CHRISTOPHE COLOMB MEURTRIER DE MASSE

PAR MOHAWK NATION NEWS

This article is available in 5 languages on this webmagazine:
11.12.12.2022-Mesloub-Cabanel-Kiyosaki-finance-Crook-Gil-riche-JBL-Colomb-English-Italiano-Spanish

Ces jours d’octobre 1492 où Christophe Colomb et ses hommes débarquèrent  « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… » sur ordre divin des hommes en jupe…

~~~~▼~~~~

COLOMB LE MEURTRIER DE MASSE

Mohawk Nation News | 8 octobre 2017 | URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/10/08/columbus-the-mass-murderer/

Traduit de l’anglais par Jo Busta Lally

Columbia signifie États-Unis. La Colombie-Britannique désigne les États-Unis en territoire britannique. Le nom légal des États-Unis est Columbia. Tout ce qui se rapporte à ce nom n’a rien à voir avec l’île de la Grande Tortue. Pourtant, les immigrants célèbrent le mensonge chaque année pour apaiser leurs souvenirs passés épigénétiques. On leur rappelle le massacre, le vol, les atrocités et les comportements criminels commis contre toute la vie sur l’île de la Grande Tortues.

Nos souvenirs épigénétiques sont les ohning kari-wa-tekwen, les instructions originelles que nous détenons de la création. Nous avons nos clans et notre protocole sur la façon de vivre en paix avec toute la vie naturelle. Notre système wampum

kaianerekowa – Grande Loi de la Paix

nous rappelle notre mémoire génétique pendant des milliers d’années, tout comme toute vie.

Sauf pour quelques-uns, les immigrants ne se souviennent pas de leur vie passée. Ils suivent une foi religieuse qui n’est fondée sur aucun fait. Le piège de leur réincarnation ne les libère jamais, ce qui les rend esclave pour toujours.

La Chambre des Parlementaires de la rage est conçue pour promouvoir le dualisme entre le gagnant ou le perdant, entre noirs et blancs esclaves d’un système d’entreprises qui crée un conflit. Ils ont été programmés selon la majorité des entreprises. La vraie voie naturelle est de parvenir à un consensus.

Christophe Colomb est un non-explorateur qui n’a jamais mis les pieds sur l’île de la Grande Tortue. Ceci et ces fantasmes doivent tomber.

Colomb et ses partisans représentent des meurtriers de masse. Les gens doivent connaitre toute la vérité, pour cesser de vivre dans le mensonge. Les criminels doivent être inculpés. Tout doit être fait correctement.

Nos jeunes intelligents prennent le relais. Nous avons essayé d’exposer plusieurs des secrets des immigrants. Toute statue ou monument qui glorifient le génocide de notre peuple doivent être détruits. Tous les grand héros de guerres comme Lincoln, et particulièrement Georges Washington ou John A. MacDonald et les grands monuments comme le Mount Rushmore devraient être implosés. Tout ce qui honore ces monstres doit être dissous.

~~~~▲~~~~

Je fais partie des non-indigènes, puisque je réside en France, qui avons compris que nous devons rompre, définitivement, avec l’empire colonial qui s’est construit sur le pré-supposé qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisée à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche » sachant qu’aucun nouveau paradigme ne pourra être enclenché tant que des hommes et des femmes prétendront que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur ou que les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures.

Nous savons de manière avérée, argumentée et documentée grâce à Steven Newcomb et son œuvre phare « Païens en Terre Promise décoder la doctrine chrétienne de la découverte »  que Résistance71 à partiellement traduit en français et que j’ai réunifiée dans ce PDF N° 4 de 45 pages ► Païens en terre promise, que les premiers colons accompagnant Christophe Colomb, le porteur de croix, avaient pour principale mission de tuer les éventuels habitants qu’ils rencontreraient, pour saisir les terres et les déclarer « Nouvelles Terres Chrétiennes » et au nom de Dieu comme l’avaient définis les hommes en jupesles papes et ;

Comme défini, en ces termes, dans le Deutéronome 7: 1-2, 5-6 de l’ancien testament de la Bible : Lorsque l’Éternel, ton dieu, t’auras fait entrer dans le pays dont tu vas prendre possession et qu’il chassera devant toi beaucoup de nations et que tu les auras battues alors tu devras les détruire entièrement.

Tu ne traiteras point d’alliance avec elles, et tu ne leur feras point grâcetu ne laisseras la vie sauve à aucun d’entre eux.

Voici au contraire comment tu agiras à leur égard : tu renverseras leurs autels, tu briseras leurs statues, tu abattras leurs idoles et leurs arbres et tu les brûleras au feu.

C’est pourquoi nous refusons de nous tenir aux côtés de toutes personnes qui rendent grâce à dieu de leur avoir donner la force et le courage de tuer l’indigène pour sauver l’homme blanc et de surcroit chrétien puis d’avoir été capturer les africains pour les réduire en esclavage effaçant jusqu’à leur nom, leur niant toute humanité puisque les peuples autochtones vivant là depuis des millénaires avaient été décimés de la surface de la terre… Enfin, pas totalement puisque les descendants des peuples originels, dont la Nation Mohawk nous invitent à la Paix et à refuser la guerre perpétuelle que l’empire anglo-américano-christo-sioniste veut imposer au monde et pour les siècles et les siècles… Nous pouvons faire tomber cet empire sans terre, et un empire sans terre est un empire à terre…

Parce que nous avons conscience que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux, émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, côte à côte, main dans la main avec tous les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre…

Et cela sans arme, ni haine, ni violence.

Il nous suffit de leur retirer notre consentement de ne plus être complice de dire NON !

Non, je ne commémore pas le Colombus Day !

Ni Thanksgiving qui est l’action de grâce du Nouveau Monde et de son nouveau peuple élu pour avoir tué l’indigène/aborigène.

Ni l’Australia Day et en Europe, en Espagne le Jour de la Race

Le temps de la décolonisation est venu ; côte à côte, épaule contre épaule, tous sur la même ligne, personne devant, personne derrière, personne au-dessus et donc personne en-dessous…

9 réflexions sur “CHRISTOPHE COLOMB MEURTRIER DE MASSE

  • 11 décembre 2022 à 1 h 59 min
    Permalien

    Les indiens sont des saloperies d’homo-sapiens qui ont exterminé les néandertaliens.
    A noter que les ouïghours sont aussi des saloperies qui ont exterminé les tokhariens.
    Et puis les indiens ont bouffé tous les grands mammifères d’Amérique comme les aborigènes ceux d’Australie. De la saloperie je vous dis !

    Répondre
    • 11 décembre 2022 à 2 h 07 min
      Permalien

      En Australie les grands marsupiaux. En Amériques les saloperies d’indiens ont exterminés les dénisoviens. Donc les blancs, bâtards d’homo et de néandertalien (donc plus intelligents) les ont vengés.

      Répondre
      • 11 décembre 2022 à 7 h 50 min
        Permalien

        « Si la violence envers autrui remonte à au moins 120 000 ans, la guerre, elle, n’a pas toujours existé. Apparue il y a moins de 12 000 ans, elle est peut-être comme le pensait certains anthropologues évolutionnistes du XIXe siècle, le produit de la ‘civilisation’. » ► Marylène Patou-Mathis, paléontologue, directrice de recherche au CNRS

        Au XXe siècle les préhistoriens annoncent que l’homme préhistorique est agressif par nature. Pourtant, dans cet article, solide d’une bibliographie francophone et anglophone abondante, l’auteure* tient à démontrer que « Plusieurs études en neurosciences affirment que le comportement violent n’est pas génétiquement déterminé. Même s’il est conditionné par certaines structures cognitives, le milieu familial et le contexte socio-culturel jouent un rôle important dans sa genèse. En outre, de nombreux travaux, tant en sociologie ou en neurosciences qu’en préhistoire, mettent en évidence le fait que l’être humain serait naturellement empathique. C’est l’empathie voire l’altruisme, qui aurait été le catalyseur de l’humanité. » Source : Le Monde Diplomatique juillet 2015 Déconstruire le mythe d’une préhistoire sauvage et belliqueuse de Marylène Patou-Mathis.

        En lisant Marylène Patou-Mathis on comprend que NON l’homme n’est pas un loup pour l’homme comme on veut nous le faire croire et cela n’est pas étonnant puisque ça correspond bien à la mise en place du dogme absolu : « l’homme qui n’est pas blanc est inférieur » et pire avec la doctrine chrétienne de la découverte qui prédispose qu’Il fut implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche » permettant d’éliminer en toute quiétude les races dites inférieures ;

        1- Parce que cela serait inscrit dans nos gênes,
        2 – Parce que l’Homme aurait toujours fait la guerre.

        Marylène Patou-Mathis, dans son livre « Néanderthal, une autre humanité », indique que les premières traces de feu humain en France par exemple ont été trouvées en Bretagne et date d’il y a plus de 450 000 ans, foyers allumés par des pré-néanderthaliens. Les grottes de Lascaux datent de -25 000 à -29 000 ans.

        Les preuves archéologiques des pré-néanderthaliens datant d’entre – 500 000 et – 350 000 ans sont communes et abondantes. Notamment avec la découverte de « l’homme de Tautavel » dans les Pyrénées Orientales.

        Les plus anciennes traces archéologiques pré-néanderthaliennes retrouvées en Europe ont été trouvées en Espagne à Gran Dolina dans la Sierra d’Arapuerca sur un site daté d’environ 800 000 ans… Aussi les plus anciens fossiles humains européens ont été découverts à Dmanissi en Géorgie et sont datés de 1,8 millions d’années.

        Dans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/01/24/non-lhomme-ne-descend-pas-dun-singe-tueur-par-le-pr-marylene-patou-mathis-maj-23-03-19/

        Mais libre à vous de croire et penser ce que vous affirmez. Cependant ne me demandez pas de vous croire sur paroles quand tant d’autres en plus de Patou-Mathis documentent tout le contraire.

        JBL

        Répondre
    • 11 décembre 2022 à 5 h 49 min
      Permalien

      La stupide théorie du Détroit de Béring a été débunké depuis un moment -et surement que ça ne plaira pas au 8000 membres actifs du Klan qui ont porté Donald Trump à la Maison Blanche- mais les premiers habitants de l’Amérique étaient peut-être bien noirs…

      Et c’est en Australie que la plus ancienne trace de présence humaine a été découverte. Et c’est pour cela qu’il fallait « Tuer l’Aborigène » aussi…

      Dans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/03/29/sauf-que-la-theorie-du-detroit-de-bering-cest-des-conneries/

      Cristóbal Colón sur ordre divin transcrit dans les bulles papales a été chargé : « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… ».

      Je suis moi-même une descendante des colons espagnols, un de mes ancêtres a même été Président de la République de la Bolivie… Il y a près de 200ans…

      Répondre
  • 11 décembre 2022 à 7 h 54 min
    Permalien

    La Professeure/chercheuse Marylène Patou-Mathis [Directrice adjointe de l’UMR 7194 depuis janvier 2019 et Directrice de l’équipe «Comportements des Néandertaliens et des Hommes anatomiquement modernes replacés dans leur contexte paléoécologique» (2013-2018)] : reconfirme ce que Pierre Kropotkine, considéré par beaucoup aujourd’hui comme le « père » de la sociobiologie, avait démontré dès la fin du XIXe siècle.

    Mais voilà… Cela n’arrange pas du tout les affaires de l’oligarchie pour qui l’invention de la théorie de « l’homme est un loup pour l’homme » justifiait et justifie toujours les pratiques prédatrices et criminelles du petit nombre (0.001%) au pouvoir ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/09/19/hommage-a-david-graeber-disparu-le-2-septembre-2020-par-jo-busta-lally-en-version-pdf/

    En hommage à David Graeber j’avais réunifié, dans ce PDF de 94 pages, mon billet du 5 septembre, à l’annonce de sa disparition, l’hommage de Marshall Sahlins, traduit de l’anglais par Résistance71 et à sa suite de la page 12 à 90 la version intégrale de « Fragments Anthropologiques pour changer l’histoire de l’Humanité » ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/09/hommage-a-david-graeber-disparu-le-2-septembre-2020-par-jo-busta-lally.pdf

    Répondre
  • 11 décembre 2022 à 17 h 29 min
    Permalien

    @ JBL

    Je répondrais au zozo qui pollue votre espace de commentaires…tiens donc…! qui donc a pu exterminer le bison d’Amérique du nord avec pour conséquence d’affamer des centaines de tribus des premières nations ?!!! … on a même les premières photos et tous les détails de cette histoire ! des colons recrutés pour tuer les troupeaux de bison des états de l’ouest Américain, suite a la demande de la maison blanche vers fin 19ème, ont exterminé cette espèce pour affamer les  »indiens », les déplacer ou les faire fuir, pour leur laisser les terres libres, et éviter les négociations avec eux, afin qu’elles soient redistribuées aux colonies blanches et conquérir l’ouest…. et c’est justement ainsi qu’une une bonne dizaine d’état du Midwest et du Nord-Ouest ont pu être  »Conquis…sans tractations politiques et sans traités…. En une seule année, des millions de bisons ont du être abattus et laissé pourrir sans même utiliser leur viande ou leur peau…abandonnés dans la plaine, avant leur migration vers le Canada au nord, et qui nourrissaient des centaines de tribus et de chasseurs autochtones ! …l’état Américain a même subventionné les munitions qui ont servi a ce massacre et offrait deux dollars par tête abattue comme paie, en plus d’un autre dollar ou deux pour les munitions ! … cette histoire en plus est très largement documentée et archi connue aux states depuis des lustres maintenant ! …

    Le zozo qui a laissé ses commentaires ici, a jeté son dévolu sur ce site, et partout ou il passe, il laisse des commentaires haineux, et diffuse la théorie  »du grand remplacement » et d’autres inepties de l’extrême droite et leurs théories de conspiration ! …. le pauvre n’en dort plus…du  »remplacement » qui ne se déroule que dans sa tête…et maintenant, il s’en prend aux affamés et aux opprimés parmi les anciennes nations d’Amérique encore aujourd’hui …!

    Comme quoi… il y’en a qu’il vaut mieux qu’ils ne quittent jamais leur patelin bouseux des environs de Roubaix… ou leur domaine a Vitrolles ! :)))) … et s’imaginent en plus qu’ils vont recevoir un prix Nobel… ou un celui de la Royal Society de Londres ! …:)))

    Merci pour vos billets JBL !

    Répondre
  • 11 décembre 2022 à 17 h 52 min
    Permalien

    je corrige les prix payés aux tueurs de bison pour les exterminer et chasser les indiens ;

    $3.50 pour une femelle adulte
    $2.50 pour un mâle
    $1.50 pour ceux qui doivent être consommés
    $0.50 cents pour les  »Calves » ou les jeunes bisons de lait
    un autre $20 cents jusqu’à 50 cents pour chaque munition qui sert a tuer
    un autre $1 pour le transport de ceux qui seraient consommé

    la majorité ne furent pas consommés, et les chemins de fer organisaient des voyages pour les abattre sans même descendre du train…! des diligences aussi, ou carriage de chariot étaient payés pour emmener les chasseurs-tueurs, tout le monde payé par l’état Américain

    Voice un article d’époque en plus

    The Morning Post North Carolina Dec 27 1899
    HOW BISON PERISHED
    (Je traduis pour le zozo de Vitrolles : Comment le Bison a péri )

    https://allaboutbison.com/bison-in-history/1800s/1899-2/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *