redoutable arme de guerre depuis toujours qui soit la marque de fabrique de la maison …

    Si demain les Allemands et les Polonais commencent a se plaindre de maux de tête, ou de symptômes bizarres ils savent ou regarder et qui pointer du doigt… et je leur conseille de consulter les plus grands spécialistes au plus vite avant qu’il ne soit trop tard…bref, le feuilleton Poutinesque continue…

    Répondre
    • 10 octobre 2022 à 14 h 51 min
      Permalien

      Ahahah ! Mais bien sûr ! Comme si les yankees n’avaient en effet aucun intérêt à agir comme ils le font en détruisant l’économie européenne !
      Vous allez aussi nous expliquer sans rire que les Russes ont détruit leurs propres pipes lines Northstream 😂 ? L’Amerikke a toujours semé le mensonge, la destruction et la désolation partout sur la planète. J’espère que toutes les grandes nations encore à peu près libres vont cette fois-ci s’unir pour faire définitivement échec et mat à cette équipe de criminels.

      Répondre
      • 10 octobre 2022 à 15 h 06 min
        Permalien

        @ France

        La dernière fois que la planète Terre a connu L’UNION DE TOUTES LES GRANDES NATIONS À PEU PRÈS LIBRES c’est au cours de la Seconde Guerre Mondiale ALLIÉS contre les puissances de l’axe allemand.

        Voyez ce que cela a donné cette alliance pseudo-anti-fasciste contre l’alliance des fascistes…

        Un siècle plus tard (presque) On est à discuter de forger une nouvelle coalition pseudo-anti-fasciste contre la descendance fasciste de toutes ces empires capitalistes.

        Je suggère plutôt de forger le Front prolétarien international contre l’Ordre fasciste mondiale

        Ils sont tous pareil ces impérialistes de gauche comme de droite

        Robert Bibeau

        Répondre
      • 10 octobre 2022 à 16 h 17 min
        Permalien

        Et alors ?! Poutine est parfaitement capable de détruire ses propres Pipelines sous-marins … faisant partie de sa doctrine et sa signature et son  »Art de faire la guerre »…. de plus, ce ne sont pas ses Pipeline a lui tout seul, ils appartiennent autant aux allemands et au Français 7% je crois… me rappelle plus… ! de plus des navires Russes ont été vu dans le coin ou se trouve l’impact quelques heures auparavant… Poutine le ferait volontiers pour brouiller les cartes… et après, on nous disait que les  »Russes enquêtent de leur part aussi pour résoudre cette affaire… » après avoir nié que ce soit eux…

        Pourquoi selon moi ce ne serait pas les américains… parce que les USA en fait depuis le début de cette guerre sont dans la merde jusqu’au cou et n’ont rien voulu de tout ceci depuis qu’ils n’ont pas les moyens de soutenir l’Europe ou financer sa défense et celle de l’Ukraine aujourd’hui… Biden cherche plutôt le status quo depuis le début mais les Européens le forcent a les défendre… Bon je sais qu’il serait extrêmement difficile et impossible de vous convaincre…. mais ça tient a ça si vous teniez a la réponse….

        On ne peut pas plaire a tout le monde…

        Répondre
    • 10 octobre 2022 à 15 h 57 min
      Permalien

      Mon pauvre Sam, tes commentaires sont de plus en plus risibles tant tu affirme ne pas soutenir les yankees tout en ne faisant que les défendre et de voir tout le mal chez Poutine et le bien chez Biden.

      Libre à toi, mais venir raconter tes sornettes ici !

      Répondre
  • 10 octobre 2022 à 14 h 39 min
    Permalien

    @ tous

    Vous aurez tous noté que la guerre spéciale d’Ukraine survient à la suite d’une autre guerre « furtive » étrange – hors norme – une guerre sanitaire – virale – non maîtrisée – utilisant des armes foudroyantes que l’on sait avoir été développées dans des laboratoires bactériologiques militaires en Chine – en Russie – en Ukraine – en France et aux États-Unis entre autres pays ou/et nations

    Un article de la revue grassement subventionnée THE LANCET pousse le bouchon jusqu’au fond et soutien l’hypothèse que nous défendons depuis trois ans bientôt : Le virus SRAS-CoV-2 est une arme virale concoctée dans les laboratoires militaires de recherches de gains de fonctions comme les appelle FAUCI : https://twitter.com/stanislasberton/status/1571029850642845697?s=46&t=etXPDPQ5T7ZA9NFbuaBtNg

    La guerre d’Ukraine – peu importe qui l’a préparée et qui l’a amorcée est la suite de cette guerre totale – globale – mondiale – tordue et complexe opposant les deux superpuissances de notre temps – les États-Unis décadents – déchus et la Chine – la puissance impériale émergente…POUR L’HÉGÉMONIE MONDIALE

    Poutine et Biden et Macron et Trudeau sont des marionnettes dans cette guerre mondiale – la 3e

    Je ne crois pas qu’il soit dans l’intérêt des prolétaires internationalistes de prendre parti pour un clan (Yankee-ue-otan) contre l’autre clan (Chine-Russie-OCS)… ILS SONT TOUS PAREILS

    Robert Bibeau

    Répondre
    • 10 octobre 2022 à 15 h 13 min
      Permalien

      @ Robert

      Les Yankees savent qu’on a utilisé des agents neurologiques contre leur diplomates basés a Cuba comme on a su lorsque c’était d’actualité il n’y a pas si longtemps… et n’ont toujours pas su ce que c’etait comme armes…a ce jour…

      faut dire que cette histoire d’agents chimiques et neurologiques dont Russes et USA s’accusent mutuellement est sortie pour la première fois en Chine…puis relayée aussitôt par les Russes pour accuser les américains et depuis, tous les Pro Poutine nous ont lavé les oreilles avec l’histoire de Nuland étant derrière ces labos secrets ukrainiens ou ayant révélé leur existence…. Or, ce qui ne colle pas depuis cette histoire est que c’est bien connu comme faisant partie du modus operandi russe en la matière… les russes utilisent la méthode de  »Accuser son adversaire d’abord, et user d’attaques dont l’adversaire est accusé ensuite… » une manière redoutable qui fut utilisée en Syrie et ailleurs…

      Bref… les choses tournent de plus en plus au vinaigre, et si les occidentaux pensent que Poutine va se laisser faire facilement et admettre sa  »défaite » ils se mettent le doigt dans l’oeil… Poutine leur en fera voir de toutes les couleurs, s’il ne se résout pas a recourir au lourd et au stratégique  »nucléairement parlant »… il n’admettra jamais rien de leur part… il est parti en mission suicide cette fois… c’est son  »jihad » a lui ! …. on touche du bois !

      Répondre
  • 10 octobre 2022 à 20 h 57 min
    Permalien

    Aux dernières nouvelles, il paraît qu’il existe un canal de communication ouvert officiel et permanent entre Armée Russe et Armée Américaine sur la question du nucléaire, et que d’après ces infos, les Américains ont mis en garde les Russes officiellement cette semaine qu’en cas d’utilisation d’armes nucléaires même tactiques par la Russie, que  »Les américains useront de force nucléaire extraordinaire aussitôt pour rayer toute l’armée Russe et tous ses équipements basés en Ukraine et dans les frontières de l’Ukraine dans les minutes ou heures qui suivent »….!

    Bref, je crois qu’on a atteint un tournant critique de la guerre au fond, cette fois ça ne rigole plus…, et pendant que les occidentaux ont les yeux rivé sur les prochaine actions de Poutine qu’ils essaient de deviner, lui continue de tirer d’autres ficelles et croire a sa stratégie…, que même les russes et ses plus proches collaborateurs ne connaissent pas nécessairement…

    Sur la question de l’utilisation de la force nucléaire, il faut savoir que seuls les USA et la Russie mettent tous les pouvoirs de décision entre les mains du seul président… alors que les Européens par exemple auraient des processus de décision beaucoup plus complexes… ce qui veut dire qu’a n’importe quel moment, si le seul président le décidait en Russie ou aux états-unis, les officiers de l’armée en charge de l’exécuter n’ont aucun moyen de désobéir aux ordres ou les contester ! En Russie, un officier qui désobeit prendra une balle dans la nuque aussitôt j’imagine…, Aux states, c’est la cour martiale qui l’attend, la démission de ses fonctions et de longues années de prison…

    on touche du bois ! ….

    Répondre
    • 11 octobre 2022 à 3 h 24 min
      Permalien

      toujours aussi risible Sam, car je ne vois pas comment les étasuniens feront pour utiliser de telles armes sans que cela ne touche pas les ukrainiens et sans que cela n’implique pas une escalade. Juste un détail, il y a peu, le président US ne pouvait pas déclencher une attaque préventive utilisant l’arme nucléaire, il le peut que depuis quelques mois.

      Cela dit, l’unique solution pour les citoyens voulant vivre en paix relationnelle avec leur voisin proche ou lointain, est de faire la révolution à l’intérieur de leur propre pays pour interdire la prise de pouvoir personnel et placer le nation après la mondialisation sociale. Qui n’accepte pas une élite capitaliste et bourgeoise dominante, mais l’interdit et la détruit.

      En 1911, Jean Jaurès disait « un peu d’internationale éloigne de la patrie, beaucoup de patriotisme y ramène », pensant à tort que l’internationale est compatible avec l’indépendance des nations. Sauf que les évènements ayant conduit à la guerre de 1914 allaient lui prouver le contraire, c’est à dire, que beaucoup de patriotisme amène toujours à la guerre des patriotes pour le compte des bourgeois où comme le résumait Anatole France « on croit mourir pour sa patrie, on meurt pour des industriels » ou plus précisément, pour la grande bourgeoisie (et non la petite qui sert de caution à la grande et sert donc aussi de chair à canon). Je pense qu’il s’en est rendu compte mais trop tard, avant d’être assassiné

      Pour finir, un officier à toujours la possibilité de ne pas obéir à un ordre, mais pas d’échapper à la cour martiale, mais cela ne préjuge pas de la sentence pour autant. Seul une machine ne désobéit pas à un ordre, mais peut tomber en panne !

      Répondre
      • 11 octobre 2022 à 11 h 02 min
        Permalien

        Vous me jugez trop Hervé sans me connaître… je ne fais que poser un regard critique sur ce qui se déroule en Ukraine depuis le début, et j’ai déjà fait  »mes devoirs » de la meilleure façon pour me forger mes propres opinions…! Ceci dit, on est pas forcé de nous entendre donc sur la question… et je vous rassure je ne prends aucun parti dans cette histoire…

        Merci de continuer a exprimer votre opinion en toute liberté ici sans vous sentir obligé d’enfreindre celle des autres…ou la mienne…vous aurez compris sans doute que je ne blaire pas Poutine pour les raisons que je suis visiblement le seul a comprendre ou connaître ou exprimer ici en tous cas, et je vous dirais même que Poutine c’est ma bête noire depuis toujours et bien avant cet épisode sinistre…sans le moindre complexe ou cachoterie…

        Allez en paix mon ami…

        Répondre
        • 12 octobre 2022 à 3 h 12 min
          Permalien

          Perso, je ne supporte aucun dictateur, ou dictature, c’est à dire, où il n’y a pas de dictateur en titre mais un représentant d’une oligarchie imposant sa dictature au reste de la population.

          Moi, ce que je constate avec vos commentaires c’est qu’ils sont biaisés, car instruisant à charge contre la Russie de Poutine et à décharge pour les USA de Biden. Relisez vous, vous trouvez toujours des excuses et au final, à vous lire, les dirigeants US sont au pire des naifs, mais pas coupable de manipulation ou complot. C’est là que vous êtes ridicules.

          Quand on fait l’analyse de la réalité, c’est toujours en identifiant les relations de causalités et d’en respecter l’évolution spatio-temporelle, sans cela, soit c’est un manque de rigueur et la marque d’incompétence, soit c’est la marque d’une complicité.

          Ce qui est écrit dans ce document ne m’apprend rien, car l’analyse des faits suffit à arriver à la même causalité. Sauf que pour moi, le but premier et fondamental est de conserver le système actuel de domination de cette oligarchie, tout le reste n’est que la conséquence. Et le but est de maintenir la division des peuples en au moins deux blocs, car la guerre ou menace de guerre est l’unique justification pour s’assurer de la soumission volontaire des citoyens, aucune autre raison ne pouvant justifier de la soumission volontaire. Même pas Dieu !

          Pour finir, peu m’importe de vous connaître, je juge ce que vous écrivez et réciproquement.
          Ainsi, on ne peut pas identifier une cause première et l’oublier par la suite pour pouvoir se défouler contre celui que vous détestez le plus car on sort de l’analyse pour entrer dans le parti pris.

          Répondre
          • 12 octobre 2022 à 12 h 10 min
            Permalien

            @ Hervé

            Surprenante et Amusante votre sémantique inutile…et autre papotage qui n’en finit pas sur le net ! je pourrais donc vous retourner le même  »compliment » et reproche de partialité et de parti pris a lire et juger de vos commentaires a vous…. très facilement ! C’est tout de même pas ma faute si vous arrivez pas a faire la différence entre une agression armée d’envergure qui a changé plusieurs fois de versions des faits pour justifier l’annexion de plusieurs régions et territoires d’un pays souverain et qui a fait 10 millions de réfugiés en si peu de temps et autant de destruction qu’on a pas vu même au cœur de la 1ère et seconde guerres mondiales…. et la différence donc avec une pseudo guerre par procuration qui serait l’oeuvre des états-unis uniquement selon vous et selon la version du Kremlin depuis toujours ! ou encore si vous insinuez que Poutine ne soit pas la définition même d’un dictateur des temps modernes qui sévit contre son peuple avant de sévir contre les Ukrainiens et venir nous raconter que vous avez horreur des dictateurs et des dictatures ! et la… vous ne réalisez même pas que vous venez donner des leçons comme une sorte de justicier au service de Poutine ! :)))

            Sacré Hervé… ! comme j’ai tenté de vous l’expliquer brièvement dans mon précèdent commentaire… il serait plus sage de laisser les gens commenter selon leur convictions comme il est inutile de croire que vous arriverez a convaincre du contraire quiconque…ou…espérer utiliser les États-unis, raccourci facile et a la portée de n’importe qui, comme fait Poutine depuis le début pour se faire passer pour une victime… Poutine est un boucher de la pire espèce qui nous a donné a voir depuis les guerres de Tchétchénie ses prouesses…et il l’a prouvé sur de très nombreux terrains et pays plus tard…aujourd’hui son groupe Wagner continue, bien pire que toute armée Yankee, en Afrique et ailleurs de faire de même… et puis j’ai aucunement envie d’embarquer dans ce jeu mon ami… faudrait trouver qq un d’autre pour vous raconter l’Histoire avec un grand H ! et ce ne sera pas moi ici… tout comme l’Histoire de la Russie et de l’Ukraine depuis le début du siècle dernier…

            Et puis entre vous et moi, s’il y a un truc qui fausse tout dans le débat  »francophone » autour de la question et qui me fait marrer depuis toujours en tous cas, c’est ce faux Antiaméricanisme de  »compétition » qui soit donc d’un autre genre chez beaucoup de gens en France…., Antiaméricanisme gnagna, enfantin et boudeur… qui explique le parti pris qu’on retrouve chez une certaine pseudo extrême gauche française également… et qui soit arrivé a se fondre chez les anti-coloniaux et les non alignés également en prétendant épouser leur causes…et se justifie non pas par une quelconque recherche de la justice comme elle prétend… mais plutôt dans un esprit de revanche et de nostalgie et même de plainte de petits bobos nerveux… tout comme certains Russes tablent sur Poutine pour retrouver leur  »gloire d’antan »… ! il est évident que la France est le terrain central de cette confrontation idéologique d’un autre genre en Europe depuis la défaite de l’Indochine et l’Algérie… et depuis qu’il n’existe plus d’empire français..et ça tient a cela ! ce qui discrédite presque le débat francophone autour de ces questions !

            Bref, les rapports de force entre USA et Russie n’ont pas fini de diviser le monde et se partager le cake au détriment des peuples qui soient leur victimes ! et sous prétexte que l’impérialisme Yankee a commis ceci et cela, on tente de justifier l’impérialisme Russe depuis toujours et depuis la guerre froide a ce jour… et ma foi, si ça continue, Poutine sera celui qui fera cette fois son  »Hiroshima et Nagasaki » enfin …afin de les déclarer ex aequo ! c’est n’importe quoi !

            Ne vous sentez pas obligé de me répondre… vos réponses ne font que m’amuser mon ami…

            ceci met fin a mes commentaires dans ce billet ! Bon chance a vous !

  • Ping : Les infos et news du 11 octobre 2022 – Les moutons enragés

  • Ping : La Rand Corporation aurait planifié la guerre et la crise en Europe… | Resistance71 Blog

  • Ping : BLOG 73 - santeglobale.world

  • 11 octobre 2022 à 17 h 45 min
    Permalien

    Fake RAND Report on ‘Weakening Germany’
    FOR RELEASE

    Wednesday
    September 14, 2022

    A supposedly leaked RAND report about a bizarre U.S. conspiracy to “weaken Germany” is fake.

    Genuine RAND research, analysis, and commentary on the war in Ukraine may be found at this page.

    Given the potential origins of this fake document, we encourage you to explore this resource on the “firehose of falsehood” approach to propaganda and RAND’s extensive research on “Truth Decay,” a phenomenon driven in part by the spread of disinformation.

    Répondre
    • 12 octobre 2022 à 3 h 20 min
      Permalien

      La RAND corporation est une institution dédiée à nourrir la conspiration et le complot. Sans cela, elle n’a aucune utilité !

      Il y a ce qui doit être ou peut être publié, donc, à l’attention de la population et ce qui ne le doit surtout pas.

      Mais si vous ne pouvez pas prouver que ce qui ne doit pas être publié vient bien de là où il a été cogité, alors, cela ne sert à rien, car cela permet à cette corporation d’inverser l’accusation.

      Répondre
  • 13 octobre 2022 à 4 h 42 min
    Permalien

    A Sam

    vous me répondez « Surprenante et Amusante votre sémantique inutile…et autre papotage qui n’en finit pas sur le net ! je pourrais donc vous retourner le même »compliment » et reproche de partialité et de parti pris a lire et juger de vos commentaires a vous…. très facilement ! »

    Voyez donc la longueur de votre réponse et de votre « papotage inutile ». Et si c’est très facile, faites le donc, car je doute que vous y arrivez sur la base de mes commentaires.

    vous poursuivez en écrivant « Poutine est un boucher de la pire espèce qui nous a donné a voir depuis les guerres de Tchétchénie ses prouesses…et il l’a prouvé sur de très nombreux terrains et pays plus tard…aujourd’hui son groupe Wagner continue, bien pire que toute armée Yankee, en Afrique et ailleurs de faire de même…  »

    Voilà exactement votre parti pris, alors que je vous met au défi de prouver facilement le mien, puisque contrairement à vous, je met les dirigeants US et Poutine ou autres dans le même panier de crabes. Car faut avoir de sacrés oeillères pour affirmer sans rire que le groupe Wagner est pire que toute l’armée US réuni. Oublier toutes les saloperies yankee depuis la fin de la seconde guerre mondiale partout dans le monde et plus particulièrement depuis la fin de l’URSS. Et croire qu’ils défendent autre chose que leur propre intérêts, prêts à sacrifier tous les autres. Poutine se sert de ces faits pour justifier les siens, mais est ce une raison pour nier ces faits pour dénoncer ceux de Poutine ? C’est cela avoir parti pris, nier les méfaits d’un coté et ne voir que ceux de l’autre. L’impartialité, par définition, ne nie aucun faits, contrairement à vous.

    On ne choisit pas entre la peste et le choléra, on lutte contre les deux et c’est ce que j’écris, alors que vous, sous prétexte de lutter contre l’impérialisme de Poutine, vous minimisez voir niez l’impérialisme des dirigeants US. Risible !

    Les dirigeants US ont utilisé le peuple ukrainien pour provoquer Poutine et le pousser à respecter sa propre parole concernant sa fumeuse ligne rouge. Or, si Poutine est un boucher, on ne provoque pas un fou en attisant sa violence, sauf si c’est le but recherché. Poutine aurait il ordonné la même agression si les dirigeants de l’Otan, donc US, s’étaient engagé à ne pas étendre l’OTan en Ukraine et si les accords de Minsk avaient été respecté ? On ne peut pas l’affirmer, mais l’argument de Poutine est là. Sans cet argument, je doute fort qu’il aurait pu donner un tel ordre. En fait, Poutine cherche à faire comme les yankees et les prends en exemple pour justifier ses propres exactions, mais il n’en a pas (encore) les moyens.

    Le point commun à Poutine ou Biden, c’est la nécessité de nourrir le nationalisme et la division des peuples tout en affirmant le contraire. Principe du pompier pyromane.

    Répondre
  • Ping : La guerre d’Ukraine se déroule selon le plan de la Rand Corporation – les 7 du quebec

  • Ping : La guerre d’Ukraine se déroule selon le plan de la Rand Corporation – Profession Gendarme

  • 31 janvier 2024 à 6 h 06 min
    Permalien

    Finalement, la Terre continue de tourner même quand les utopistes piétinent dessus à essayer de la stopper.
    Les faits délivrent les réalités et leurs exactitudes maintenant, en vérité, les faiseurs idéologistes de monstres qui avaient jusqu’ici la puissances de leurs médias et la valétaille variée qui contribuait à manipuler les opinions pour qu’elles soient favorables, sur un bord ou l’autre, gauche contre droite ce classicisme pour péquin, à tous les arrangements avec les vrai que ces institutions établies depuis des siècles, aux morales et ambitions vérolées entendaient conserver sur encore plusieurs générations d’hommes et de femmes, se retrouvent complètement renversées aujourd’hui.
    On ne peut être qu’ébahi devant autant de maîtrise de la matière grise qui prévoit l’avenir pour nous, vraiment, c’est impressionnant.

    Cela doit être particulièrement difficile pour beaucoup d’enfin voir à quel clan diabolique jusqu’ici, ils faisaient allégeance.
    Oui, c’est bien, merveilleux même, ces concepts du crétinisme impitoyable occidental, capitalisme, communisme et que sais-je encore, devraient enfin trouver leur adaptabilité au monde humain en reconstruction.
    Ben, pourquoi pas?
    Ces organismes arriérés, car non-blancs, dont on tolère qu’ils vivent, mais dont un grand nombre est censé mourir prochainement, n’ont qu’à bien se tenir, le suprémacisme blanc avait pensé à tout depuis des lustres pour eux, lui, il sait, il a les aptitudes intellectuelles pour, c’est dans son génome, c’est son programme génétique d’avoir les solutions pour la planète et toutes les espèces qui y résident.
    Brûlez-moi ces torah qui aliènent vos cerveaux aux Mensonges!

    Les temps qui viennent comme ceux déjà présents, sont dédiés à la transformation mentale des peuples.
    Nous avons déjà atteint le stade imprévisible jusqu’alors par les manipulateurs, en aussi peu de temps, cette perte des Illusions qu’ont les Hommes sur eux.
    De nouveaux droits et devoirs internationaux pour les entités étatiques sont sur le point d’émerger bientôt, parce qu’en réalité, absolument rien ne s’avère fortuit dans ce qui se passe en ce moment, le scénario actuel et son déroulement est absolument trop complexe et imprévisible, pour qu’il soit tiré d’une écriture ou pensée exclusive des Hommes.
    J’en veux pour preuve, l’évolution psychologique des populations mondiales hors Occident, qui ne sont absolument pas favorables à celui-ci, si on ajoute à cela celle des populations occidentales elles-mêmes devenues défiantes envers leur hégémon, avant de déjà convenir à l’interdépendance des peuples, il apparaît nettement plus certain maintenant, que la prochaine hécatombe qui va nous tomber dessus, puisque le Biden et tout l’establishment américain semblent résolu à frapper fort pour venger la mort de trois connards qui auraient mieux fait de rester chez-eux à contribuer l’épanouissement de leur population, que c’est d’abord à l’abandon du militarisme occidental que les cerveaux de cette partie du monde vont devoir se consacrer dans les temps qui viennent.

    Attendons de voir, on aura pas longtemps à le faire, si des orientations nouvelles n’intervenaient vite, que le bordel ambiant que cette crétinerie occidentale, bien connue de tous, a semé sur la planète, voit l’Europe et plus généralement l’Occident devenir le théâtre des répercussions de ces conneries, bien que mesurées au départ, puisqu’étant loin de nos frontières, cela ne changera pas seulement immédiatement l’existence matérielle des populations occidentales, mais aussi leurs pensées, sur absolument tout.
    On en est déjà là, d’après ce qui se lit plus haut, beaucoup d’illusions jusqu’ici tenues pour des certitudes se sont déjà envolées, grand bien nous fasse.
    Les théories d’autrefois, juste hier encore puis-je dire, considérées comme du complotisme ou du délire, donc sans prestige, aucun, sont déjà des vérités éclatantes, le bloc des traditions qui croyait son imposition éternelle aux autres, est irrémédiablement, complètement à terre.

    Chaque jour qui passe depuis le 22 février 2022,toutes les assises sociales de la vie occidentale se désagrègent et s’effondrent, c’est indéniable, tout est en train de changer et, tout va changer.
    Eblouis par son ancien rayonnement chez-nous, la cinquième colonne déloyale organise et maintient un hommage national devant commémorer des traîtres à notre foyer national tombés comme il se doit, en criminels qu’ils étaient intrinsèquement, malgré les manifestations agricoles, malgré la décision de la Cour de Justice Internationale, malgré la contagion européenne des colères paysannes qui décrient un parasitage extra-européen bien reconnu lui aussi, malgré la poursuite volontairement inarrêtable du génocide des Palestiniens.
    Or, c’est dans un contexte comme celui-là que ce pays souillé veut accueillir le révisionniste Vincent Raynouard pour l’enfermer à cause de ses opinions.
    On est plus à une dramaturgie du crétinisme près, me direz-vous.

    Cette civilisation prétendument brillante, qui accumulait les découvertes à une époque, puis, brutalement, accumule les Mensonges qui passent pour des découvertes, puisque ce crétinisme englué dans sa stupidité ne produit plus rien de nouveau depuis déjà un bon moment, serait-ce que le Mensonge se serait vu trop beau?
    Ceux-là mêmes qui nous hélaient, plus jamais ça! comme une horloge à coucou sonne les heures, voulant faire de nous tous des Hommes modernes, définitivement soustraient du temps des barbaries et des destructions inutiles, Hommes aux moeurs tellement adoucies qu’ils en ont perdu la notion du genre, devenez femmelettes braves gars, lesbiennes belles dames, ce que vous voulez si voulez, comme cela, le pacifisme deviendra un dogme.
    La belle affaire, au menu de l’époque, Génocide!

    Ah! Braves gens, comme vous vous faisiez enfumer.
    Pas trop déçus, énervés par vous-mêmes?
    Voici que ces irréparables sauvages ont été contraints à révéler leur vraie nature, et là, c’est le fracas du tonnerre, des éclairs et des bombes qui fulgurent sur l’innocence palestinienne et bientôt la nôtre, là, c’est la broyeuse des peuples, des monuments, des cités et des acquis moraux qui s’est réveillée et se déchaînent.
    Plus aucun respect pour rien, traités, droits inviolables, codes, plus rien, absolument rien d’autre que la force des autres qui s’aspire pour la réalisation d’un rêve fou, dominer le monde!

    Voilà ce que nous protégeons encore, la plus régressive barbarie qui n’ait jamais existée ailleurs et dans d’autres temps qu’aujourd’hui même.
    Ailleurs, dans le monde qui vit sans eux ou presque, l’intelligence des Hommes a indéniablement progressée, pas dans notre camp, pire encore, les sentiments qui nous gouvernaient aux temps des pires sauvageries que nos pays ont accomplies, sont restés inchangés au sein de « l’élite » de cette humanité avariée, car ce qui y domine toujours c’est, la jalousie, la férocité, l’ambition et la haine.
    Comme dit plus haut, ces entités sont irréparables en demeurant telles quelles.
    Aucune instruction n’est susceptible d’assagir leur caractère, ils restent tels que nous les ont légué leurs aïeux, des barbares!

    Où se sont-ils renforcés depuis l’époque de cet article, où leurs stratèges les ont-ils menés, puisque, quoi qu’en dise l’Amérique et quoi qu’elle fasse dorénavant, elle va encore devoir fuir de sa présence dans les pays musulmans et africains avant même que l’hiver prochain ne soit terminé.
    Si, cet inénarrable Trump était et revenait à la Maison blanche, avant que des solutions soient trouvées, 2025 sera un cap existentiel de son Histoire pour l’humanité, autant que les choses s’accélèrent encore et que des actions fortes soient prises pour que cela n’arrive pas.
    Déjà, dans quelques mois nos économies, particulièrement la nôtre avec ses jeux d’été, s’ils avaient malgré tout lieu, vont beaucoup souffrir en fin d’année prochaine avec le moratoire qui vient de sortir aux USA sur la construction de nouveaux terminaux d’exportation de leur gaz de schiste liquéfié vers l’Europe, si la température guerrière augmente au proche et moyen Orient, où vont aller le prix des énergies et comment fabriquer l’arsenal nécessaire pour se défendre sans?
    L’industrie et l’agroalimentaire mettons-les de côté pour le moment, même si tata Gabriel prend un accent martial actuellement, cette flûte va nous faire une « traviata » à la fin quand le populo va angoisser le prix de vivre chez-soi.

    Faut nous expliquer comment ces stratèges ont établi leurs prévisions, puisque le moratoire semble indiquer que l’environnement américain se fait déjà très mal impacter avec l’existant, donc l’expansion est une usine à gaz qui va immanquablement leur péter au visage, or, si Biden semble attentif au sujet, l’homme d’affaire climatosceptique Trump fera valoir la crédibilité américaine et les créations d’emplois pour tout relancer voire amplifier le phénomène, on est loin du sérieux là, donc ces stratèges ne savent rien autant sur l’impact environnemental que sur la fidélité de leurs principaux clients à long terme, les Européens.
    On a vu mieux comme plan stratégique établi.

    Laissons de côté cet aspect des choses, beaucoup d’analystes qui ne maîtrisent la définition d’attrition, ne semble pas voir que ce que l’Amérique gagne en ayant gravement couillonné l’Europe, part immédiatement en fumée dans les combats auxquels sont confrontés ses satellites ukrainien et israélien et pour lesquels elle doit s’investir sans faillir, autrement c’est sur elle que rejaillira la défaite de l’un ou l’autre, donc elle ne maîtrise rien sur rien, elle ne combat personne d’autre qu’elle-même là, c’est plus de l’attrition, mais pour eux qui affichent franchement:
    In god we trust.
    C’est une véritable contrition qu’ils s’imposent à eux-mêmes, c’est un suicide inconscient dans lequel ils se sont jetés.
    Si les discussions d’arrêt des combats en Palestine ayant eu lieues dimanche à Paris sont rejetées par le Hamas, ce qui est plus que probable, leur cauchemar va commencer à avoir des effets physiologiques évidents, immédiats et durables sur eux.
    Si le Hamas se permetait un rejet de l’offre de cessez-le-feu, ça le placera directement en interlocuteur incontournable et prioritaire par l’Amérique, devant israël, c’est pas rien, c’est même grave, la CIJ a ordonné de prévenir les actes de génocide, donc, être les massacreurs et les protecteurs obligés des Palestiniens, c’est un truc à les rendre fous.
    Jamais Poutine a baissé son froc comme ça devant un groupe terroriste, ce que n’est pas le Hamas, les Tchétchènes de Bassaev ne sont plus là pour nous le raconter, mais, s’ils avaient réussi à déstabiliser la Russie, où en serions nous là?
    C’est cela qu’une vision trop confortable dans son assise, occidentale donc, est incapable d’appréhender quant à ces « grands seigneurs », parfois, souvent même par chez-nous, une intelligence très haute se superpose à une morale et une âme très basse.
    Certains aiment les croire inspirés par la raison, à la fin, ce sont à leurs atavismes qu’ils font face.

    Sinon, nous savons faire belle choses quand nous collaborons.

    https://www.youtube.com/watch?v=axP6vm1IOm8

    Répondre
  • Ping : Les médias à la solde du capital – l’exemple français (Halimi-Rimbert) – les 7 du quebec

  • 11 février 2024 à 12 h 22 min
    Permalien

    Le monde va très bien avec la mondialisation et les esprits rebelles continueront à être rebelles et les esprits simples, voilà le résumé de l’actualité. Juste les minables parleront d’équité, égalité et justice.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *