Après celle du covid, une nouvelle simulation-préparation de pandémie (vidéo 1’12)

Par https://mai68.org/spip2/spip.php?article15560  Cet article est disponible en anglais, en italien et en espagnole ici :
Articles du 21 juin[32040]

Il est temps pour l’exercice NEXT PANDEMIC,
déclare Joy Phumaphi, coprésidente du GPMD

Covid Times – juin 2023

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

L’OMS appelle à la « simulation » pour se préparer à la prochaine pandémie mondiale

https://www.naturalnews.com/2023-06-13-who-calls-for-simulation-prepare-next-pandemic.html#

Mardi 13 juin 2023

Laura Harris

Traduction Google

(Natural News) Le Conseil mondial de surveillance de la préparation (GPMB), un organe convoqué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a appelé à une simulation de pandémie mondiale.

L’exercice de simulation proposé impliquerait des membres des États et des principales parties prenantes, évaluant le projet d’accord et les amendements de l’Organisation internationale de la santé (RSI) avant la finalisation et l’adoption en 2024. Il devrait avoir lieu plus tard cette année, offrant un aperçu de la force, de l’équité , la cohérence et les mécanismes de responsabilité du traité proposé et des amendements.

Joy Phumaphi, coprésidente du GPMB, a souligné l’urgence de tester les nouveaux termes. « Nous sommes convaincus que nous ne pouvons pas attendre la prochaine urgence pour savoir dans quelle mesure l’accord sur la pandémie et les amendements du RSI fonctionneront ; nous devons savoir maintenant », a déclaré Phumaphi. Elle a proposé que les États membres, ainsi que d’autres parties prenantes clés, participent à l’exercice de simulation basé sur le projet d’accord et ses amendements plus tard cette année.

Au cours de l’assemblée, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le chef de l’OMS, a également souligné l’importance de l’engagement de la génération actuelle à un tel accord, soulignant l’impact dévastateur de la pandémie de coronavirus de Wuhan (COVID-19). (Connexe : une étude révèle que les hôpitaux américains ne sont pas préparés à la prochaine pandémie.)

Il a même averti que la prochaine pandémie était inévitable, exhortant les pays à prendre des mesures immédiates. « Si nous n’apportons pas les changements qui doivent être apportés, alors qui le fera ? Et si nous ne les fabriquons pas maintenant, alors quand ? »

Des ONG et des experts de la santé protestent contre les négociations à huis clos

Alors que des négociations entre 194 pays sont en cours pour centraliser les actions liées à la pandémie au sein de l’OMS, le processus s’est déroulé à huis clos à Genève.

En avril, les délégués des États-Unis, ainsi que leurs homologues chinois, ont convenu de garder le nouveau RSI privé du public. En réponse, plusieurs organisations à but non lucratif et experts de la santé ont exprimé leur protestation contre le secret par le biais d’une lettre adressée au secrétaire à la Santé et aux Services sociaux Xavier Becerra et au secrétaire d’État Antony Blinken.

« La tentative de créer un voile de secret entourant maintenant les négociations de fond et techniques basées sur des textes sur le traité de l’OMS sur la pandémie crée un dangereux précédent pour l’établissement de normes au niveau multilatéral », ont-ils écrit. « Cela sape également la confiance dans le processus à un moment où les attaques contre l’OMS et contre l’accord sur la pandémie se multiplient. »

De même, l’ambassadrice Pamela Hamamoto, une représentante des États-Unis, a déclaré : « À ce stade, j’ai quelques inquiétudes quant au fait de partager le projet avec toutes les parties prenantes compte tenu de l’état d’avancement du processus ».

Au milieu de la controverse, le GPMB a publié son Manifeste pour la préparation, soulignant la nécessité d’une approche coordonnée de la prévention, de la préparation et de la réponse à la pandémie (PPPR) impliquant tous les pays, les organisations internationales et régionales, les institutions financières et le secteur privé.

Sa vision s’aligne sur le concept « One Health », qui élargit la portée de la réponse à la pandémie, y compris divers facteurs tels que l’agriculture, la pauvreté et le changement climatique. Ces facteurs peuvent soit contribuer aux épidémies, soit les exacerber, et avoir un impact sur la santé globale des personnes.

David Bell, médecin de santé publique et ancien membre du personnel de l’OMS spécialisé dans la politique épidémique, a expliqué que « One Health » englobe tout ce qui, dans la biosphère, affecte le bien-être humain. Les conditions actuellement négociées visent à élargir le mandat del’OMS et à lui donner le pouvoir de répondre non seulement aux urgences pandémiques réelles, mais aussi de percevoir les menaces pandémiques.

Regardez la coprésidente du GPMD, Joy Phumaphi, parler de la prochaine pandémie et pourquoi nous devons nous préparer maintenant.

___________________________________________
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Commentaire de do

Coronavirus – Plandemic – À propos d’Event201

Vidéo à voir ici : https://mai68.org/spip2/spip.php?article7517

Peu avant toute la comédie du covid-19, les grands de ce monde s’étaient entrainés lors d’un événement appelé « event 201 » à nous faire subir toutes les saloperies qu’ils nous ont fait subir. Le but de leur jeu de rôle était de voir comment ils pourraient faire en sorte que nous approuvions, ou à tout le moins qu’on ne se révolte pas, contre les diverses mesures absolutistes prises contre nous grâce au spectacle du coronavirus.

Veulent-ils nous faire le même coup qu’avec le coronavirus ?

Le problème se pose parce que l’organisation de l’Event201 à eu lieu en octobre 2019 pile au moment où est apparu le coronavirus de Wuhan en Chine.

Il faut noter aussi qu’il en va de même pour les principaux attentats terroristes depuis le 11 septembre 2001. Je veux dire que simultanément à ces attentats avaient lieu des exercices simulant précisément ces attentats eux-mêmes. Tel est le cas pour le 11 septembre à New York, mais aussi pour les attentats de Madrid le 11 mars 2004, de Londres le 7 juillet 2005, et du Bataclan le 13 novembre 2015. Preuves ci-dessous (drôles de coîncidences).

Donc vraiment si on nous fait une simulation de pandémie, il faut s’attendre au pire de la part du pouvoir.

Ce qui unifie les virus et le terrorisme, c’est que le pouvoir peut s’en servir pour provoquer la grande peur. Une peur tellement grande qu’il pourra faire de nous ce qu’il veut.

En politique aussi, il vaut mieux prévenir que guérir !

DRÔLES DE COÏNCIDENCES :

Le Samu s’est préparé aux attentats simultanés de Paris le matin-même du 13 novembre 2015 :

http://mai68.org/spip/spip.php?article9467

C’est aussi le cas pour Londres le 7 juillet 2005 :

https://mai68.org/ag/842.htm

http://mai68.org/spip2/spip.php?article11791

Et, pour Madrid, c’est la même chose le 11 mars 2004 :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article11793

Coïncidence aussi pour le 11 septembre 2001 :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article11792

 

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

5 réflexions sur “Après celle du covid, une nouvelle simulation-préparation de pandémie (vidéo 1’12)

  • 21 juin 2023 à 9 h 22 min
    Permalien

    @ Tous

    Fidèle à son habitude notre ami DO nous présente ici un dossier fouillé exposant les manigances des vrais complotistes de l’OMS et des autorités gouvernementales des puissances impérialistes. Ces complotistes ourdissent un nouveau complot « pandémique »…le suivi du COVID-19 afin de valider ce qu’ils ont appris de la gouvernance du premier exercice militaire populiste mondialisé.

    Il est sain et nécessaire que nous exposions les malversations de l’OMS, ce repère mondial de vipères et que des ONG et des personnalités de la « Résistance » demandent plus de transparence de la part des complotistes gouvernementaux.

    MAIS nous ne devons JAMAIS oublier que le but de notre guerre de classe contre ces intriguant n’est pas d’obtenir des renseignements…de la transparence et plus de mensonges…

    Le BUT de notre lutte de classe prolétarienne dans cette affaire de « plandémie meurtrière » c’est de METTRE FIN À LEURS PRÉPARATIFS DE GUERRE = D’EMPÊCHER LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE qu’ils préparent fébrilement.

    Comment y parvenir ????

    Robert Bibeau

    Répondre
  • Ping : Les infos et news du 24 juin 2023 – Les moutons enragés

  • 24 juin 2023 à 10 h 41 min
    Permalien

    Rien de tel que les jeux olympique comme excuse pour faut croire à la masse qu’un nouveau virus s’est très vite propagé et que donc « on a rien pu faire, alors maintenant vous allez obéir sinon c’est le camp d’enfermement. »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *