Toute la vérité et rien que la vérité sur la plandémie COVID-19. Pr Christian Perronne est appelé à la barre


Perronne au Parlement européen: « Les organisateurs de ce complot mondial voient que leur plan machiavélique se casse la figure »

Ce soir le Professeur Perronne est au Parlement européen de Strasbourg. C’est officiel, le Professeur Perronne attaque en justice Bill Gates ! | By Sandra | Facebook
Par   FranceSoir.  Publié le 20 octobre 2022.
.
Christian Perronne, au Parlement européen.
Christian Perronne, au Parlement européen.
 F. Froger / Z9, pour FranceSoir

Ce mercredi 19 octobre, à l’invitation de plusieurs députés européens, dont Virginie Joron, le Pr Christian Perronne, médecin et infectiologue, ancien chef de service de l’hôpital de Garches, a été reçu au Parlement européen de Strasbourg pour donner une conférence sur la politique vaccinale de l’Union européenne et sa gestion de la crise sanitaire. Nous les avons rencontrés sur le plateau du Parlement en amont de la conférence du médecin, disponible en intégralité sur la chaîne YouTube de Mme Joron.

 

 

Après notre entretien, à son arrivée dans la salle de conférence du Parlement, le Pr Perronne a été accueilli par une ovation d’un auditoire composé de 200 personnes, comprenant notamment des députés européens issus de tous les bords politiques. Le médecin, Benoît Ochs, était aussi présent, ainsi que l’ancienne députée, Martine Wonner.

Au pupitre, le Pr Christian Perronne était entouré des députés européens Yvan Sincic, Virginie Joron, Christine Anderson, ou encore le Hollandais, Rob Roos. Ce dernier s’est dernièrement illustré dans une vidéo, diffusée sur Twitter et cumulant plus de 15 millions de vues, dans laquelle il revient sur la réponse de la porte-parole de la société Pfizer qui a avoué que le « vaccin » anti-Covid n’avait pas été « testé sur sa capacité à empêcher la transmission du virus ».

Dans cette conférence, le Pr Perronne revient sur plus de deux années de crises sanitaires et politique. Retrouvez un résumé des passages les plus marquants de son intervention ci-dessous.


À LIRE AUSSI

Accueilli en héros, le Pr Perronne convoqué devant le Conseil de l’Ordre des médecins | FranceSoir

 


« Ils m’attaquent car ils ont peur » Pr Christian Perronne

Par FranceSoir.  Publié le 12 juillet 2022.
.
Perronne
Le professeur Christian Perronne était notre invité ce lundi 11 juillet 2022.
 F.Froger / Z9, pour FranceSoir

Pour cet “Entretien essentiel“, un invité bien connu de nos lecteurs et auditeurs : le professeur Christian Perronne. Médecin, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de Garches pendant 15 ans, conseiller de nombre de gouvernements, M. Perronne a notamment présidé jusqu’en 2016 la Commission maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) et tenu des responsabilités dans des groupes de travail à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Vaccins, conflits d’intérêts, état de l’hôpital public, remdesivir, traitements précoces, variole du singe… un an après l’allocution du président Emmanuel Macron du 12 juillet 2021, date qui a marqué l’entrée en vigueur du passe sanitaire et de l’obligation vaccinale contre le Covid-19 pour le personnel soignant, le scientifique vilipendé par la sphère médiatique dresse un bilan acerbe des défaillances juridiques, éthiques et scientifiques mises en lumière à l’aune de cette crise sanitaire. Il en est certain : « Tout cela était planifié. Je ne vois pas comment l’expliquer autrement ».

 


« On ne peut plus accepter ces mensonges d’État » Christian Perronne

Par FranceSoir.  Publié le 10 février 2022.
.
Christian Perronne, sur le plateau de FranceSoir le 8 février 2022
Christian Perronne était sur le plateau de FranceSoir le 8 février 2022.
 F.Froger / Z9, pour FranceSoir

À l’occasion de la sortie du livre de Robert Kennedy Jr, le professeur Perronne, multipliant les déclarations explosives, revient pour dénoncer les actes de collusion et de corruptions qui minent nos systèmes de santé.

Ancien chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches, il est l’un des meilleurs spécialistes des maladies infectieuses et tropicales. Dans le cadre d’un défi de la vérité, il est venu présenter le livre de Robert Kennedy Jr : « Antony Fauci, Bill Gates et Big Pharma: leur guerre mondiale contre la démocratie et la santé publique », dont il a préfacé la version française. Le livre, publié aux éditions Marco Pietteur, sortira le 14 février prochain.


Antony Fauci, Bill Gates et Big Pharma: leur guerre mondiale contre la démocratie et la santé publique

Dans cet ouvrage documenté d’une enquête de 40 ans, l’avocat Robert Kennedy Junior révèle comment Antony Fauci, le conseiller en chef pour la santé publique américaine, a fait pression sur l’ensemble du monde médical, n’hésitant pas à orchestrer des études frauduleuses pour saboter des traitements thérapeutiques efficaces notamment à l’époque du virus du sida.

Lire aussi : Des documents militaires contredisent le témoignage sous serment d’Anthony Fauci

Dénonçant les trafics d’influence et les phénomènes de cour, Robert Kennedy Jr expose la manière dont le Dr Anthony Fauci, devenu directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) depuis 1984, distribue les six milliards de dollars de fonds dont il dispose chaque année de ce centre de recherche, aux institutions et aux scientifiques qui suivent sa stratégie, n’hésitant pas à ruiner ceux et celles qui s’opposent à ces décisions.

Si le livre traite des histoires de corruptions dans de très nombreux domaines de la santé, il aborde également l’instrumentalisation de la pandémie de Covid-19 pour dénoncer la toute puissance d’Antony Fauci, de Bill Gates et d’autres dans leur contrôle de toutes les institutions : agences gouvernementales, revues scientifiques, hôpitaux, universités, médecins et chercheurs influents.

Désignant une politique médiatique décalée par rapport à la réalité de la maladie qualifiée de peu virulente, Robert Kennedy Junior n’hésite pas à qualifier de propagande, des discours effrayants et mensongers diffusés ad nauseam pour museler tout débat contradictoire qui serait venu relativiser la sévérité et la pathogénie du SARS-CoV-2.

Si cette corruption a longtemps été ignorée du grand public, la publication de ce long travail d’investigation, qui est déjà un succès aux États-Unis, est destinée à alerter et à réveiller les consciences des personnes qui se soucient de la santé des citoyens.

Voir aussi : INTERVIEW : Robert F. Kennedy, à Berlin, c’était des gens qui veulent continuer de jouir des libertés


La corruption médicale en France

Mais si la corruption règne en maître aux États-Unis, la France n’est pas en reste dans ce domaine. Dénonçant les agissements d’un « establishement corrompu », relayé par les médias, le professeur Perronne n’hésite pas à révéler la grossière manipulation des statistiques de la mortalité par Covid pour imposer des obligations, des restrictions de vie et des produits expérimentaux alors que des traitements précoces ambulatoires ont été ignorés.

Il regrette également que l’Ordre des médecins se plient aux injonctions des autorités et rappelle que cette institution pourrait avoir des comptes à rendre notamment en matière de politique vaccinale, tandis que l’efficacité de ces thérapies expérimentales est de plus en plus remise en cause, à mesure que les Français constatent leur inefficacité à freiner la propagation du virus. S’agissant de la toxicité des vaccins, il n’hésite pas à dénoncer des produits dangereux et fustige les propos du Président de la république, stigmatisant les non-vaccinés tandis que la plupart des pays révèlent que ce sont les personnes vaccinées qui font les formes les plus graves.

Lire aussi : En faisant produire la protéine Spike par les cellules, vacciner revient à inoculer la maladie

Au sujet des rappels vaccinaux et des délais, il dénonce « des décisions purement politiques », faisant remarquer l’absence d’étude scientifique pour venir les étayer.

Revenant sur sa carrière, le professeur Perronne identifie rétrospectivement certaines compromissions industrielles, politiques, pharmaceutiques et médicales.

Sur le dossier du VIH, il se souvient des attaques à l’encontre du docteur Jacques Leibowitch, premier scientifique à identifier le virus du sida comme étant un rétrovirus. Ce dernier, après la mise en place d’un traitement quotidien d’attaque pour casser le virus, n’hésitait pas à alléger le traitement de ses patients. Si ces décisions thérapeutiques sont reconnues aujourd’hui, elles se sont à l’époque heurtées aux intérêts des entreprises pharmaceutiques.

Un entretien passionnant dans lequel le professeur Perronne révèle avec beaucoup de courage et de détermination des discours qui manquent d’impartialité et des décisions qui présentées « au nom de la science » sont en réalité viciés par les liens d’intérêts.


EN COMPLÉMENTAIRE SUR LE SCANDALE MONDIAL DE LA PANDÉMIE COVID-19


Articles de la série « Les dangereux « vaccins » à ARNm
: Les dangereux « vaccins » ARNm (1) – les 7 du quebec
Articles de la série « Les dangereux « vaccins » à ARNm: des armes de destruction massives (2) – les 7 du quebec
Articles de la série « Les dangereux « vaccins » à ARNmLes dangereux « vaccins » ARNm (3) – les 7 du quebec
Articles de la série « Les dangereux « vaccins » à ARNm: Les dangereux « vaccins » à ARNm (4) – les 7 du quebec
Articles de la série « Les dangereux « vaccins » à ARNm: Les dangereux « vaccins » à ARNm (5) – les 7 du quebec
Articles de la série « Les dangereux « vaccins » à ARNm: Les dangereux « vaccins » à ARNm (6) – les 7 du quebec
Articles de la série « Les dangereux « vaccins » à ARNm: Les dangereux « vaccins » à ARNm (7) – les 7 du quebec
Articles de la série « Les dangereux « vaccins » à ARNm: Les dangereux « vaccins » à ARNm (8) – les 7 du quebec
Articles de la série « Les dangereux « vaccins » à ARNm: Les dangereux « vaccins » à ARNmessager (9) – les 7 du quebec

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

6 réflexions sur “Toute la vérité et rien que la vérité sur la plandémie COVID-19. Pr Christian Perronne est appelé à la barre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *