RÉBELLION DES PATRIOTES, 1837

RÉBELLION DES PATRIOTES, 1837

L’histoire se répète.
Toujours victimes
D’une même bourgeoisie.

1% de la population
Se lève debout.

99% ignore la réalité,
Fermant les yeux sur l’injustice.

Il y a trente ans,
Quatorze femmes sont
Lâchement abattues
Aux mains d’un mâle frustré.

Il a peur de la femme évoluée.
Il a peur de vivre égal
Il tue,, pour conserver.

Rébellion des tous types de patriotes
Partout
Toujours
Encore et encore…

John Mallette
Le Poète Prolétaire

2 réflexions sur “RÉBELLION DES PATRIOTES, 1837

  • 18 mai 2023 à 12 h 23 min
    Permalien

    À méditer, cette réflexion de Léon Tolstoï sur le patriotisme, tellement d’actualité:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Tolsto%C3%AF

    «Dans Le Patriotisme et le Gouvernement (1900), Tolstoï montre combien « le patriotisme est une idée arriérée, inopportune et nuisible… Le patriotisme comme sentiment est un sentiment mauvais et nuisible ; comme doctrine est une doctrine insensée, puisqu’il est clair que, si chaque peuple et chaque État se tiennent pour le meilleur des peuples et des États, ils se trouveront tous dans une erreur grossière et nuisible ». Puis il explique comment « cette idée vieillie, quoiqu’elle soit en contradiction flagrante avec tout l’ordre des choses qui a changé sous d’autres rapports, continue à influencer les hommes et à diriger leurs actes ». Seuls les Gouvernants, utilisant la sottise facilement hypnotisable des peuples, trouvent « avantageux d’entretenir cette idée qui n’a plus aucun sens et aucune utilité ». Ils y réussissent parce qu’ils possèdent « les moyens les plus puissants pour influencer les hommes » (soumission de la Presse et de l’Université, police et armée, argent)»

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *