Soutenons le peuple palestinien martyr (Gideon Levy)

Par Gideon Levy. Sur  Afghanistan. Octobre 2023.

Dans le grand quotidien israélien Haaretz (8 octobre), Gideon Levy écrit :

« Derrière tout cela se cache l’arrogance israélienne. Nous pensons que nous avons la permission de faire n’importe quoi et supposons que nous ne paierons jamais ni ne serons punis (…). Nous allons tirer sur des innocents, leur arracher les yeux et leur fracasser le visage, les expulser, les exproprier, les voler, les kidnapper dans leur lit, les nettoyer ethniquement et, bien sûr, continuer l’incroyable siège de Gaza  (…).

Plusieurs centaines de militants palestiniens ont franchi la barrière et envahi Israël d’une manière qu’aucun Israélien n’imaginait possible. Quelques centaines de militants palestiniens ont démontré qu’il est impossible d’emprisonner pour toujours deux millions de personnes sans payer un lourd tribut  (…).

Nous devons maintenant pleurer amère[1]ment les victimes israéliennes ; mais nous devons aussi pleurer pour Gaza. Gaza, la plupart de ses habitants sont des réfugiés créés par Israël. Gaza, qui n’a jamais connu un seul jour de liberté. »

France Info (9 octobre) donne la parole à des habitants de Gaza :  «Maha Hussein l’assure : voulant échapper aux bombes, les résidents doivent évacuer les tours d’habitation en quelques minutes, laissant quasiment tout derrière eux  (…). “Mes enfants, jusqu’à ce moment, n’ont pas dormi à cause des raids israéliens continus. Mon fils a dix ans, et psychologiquement, c’est très dur. Comment voulez-vous qu’il grandisse normalement ?” Avant de préciser : à Gaza, “notre vie peut s’arrêter en une fraction de seconde”. «Gaza n’a jamais connu un seul jour de liberté» Désespoir, résignation, lassitude : Ahmed, 32 ans, est né à Gaza et n’a jamais quitté son enclave sous blocus israélien. Les guerres, il en a vécu cinq en quinze ans (…) : “Israël a colonisé notre terre. Les Israéliens ont contraint une partie de notre peuple palestinien à l’exil, une autre partie vit marginalisée, et une autre partie encore est ici à Gaza, sous blocus… On vit comme des bêtes (…)”, dénonce Ahmed. Selon lui, l’État hébreu est responsable de toutes les victimes innocentes, palestiniennes ou israéliennes. “C’est l’occupation et l’injustice qui génèrent toutes ces violences”, explique le jeune homme. “Ils disent que la terre ici n’appartient pas aux Palestiniens. Soit. C’est la terre sacrée des enfants d’Israël. Dieu lui-même leur a ordonné d’y vivre. (sic)  Et nous alors? On est bons à jeter? On ne pourrait pas tous vivre ici ensemble, en paix? Même s’ils veulent être au pouvoir, on l’accepte. On veut seulement les mêmes droits pour tous.” Et de conclure  : “Cette tragédie que vient de vivre Israël, c’est notre quotidien à Gaza”.»

Et l’Union européenne dans tout cela ? Selon Euronews, le 9  octobre, alors que l’aviation israélienne déverse un déluge de fer et de feu sur Gaza, elle «  suspend “immédiatement” tous les paiements effectués aux Palestiniens, a annoncé Olivér Várhelyi, Commissaire européen en charge de l’Élargissement et de la politique de voisinage, en réaction à la riposte militaire lancée par le Hamas contre Israël.


 

Les Nations unies à l’origine de la partition de la Palestine. Sur afghanistan

L e 29  novembre 1947, la résolution  181 de l’ONU, accord entre la bureaucratie stalinienne et les dirigeants impérialistes britanniques et américains, impose le partage de la Palestine historique entre deux états ethniques, un « État juif » et un « État arabe » qui ne verra jamais le jour.

Six mois plus tard, l’État d’Israël est proclamé sur la base de l’expulsion de 850 000 Palestiniens : la Nakba (la « catastrophe »). Le 11  décembre 1948, l’ONU adopte la résolution  194 sur «  le droit au retour  » des réfugiés qui ne sera jamais appliquée. L’État d’Israël rejoint l’ONU le 11  mai 1949 et refuse tout droit au retour.

Le 22 novembre 1967, au lendemain de la guerre entre Israël et l’Égypte, la Jordanie et la Syrie, la résolution 242 de l’ONU, accord entre dirigeants américains et soviétiques, prétend «œuvrer pour une paix juste et durable». Pour cela, elle se prononce pour « le retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés» (Cisjordanie et Gaza) et «la reconnaissance de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de l’indépendance politique de chaque État» (c’est-à-dire la reconnaissance de l’État d’Israël par les Palestiniens). Repris dans les résolutions  446 (1979) et 1515 (2003), les termes de cette résolution 242 sont la référence de tous ceux qui revendiquent la prétendue «solution des deux États»: l’État d’Israël et un hypothétique État palestinien en Cisjordanie et à Gaza (soit 22% du territoire historique de la Palestine).

Lors des accords d’Oslo (septembre 1993), (voir Oslo, 30 ans après 3/4 – les 7 du quebec ) la direction palestinienne acceptera de reconnaître l’État d’Israël, mais jamais l’armée israélienne ne se retirera complètement des «territoires occupés» en 1967. Pas moins de quatre-vingt-quatre résolutions de l’ONU ont été adoptées depuis 1947: certaines condamnent la «colonisation» ou le «recours à la force disproportionné» par Israël. Mais aucune n’a jamais eu le moindre effet, sans parler des dizaines refusées par un simple veto des États-Unis. Car pour l’impérialisme, qui contrôle l’ONU, la seule résolution qui devait avoir force de loi, c’est celle de 1947 sur la partition de la Palestine.

 

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

12 réflexions sur “Soutenons le peuple palestinien martyr (Gideon Levy)

  • 14 octobre 2023 à 11 h 19 min
    Permalien

    Oui, et, pour masquer leur crime de la Nakba, les imposteurs et usurpateurs ont créé, beaucoup plus tard, cette nouvelle religion devant laquelle tous Occident devons nous prosterner voire prostituer, la shoah.
    Qui exactement dire la même chose, la catastrophe.

    Une catastrophe qui a un grand besoin de lois perfides pour demeurer présente à la discussion.

    Cette entité a elle seule cumule toutes les preuves que les institutions internationales fondées à l’issue de la dernière guerre mondiale, ne sont qu’une supercherie dont le monde humain, lui, doit entreprendre tous ses efforts pour s’en débarrasser et se doter d’outils propres et loyaux.

    L’affaire est en cours, et, contrairement à ce que beaucoup n’osent pas croire, d’énormes surprises vont survenir, pour démontrer à tous, quelles sont les vraies valeurs qui portent ce monde.

    Répondre
  • 14 octobre 2023 à 11 h 24 min
    Permalien

    Isra-heil est une métastase du cancer américain.
    Netta le voyou doit jugé et pendu à Nuremberg.

    C’est lui son gang de scélérats qui sont les provocateurs réfléchis de ce carnage.
    Une prison à ciel ouvert avec 3300 palestiniens au km²…
    Qui sont les bourreaux???
    Qui sont les voleurs?

    Répondre
  • 14 octobre 2023 à 16 h 22 min
    Permalien

    C’est le monde ENTIER qui doit avoir honte…d’assister à ce génocide organisé par ceux qui se prétendent, en occupant Israël et la Palestine, les ÉLUS DE DIEU (entité sioniste) soutenus par d’autres prétendus.. MAÎTRES DU MONDE (les USA). Mais ils restent les autres…descendants de ceux qui habitaient Israël depuis des millénaires et vivant et paix avec les Arabes de Palestine.

    Depuis beaucoup trop longtemps..les Arabes de Palestine connaissent le désespoir des camps de réfugiés sur leur propre terre, pas étonnant que le couvercle de la marmite SAUTE.

    Petit rappel IMPORTANT de l’histoire coloniale pour comprendre les enjeux passés et actuels, et surtout l’échec colonial dans ces secteurs : Le 6 déc. 1917 le général anglais Allenby entra à pied dans Jérusalem et le 14 mai 1948, un autre général anglais Cunningham, denier haut commissaire, quittait Haïfa, alors que l’Angleterre toute puissante régnait en maïtre sur la Palestine. Ce territoire constituait pour les anglais le trait-d’union INDISPENSABLE entre le pétrole d’Irak et le canal de Suez.

    Tout comme les USA (incluant l’entité sioniste dans cet Israël ARTIFICIELLEMENT CRÉÉ à dessin..) l’Angleterre impuissante à faire régner la paix entre les sionistes et les arabes COLONISÉS renonça à son mandat…ce qui fut le point de départ d’une guerre sanglante INTERMINABLE.

    Les USA sont arrivés au même point que l’Angleterre en 1948. Ils se doivent de protéger leur pied à terre au Proche-Orient, mais jusqu’où accepteront-ils d’aller??? L’opinion publique est manifestement de plus en plus remontée contre l’entité sioniste, tout comme les pays arabes.

    Je ne donne pas cher du devenir d’Israël après ce conflit. La meilleure porte de sortie pour Israël est de se débarrasser au plus vite de la dictature ABJECTE de Netanyahu et de sa clique, d’une manière RADICALE, pour tenter de survivre dans l’enclave ARABE devenue hyper hostile. La survie d’Israël, même avec le soutien des USA sera extrêmement difficile, à la limite INVIVABLE, donc IMPOSSIBLE à maintenir.

    Netanyahu et sa clique auront SALI pour toujours Israël si rien n’est tenté pour arrêter le génocide palestinien. L’armée israélienne devrait s’emparer du pouvoir, refuser de massacrer davantage les Palestiniens et ARRÊTER NETANYAHU rapidement à défaut de les LYNCHER..en faisant porter le chapeau à cette branche ultra-radicale qui empoisonne toute la région.

    Répondre
  • 14 octobre 2023 à 23 h 47 min
    Permalien

    Le monde capitaliste s’écroule , miné par ses contradictions . Une de plus , pas des moindres , à un rythme de plus en plus soutenu .

    Répondre
  • 15 octobre 2023 à 11 h 04 min
    Permalien

    Sur LCI et les autres chaînes sionistes en France, ils perdent leurs nerfs.

    l’Iran a officiellement déclaré à l’entité sioniste, bien évidemment, je ne reprends pas les termes exacts, mais qu’il serait plus sensé pour elle, de réévaluer ses plans de génocide des Palestiniens.

    C’est une évolution considérable dans les mécanismes du conflit actuel en cours, car, c’est bien gentil de se reporter à la présence de la pseudo puissance américaine présente dans les parages, mais, est-ce que l’Amérique est actuellement prête pour une guerre telle que celle qui serait là, si son foutu allié historique continue à jouer au fou-furieux.

    Je n’en suis absolument pas convaincu, la menace iranienne, est non seulement d’un sérieux jamais vu, mais en plus elle est d’une dangerosité elle aussi jamais vu pour l’Amérique.
    Car, c’est directement sur son sol que les évènements risquent de se dérouler cette fois.

    On est vraiment dans les affaires sérieuses là.

    Là, les amis, le risque d’un embrasement général, n’est pas à prendre à la légère.
    Donc, il est fort probable, mais le contraire aussi car Bibi est fou et entouré d’autres fois, que l’entité sioniste trouve dans les heures prochaines, de bonnes raisons pour satisfaire tout le monde en mettant un sérieux coup de frein à ses envies de vengeance.

    Effectivement, si cela se produisait, on entendra les jérémiades et lamentations des sionistes à des années lumières d’ici.

    Voilà, voilà, il y a un peu plus d’une semaine, je disais alors que nul n’aurait osé, ne serait-ce que l’imaginer, que l’existence même de l’entité sioniste n’était pas pérenne dans les semaines et mois à venir, désolé de ne pas être plus précis, mais dorénavant, c’est en jours et en heures qu’il faut imaginer la chose, si ces malades mentaux ne baissent pas pavillon.

    Certains pensent encore, que tout ne sera pas détruit, eh bien, qu’ils n’en soient pas si sûrs, car ce qui se démontre à l’heure actuelle, c’est que si l’entité sioniste parvenait à ses fins contre les Palestiniens, sans aucune opposition de la part des pays musulmans, la mosquée d’al-Aqsa sera irrémédiablement détruite dès qu’ils le décideront.

    Franchement, que préféreront les musulmans, porter eux-mêmes atteinte à leur haut lieu saint, ou que des mains impies s’y consacrent ?

    Comme déjà dit par ailleurs, l’entité sioniste est en échec forcé, cette partie, quoi qu’elle fasse, elle ne la gagne pas !

    N’ayons absolument plus peur de le dire, pendant longtemps l’occident s’est trouvé sur son point de basculement, sachons-le, il vient de basculer.

    Répondre
  • 16 octobre 2023 à 15 h 35 min
    Permalien

    https://french.almanar.com.lb/2734723
    «Les médias israéliens ont rapporté lundi que « la capacité balistique du Hezbollah est équivalente à celle de plusieurs pays européens réunis ».

    Les médias israéliens ont affirmé : « Certains affirment que cela est lié à la puissance de feu la plus importante au monde. C’est l’organisation militaire la plus puissante au monde et elle possède une force balistique comprise entre 160 000 missiles et 200 000 missiles ».

    Une autre preuve supplémentaire de l’échec de l’entité sioniste au niveau de leurs relations internationales avec beaucoup d’autres pays, dont la Colombie, et de degré de rage sioniste:
    https://french.almanar.com.lb/2733898
    «Les relations entre la Colombie et l’entité sioniste se sont dégradées sur fond de l’offensive meurtrière menée contre la bande de Gaza et qui a coûté la vie à près de 3000 Palestiniens et fait près de 10 000 blessés.

    Tout a commencé lorsque le président colombien Gustavo Petro a fustigé les propos du ministre israélien de la défense, Yoav Gallant, qui avait justifié « le siège complet » de Gaza par le fait qu’Israël combat « des animaux humains ».

    Il a écrit : « C’est ce que les nazis disaient des juifs. Les peuples démocratiques ne peuvent pas permettre au nazisme de se réinstaller dans la politique internationale. Les Israéliens et les Palestiniens sont des êtres humains soumis au droit international. »

    Ce n’est pas que l’entité sioniste qui a sali Israël pour toujours…, mais l’ensemble des sémites qui habitent le territoire israélien, qui cautionnent, qui VOLENT ET COLONISENT PAR LA VIOLENCE la Palestine arabe.. C’est un blasphème atroce à la face des victimes de la Shoah, qui transforme certains descendants survivants en véritables NAZIS, et toute la population palestinienne en victime. Les néonazis sionistes et leur Führer Netanyahu appliquent actuellement leur SOLUTION FINALE en Palestine.

    À QUAND LE RÉVEIL MONDIAL et les MÉGAS SANCTIONS CONTRE LES NÉONAZIS SIONISTES CRIMINELS??

    Assez le blabla onusien………. et les faux blâmes!!!!!

    Répondre
  • 19 octobre 2023 à 14 h 37 min
    Permalien

    La présence des USA et l’aplaventrisme de ses soit disant alliés qui gravitent comme des larves dans la sphère US, de plus en plus rétrécie et ruinée, ne sont là que pour tenter de protéger l’opération sioniste d’extermination des Palestiniens et corroborer les mensonges sionistes. Ils se disent tous amis et prêts à intervenir si les pays islamiques agissent de quelques façon que ce soit contre la barbarie sioniste……….
    J’EN DOUTE ÉNORMÉMENT.

    Répondre
  • Ping : Domande e risposte. Lavoro in corso - Palestina Cultura Libertà

  • Ping : Frequently Asked Questions, Answers, and Documentation on Gaza - Stop the Wars at Home and Abroad!

  • Ping : Frequently asked questions, answers, and documentation on Gaza An evolving document compiled by young Palestinian media activists | We For Gaza

  • Ping : L’arrogance israélienne – La Voix De La Libye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *