Sophie Binet, dirigeante de la CGT, macronienne de gauche, passée directement de l’UNEF à la responsabilité de l’UGICT!

Par Brigitte Bouzonnie.

Cet article est disponible en anglais, en italien et en espagnole ici:
Articles du 5 mai[27784]

A propos de Sophie Binet, macronienne de gauche, nouvelle dirigeante de la CGT.

La nouvelle Secrétaire Nationale de la CGT,  Sophie Binet est passée directement de la direction de l’UNEF à la responsabilité de l’UGICT (union des cadres CGT). Elle n’a jamais pris sa musette pour aller travailler. Osant à présent « représenter » le monde du travail qui souffre : salaires jamais relevés massivement depuis 1992. Chômage et pauvreté de masse : 9 millions de chômeurs et 15 millions de pauvres selon mes calculs.

Et puis, les dirigeants(e)s de l’UNEF, on a déjà donné. Manon Aubry aussi était dirigeante de l‘UNEF, parachutée du jour au lendemain par Chikirou tête de liste France insoumise aux élections européennes de 2019. Plus fade, plus creuse, plus vide tu meurs. Plus au service de l’idéologie dominante : naturellement avec elle, plus question de sortir de la zone euro : tu meurs ! Son résultat fut glacial : à peine 6,5%, alors que la FI avait frôlé les 20% en 2017 ! Même Mélenchon bouillait de rage impuissante, se retenant de lui dire ses quatre vérités en public devant les caméras !

Avec Binet le monde du travail a touché le gros lot ! Avec binet, on est clairement dans le registre de la pure imposture de la part de cette fille royalement payée 13 000 euros par mois à trahir le Peuple français. Martinez gagnait 13 000 euros par mois comme Thibault et ses super costards. Comment je connais ce chiffre ? Je l’ai lu dans un article /portrait de Thibault dans Libération. Ce portrait commençait à comparer Thibault à “Jacques Dutronc”.(sic) C’est fou comme, lorsqu’on gagne une certaine somme, on a de beaux yeux. Comme on « devient » Alain Delon ou Dutronc !

Puis l’article parlait du dispositif de financement de la vie syndicale. La Direction de la CGT reçoit 20 millions d’euros chaque année, pour « critiquer Macron mais pas trop »(sic) : exactement comme les dirigeants de la France Insoumise : 22 millions chaque année entre 2017 et 2022, lorsqu’ils étaient 17. Beaucoup plus aujourd’hui qu’ils sont 45 députés ! En plus, l’Etat arrose le salaire du/de la Secrétaire National(e) de La CGT porté à 13 000 euros par mois.

Binet roule donc pour les intérêts du seul macron. Binet est au service de l’immobilisme social, hégémonie de la seule Bourgeoisie, point barre.

Sur mon mur Facebook, j’avais posté un commentaire de mon ami, Antoun Sadoun, la traitant à juste titre de ”macronienne de gauche”. La réponse d’un facebookien fut aussitôt de me dire : “c’est une splendide pouliche”(sic). Sous-entendu : “toi la vieille tu te tais” ! Sauf erreur de ma part, la direction d’une organisation syndicale, ce n’est pas le concours des Miss. Un(e) responsable de la CGT doit tirer par le haut les salariés français, dont 80% ont du mal à joindre les deux bouts, comme tentait de le faire honnêtement le candidat à la direction de la CGT, Olivier Mateu, cadre intermédiaire de la CGT à Marseille, hélas non retenu.

Mais ce n’est pas tout : binet réclame une amélioration de la réforme des retraites, afin dit-elle suavement « que chacun retrouve une vie sereine »(sic) (entendu sur France Info). Car pour elle, à supposer que cette réforme saute, ou soit améliorée, il n’est pas question de remettre en cause tout le système capitaliste mondialisé occidental.

Le capitalisme mondialisé occidental c’est quoi ? C’est 9 millions de chômeurs et 15 millions de pauvres, selon mes calculs, chiffres scandaleux, sur lesquels elle ne parle jamais. C’est 157 milliards prélevés chaque années sur nos impôts, données aux seules entreprises, qui n’embauchent personne (chiffre du site ELUCID). C’est 1 000 milliards de fraude fiscale, comme le montre le livre d’Antoine Peillon sur le sujet (le meilleur de mon point de vue). C’est hélas la désindustrialisation de notre pays : 11% seulement de la population salariée travaille dans le secteur industriel. La casse de notre appareil productif est aussi hélas bien avancée. Hélas accélérée par le premier confinement (16 mars 2020-11 mai 2020 : +1 million de chômeurs selon l’AFPA fin 2020 : casse des enseignes : Kookaï, Camaïeu, Go sport…Mon amie Monika Karbowska avait pris des photos de la Tour Montparnasse et de la gare Montparnasse couverts d’affiches : ”bail à vendre”, “bail à céder”…

De cela, il n’est jamais question de la part de celle qui se proclame déjà « Queen »(Reine) (sic) de la CGT ! En écoutant cette petite bourgeoisie bobo, comme on regrette Louise Michel, sa sincérité de ton pour dénoncer la misère avant 1914 !

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

10 réflexions sur “Sophie Binet, dirigeante de la CGT, macronienne de gauche, passée directement de l’UNEF à la responsabilité de l’UGICT!

  • 5 mai 2023 à 4 h 15 min
    Permalien

    Le sabotage par l’intersyndicale des hauts salaires, n’explique pas tout :

    un début de tentative de débats sur l’échec de l’extension des luttes d’entreprises dans la perspective d’une grève générale 2023 :

    RETRAITES, ENTREPRISE, PETITS et GRANDS PATRONS: l’OPINION BOUGE.

    En L’ABSENCE d’ACTIONS PLUS RÉSOLUES visant les VRAIS PROFITEURS de la CRISE, quelques MILLIONS, tout de même de citoyens aux REVENUS SUPÉRIEURS à 5000 EUROS par mois, 60 000 par an, et de PLUS de 500 000 EUROS de PATRIMOINE? acquis, de PLUS en PLUS, par HÉRITAGE,

    le SOUTIEN au mouvement en cours commence à S’EFFRITER.

    Parallèlement, l’ ÉCHEC de la transformation des luttes en « GRÈVE GÉNÉRALE  » – un MYTHE ARCHAÏQUE, issu de l’ANARCHO-SYNDICALISME de GRAND-PAPA – s’exlique mieux quand on observe la DÉCRUE de l’IDÉOLOGIE « ANTI-PATRONS », et ANTI-ENTREPRISE, totalement déphasée à l’époquedes FONDS d’INVESTISSEMENT INTERNATIONAUX et du CAPITALISME FINANCIER, qui est aussi l’époque d’un « COMPROMIS HISTORIQUE » à la CHINOISE, conforme à la vision prophétique de LÉNINE sur la N.E.P.

    SONDAGE BFMTV – Réforme des retraites: le soutien à la mobilisation s’effrite, mais reste majoritaire….;;

    https://espoir2013.blogspot.com/2023/05/retraites-entreprise-petits-et-grands.html

    Répondre
    • 10 mai 2023 à 4 h 11 min
      Permalien

      Je vous arrête tout de suite : 1°)-vos chiffres sont de l’INSEE, dont les primes et les carrières se font sous tutelle de Bercy. Bonjour le mensonge triomphant ! 2°)- Annoncer comme le fait l’INSEE  » que des millions de français gagnant plus de 5000 euros par mois » (sic) est un bidonnage de première.

      80% de la population français gagne moins de deux fois le SMIC.

      A peine 10% de la population gagne plus de 3500 euros par mois. A 5000, il n’en reste plus que 5%.

      Ne prenez pas vos infos chez BFMTV : c’est le plus sûr moyen de répercuter les bobards du service de com de Macron

      Répondre
      • 10 mai 2023 à 10 h 01 min
        Permalien

        Contours de la bourgeoisie d’après l’ INSEE (chiffres 2021),si vous en avez d’autres contradictoires merci d’en faire part ;

        À eux seuls les ménages du 1 % le mieux pourvu (soit environ 300 000 ménages) concentrent 15 % du total du patrimoine. En élargissant un peu, il apparaît que les 5 % les plus aisés représentent un tiers du patrimoine total. La proportion grimpe à près de 50 % si l’on regarde les 10 % des ménages les plus aisés, soit environ 3 millions de foyers.

        Les 10 % des ménages les plus riches affichent un patrimoine de plus de 716 300 €. À l’inverse, du côté des 10 % les plus pauvres, le patrimoine n’atteint pas 4 400 €.

        Les 10 % les plus aisés affichent un patrimoine 163 fois plus important que celui des 10 % les plus modestes. L’écart s’est ainsi légèrement accru par rapport à 2018. Les 10 % les plus riches affichaient alors un patrimoine moyen qui n’était « que » 158 fois supérieur à celui des 10 % les plus pauvres.

        Le patrimoine évolue en fonction du cycle de la vie. Un ménage « dont la personne de référence » a moins de 30 ans possède en moyenne 43 000 € de patrimoine net. À 40 ans, ce patrimoine atteint 250 000 €. Il culmine à 350 000 € à 60 ans, avant de redescendre ensuite légèrement.

        ► 1 % de dette seulement chez les plus de 70 ans

        Tous emprunts confondus, les moins de 40 ans sont endettés à hauteur de 40 % de leur patrimoine brut. C’est à peine 1 % chez les plus de 70 ans.

        Plus les ménages sont âgés, moins ils ont de dette, ayant progressivement achevé de rembourser leurs emprunts immobiliers. Ainsi les moins de 30 ans propriétaires de leurs logements ont dans 92 % des cas un prêt à rembourser. Au-delà de 70 ans, il ne reste plus que 2 % des ménages dans cette situation.

        ► Un cinquième en placements financiers

        Les placements financiers représentent 21 % du total du patrimoine. « Presque tous les ménages en possèdent », relève l’Insee, mais évidemment pas du même montant. Chez les plus modestes cela se limite le plus souvent à un compte courant et un livret A. Chez les plus aisés cela passe beaucoup par les assurances vies et des valeurs mobilières.

        Les 10 % les moins aisés affichent moins de 400 € de placements financiers Les 10 % les plus aisés en possèdent en moyenne plus de 150 000 €. Soit 344 fois plus.

        https://www.la-croix.com/Economie/Le-patrimoine-Francais-10-chiffres-cles-2023-01-25-1201252286

        Répondre
  • 5 mai 2023 à 7 h 48 min
    Permalien

    J’ai lu votre article qui semble plutot imputer à la CGT tous les malheurs du monde …
    je réponds « à chaud » car je n’aime pas votre « sortie » à propos d’une personne qui n’a meme pas eu le temps de respirer à la tete de ce syndicat !
    vous vous servez de… »Libé » (bonjour l’exemple !) pour porter toutes sortes de jugements hatifs , meme pas tres cools sur la personne de Madame Binet !
    Elle n’a jamais bossé dites vous ! mais quel scoop ! avez vous pris la peine de relever les noms de tous ceux qui « n’ont jamais bossé » et qui ont occupé et occupent des postes de direction et…de décision au niveau des instititions et des gouvernements ?? vous en auriez le vertige !
    mais non ! c’est à la CGT que l’on s’attaque à travers une jeune responsable fraichement choisie et qui , excusez du peu , n’a jamais fait voeu de candidature !
    or tout le monde sait quels sont ceux qui ont toujours ete le plus du coté du monde du travail !?
    donc attendez un peu pour voir !
    Au fait , je me pose la question , au fond vous ! vous roulez pour qui reellement chère madame ??
    Alors oui ! pourquoi ces attaques ? parceque c’est la mode de propulser une femme aux postes de responsabilité , tous secteurs confondus ?
    parcequ’elle est jeune ? présentable ? n’a pas de moustache , n’est pas en « bleu de chauffe » mais porte un chapeau ( plutot pas mal , j’aime !) dans les défilés ?
    ben oui ! çà emmerde ceux qui se moquait du déficit d’image publique de la CGT !
    sans faire de l’historique , hier c’etait les belles baccantes de Martinez ou les costards de Thibault ( curieux jamais vu !)
    quand aux salaires permettez moi d’en douter en supposant qu’une partie ne soit reversée à leur organisation .
    alors Madame gardez votre pointe d’aigreur pour vous ou dirigez la vers ceux qui le méritent vraiment !
    heu… vous etes de gauche ? Ah bon….
    je vous salue cordialement
    jean

    Répondre
  • 5 mai 2023 à 11 h 19 min
    Permalien

    La CGT dont je fais parti en tant que retraité a choisi Sophie Binet comme secrétaire générale et c’est pour l’instant très bien . Est-ce qu’elle est « Macroniste de gauche » ? je ne le pense pas vu son passé de militante et des articles d’elle que j’ai lu dans l’Huma-dimanche. Son salaire est je crois aligné sur ce qu’elle touchait comme salariée dans l’éducation nationale comme Martinez d’ailleurs chez Renault .
    Les militants de la CGT veille au grain sur ce sujet comme nous l’avons vu avec l’affaire Le pan qui a été reciclé par le pouvoir pour s’occuper de l’analphabétisme avec 7000 euros par mois, si ce n’est plus ….
    Alors attendons de voir si la CGT est devenu complice du pouvoir ou si elle a une action efficace pour les salariés et les retraités face au Patronat de droit divin qui conseille activement le gouvernement Macron . La CGT contribue activement à la lutte de classes contre le capitalisme et ça ne va pas changer avec Sophie Binet encadrée par des militants chevronnés de la SNCF, des gaziers-électriciens, des dockers,des pétroliers, des éboueurs et de bien d’autres entreprises publiques et privées…Alors cette CGT restera un syndicat au service des travailleurs avec les nouvelles générations qui vont se succéder de congrès en congrès ….La bourgeoisie ne va pas dormir sur ses deux oreilles tant que la CGT battera le pavé pour supprimer ce pouvoir capitaliste si corrompu et maffieu ….

    Répondre
  • 7 mai 2023 à 10 h 28 min
    Permalien

    La promotion de Sophie Binet à la tête de la CGT me rappelle l’étrange nomination de Nicole Notat propulsée de la présidence CFDT (1992/2002) â la présidence du club très sélect LE SIECLE, concentré de Francs-maçons (01/2011 à 12/2013) tout en occupait la fonction de PDG de VIGEO EIRIS (2002/2020).

    L’affaire des retraites est sortie à bon escient pour occuper le terrain et détourner l’attention des Français et résidents sur l’essentiel :
    –  arnaques sanitaire et climatique,
    –  effondrement de l’enseignement,
    –  tarifs électricité,
    –  hausse des prix à la consommation,
    –  politique nationale et internationale.

    Et depuis des dizaines d’années les syndicats marchent dans la combine.

    Ce qui m’inquiète c’est que le désordre actuel focalise l’attention de l’hexagone sur les évènements orchestrés par les syndicats (à la botte du gouvernement), alors que d’autres, lourds de conséquences, pourraient prendre corps dans l’ombre et le silence, à l’insu du peuple, car c’est bien la stratégie utilisée actuellement par le pouvoir.

    Répondre
    • 8 mai 2023 à 7 h 37 min
      Permalien

      Bonjour
      Madame je fais un effort désespéré, mais vain, pour essayer de comprendre la comparaison donc l’amalgame que vous faites entre Sophie Binet élue lors d’un congrès , Nicole Notat et tous les maux cités dont souffre la societé française !?
      Ceux qui s’intéressent à l’Histoire Sociale de notre pays savent les efforts des pouvoirs d’argent qui ont réussi à diviser le mouvement syndical initialement constitué sous la « banniére » de la seule CGT !
      d’autres évènements et le temps qui passe ont fait bouger les choses…. mais force est de constater qu’il y a toujours ce courant de base la CGT qui a toujours lutté et lutte , avec les moyens dont il dispose aujourd’hui , contre la monarchie patronale dans la plupart des entreprises !
      et….. les courants dits réformistes souvent à la botte des gouvernants et je n’invente rien !
      il serait donc honnete de le reconnaitre et ne pas entretenir cette confusion que certains courants de pensée bien intentionnés diffusent et alimentent depuis toujours dans l’opinion publique ;
      quant à dire que « d’autres problèmes lourds de consequences pourraient prendre corps dans l’ombre et le silence à l’insu du peuple ….
      je suis d’accord avec vous !
      encore faut il courageusement les identifier et les faire admettre !
      pour ma part et entre autres , faut il que je cite un de ces problèmes ? et tant pis si ça çà fait grincer des dents , c’est la realité !
      ce serait cette tendance exagérement complaisante et inconsciente de se laisser phagocyter par des élements douteux furieusement (suivez mon regard) partisans d’un immigrationnisme de masse aveugle et dévastateur ( dois je préciser dans des pays rongés par le chomage et souvent la misere ?)
      le big problème , mais çà ! personne n’y pense, ni ne veut le voir c’est qu’à terme çà reduira fatalement à neant tous les efforts et acquis conquis par les luttes sociales depuis…..
      et ceux qui par faux humanisme (?) par complaisance contestent ces inévitables tsunamis qui nous guettent … ne seront soit plus là pour les assumer soit détaleront à toutes jambes la tete basse !
      Eh Oui ! il y a dans notre pays ceux qui veulent changer LA societé … et c’est bien !
      et ceux qui veulent changer DE societé ! et çà il n’en est absolument pas question !!
      It is not pareil ! mais c’est peut etre un autre débat !
      Trés cordialement
      jean

      Répondre
      • 8 mai 2023 à 9 h 01 min
        Permalien

        @ Jean

        « …/… ceux qui veulent changer LA societé … et ceux qui veulent changer DE societé ! …/… it is not pareil ! mais c’est peut etre un autre débat ! »

        Nous sommes bien sur la même longueur d’ondes Jean, and you are right : « it is not pareil ».

        Quant au reste, et â mon humble avis, tout est fonction de réthorique.
        Plus jeune, je leur avais tellement fait confiance, Notat et/ou autres, jusqu’au jour où …

        Cordialement vôtre.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *