A Gaza ce n’est pas une guerre de religion – mais une guerre d’extermination

Par Robert Bibeau.

Contrairement à ce que raconte Alastair Crooke dans l’article ci-dessous, la guerre à Gaza n’est pas – n’a jamais été – une guerre de religion (islamisme contre Judaisme, contre sionisme) mais une guerre de libération nationale bourgeoise. La guerre de la bourgeoisie israélienne colonisatrice contre la bourgeoisie palestinienne colonisée. Les peuples palestinien et israélien ne sont que des pions – de la chair à canon – dans cette guerre de proxy entre le camp Américain hier triomphant – aujourd’hui déclinant – et le camp russo-chinois-iranien aujourd’hui ascendant.  Nous somme d’accord avec Jean-Luc Mélenchon – Contre la guerre des civilisations et le barbarisme capitaliste (Jean-Luc Mélenchon) – les 7 du quebec , la guerre de Gaza est une guerre coloniale pour s’emparer de territoires – guerre ou la vie humaine n’a aucune importance aux yeux des gouvernements des États bourgeois du monde entier. L’article de Crooke condense l’ensemble de la problématique fasciste de Huntington sur la pseudo guerre des civilisations religieuses. Écouter la conférence de Mélenchon pour vous en convaincre.


Une religion en guerre contre toutes les autres


Par Moon of Alabama – Le 17 novembre 2023

Alastair Crooke écrit dans Al Mayadeen :

Le sentiment populaire israélien – même parmi les anciens libéraux – s’oriente vers une grande Nakba. Gaza subit les pressions pour une Nakba. Il en va de même pour la Cisjordanie, où la violence des colons à l’encontre des Palestiniens s’intensifie. Même un “libéral” comme l’ancien leader de l’opposition, Lapid, reconnaît aujourd’hui que les “colons” de la Cisjordanie occupée ne sont pas du tout des “colons“, puisque la terre n’est autre que la “terre biblique d’Israël“.

Les “ambitions” de la Nakba s’étendent également au Sud-Liban (jusqu’au fleuve Litani). Les membres radicaux du gouvernement de Netanyahou affirment que les Israéliens ne reviendront jamais dans les kibboutz adjacents au Liban, sans le retrait du Hezbollah de la zone frontalière.

On demande donc à “Israël” de “prendre” le Liban jusqu’au Litani (une source d’eau essentielle) – et “comme par hasard“, l’armée de l’air israélienne a commencé à opérer jusqu’à 40 km à l’intérieur du Liban. Les membres du cabinet parlent désormais ouvertement de la nécessité pour l’armée israélienne de se tourner vers le Hezbollah une fois que le Hamas aura été “anéanti“.  Le Liban vaste dépôt d’armement de l’Otan depuis l’opération «déluge Al Aqsa» – les 7 du quebec  

Manifestement, la Maison Blanche s’efforce d’éviter ce glissement vers une guerre régionale totale mais les fronts libanais et irakien s’échauffent : Dimanche, les mouvements irakiens ont à nouveau tiré des missiles sur la base américaine de Shaddadi.

Israël” perçoit la crise actuelle comme un risque existentiel, mais aussi comme une “opportunité” – une opportunité d’établir “Israël” sur “ses terres bibliques” à long terme. Il n’y a pas à s’y tromper, c’est la direction que prend le sentiment populaire israélien, tant à gauche qu’à droite, vers une eschatologie sanglante.

 

Comme je l’avais souligné il y a trois semaines, le président Joe Biden avait soutenu cette stratégie israélienne de la Nakba avant d’être contraint de se rétracter :

Les Etats-Unis travaillent activement à l’établissement d’un corridor sûr pour les civils de Gaza : La Maison Blanche – Yeni Safak – 12 Oct. 2023

Les Etats-Unis discutent activement avec Israël et l’Egypte pour établir des couloirs de “passage sécurisé” pour les civils de Gaza afin de fuir les frappes aériennes israéliennes en cours, a déclaré la Maison Blanche mercredi, alors qu’une offensive terrestre est attendue dans l’enclave assiégée.

Nous en discutons activement avec nos homologues israéliens et égyptiens, nous sommes favorables à des passages sûrs pour les civils. Les civils ne sont pas à blâmer pour ce que le Hamas a fait. Ils n’ont rien fait de mal“, a déclaré le porte-parole du Conseil national de sécurité, John Kirby, à la presse à la Maison Blanche.

Nous travaillons activement sur cette question avec nos homologues égyptiens et israéliens. Les civils sont protégés par les lois sur les conflits armés et il faut leur donner toutes les chances d’éviter les combats“, a-t-il ajouté.

Israël ne cesse de repousser les 2,3 millions d’habitants de Gaza vers la frontière égyptienne :

Israël largue des tracts avertissant la population de fuir les villes du sud de Gaza – The Guardian – 16 Nov. 2023

Israël a largué des tracts dans le sud de la bande de Gaza pour demander aux civils palestiniens de quitter quatre villes situées à l’est de Khan Younis, ce qui fait craindre que sa guerre contre le Hamas ne s’étende à des zones qu’il avait auparavant déclarées sûres. Les tracts indiquaient aux civils de Bani Shuhaila, Khuza’a, Abassan et al-Qarara que toute personne se trouvant à proximité de militants ou de leurs positions “mettait sa vie en danger“, ont déclaré des habitants à Reuters.

Le responsable des droits de l’homme de l’ONU, Volker Türk, a déclaré que cinq semaines après le début de la guerre, “des épidémies massives de maladies infectieuses et de famine” semblaient inévitables dans ce territoire palestinien densément peuplé. Il a prédit des conséquences catastrophiques en cas de pénurie de carburant, notamment l’effondrement des systèmes d’égouts et des soins de santé, ainsi que la fin de l’aide humanitaire, déjà peu abondante.

La misère créée intentionnellement sera utilisée pour faire pression sur l’Égypte et d’autres pays afin qu’ils ouvrent leurs frontières aux réfugiés. La même méthode sera ensuite appliquée en Cisjordanie. Le Sud-Liban, en amont de la rivière Litani, sera plus difficile, car le Hezbollah, une fois lancé, représentera un véritable danger existentiel pour Israël. L’astuce consistera à demander aux États-Unis de faire le sale boulot.

Et tout cela ne s’arrêtera pas là, car certains colons extrémistes veulent encore plus de terres étrangères :

Quelles sont les frontières de cette nation juive ?

Les frontières de la patrie des Juifs sont l’Euphrate à l’est et le Nil au sud-ouest. [Cela comprendrait le territoire de plusieurs pays du Moyen-Orient en plus du territoire qu’Israël contrôle aujourd’hui].

Un slogan palestinien est devenu très controversé : “Du fleuve à la mer“, c’est-à-dire du Jourdain à la Méditerranée. Il est controversé parce qu’il inclurait toutes les terres qui constituent actuellement Israël. Mais vous dites “du fleuve à la…”.

Qu’est-ce qui est controversé ?

Les Palestiniens utilisent parfois le slogan “Du fleuve à la mer“. Mais ce que vous dites, c’est que la patrie juive s’étend du fleuve au Nil, n’est-ce pas ?

C’est exact. Si quelqu’un décide d’inventer une nouvelle religion aujourd’hui, qui en fixera les règles ? La première nation qui a reçu la parole de Dieu, la promesse de Dieu – la première nation est celle qui en a le droit. Les autres suivent – le christianisme et l’islam, avec leurs exigences, leurs perceptions – et ne font qu’imiter ce qui existait déjà. Alors, pourquoi en Israël ? Ils pourraient vivre n’importe où ailleurs dans le monde. Ils sont venus après nous, au double sens du terme.

Il s’agit d’une guerre menée par un nombre important de croyants d’une religion contre toutes les autres.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone.  Une religion en guerre contre toutes les autres | Le Saker Francophone

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

4 réflexions sur “A Gaza ce n’est pas une guerre de religion – mais une guerre d’extermination

  • 22 novembre 2023 à 16 h 11 min
    Permalien

    L’entité sioniste occupante a utilisé le PROTOCOLE HANNIBAL contre la population palestinienne.

    À lire absolument pour comprendre la FOLIE SIONISTE des extrémistes et Netanyahu dans l’oeuvre d’extermination des Palestiniens:

    source Al Manar : https://french.almanar.com.lb/2789052

    «L’armée israélienne aurait utilisé le protocole Hannibal le 7 octobre. Des ex-militaires israéliens en parlent. « Un soldat mort vaut mieux qu’un otage

    Le pilote militaire israélien Nof Erez a évoqué la possibilité que les forces israéliennes aient mis en œuvre la Directive Hannibal, lors de leur riposte à l’attaque du Mouvement de résistance islamique Hamas le 7 octobre.

    Hannibal et une directive militaire controversée qui permet à l’armée israélienne depuis son adoption officielle en 2006, de risquer la vie des soldats capturés pour empêcher leur enlèvement et ne plus être contraint de négocier la libération de prisonniers palestiniens en échange de leur libération. Sa devise repose sur le principe « qu’un soldat mort vaut toujours mieux qu’un otage en captivité ».

    Le recours à cette directive est de plus en plus suspecté après que les factions palestiniennes de la bande de Gaza ont capturé des dizaines de soldats israéliens, dont des militaires de haut rang, lors de l’opération Déluge d’al-Aqsa le 7 octobre dernier. Les sachant disséminés dans la bande de Gaza, ceci n’a pas empêché l’armée israélienne de bombarder et de raser toutes les régions, sans aucune considération pour leur vie.

    Dans une déclaration au journal Haaretz mardi, rapporte le site web arabophone de la télévision qatarie al-Jazeera, le pilote, le lieutenant-colonel Nof Erez, a indiqué la possibilité que l’armée israélienne soit intervenue pour faire face à l’attaque du Hamas en appliquant le protocole Hannibal.

    Il a ajouté : « Il semble que le protocole Hannibal ait été mis en œuvre à un moment donné ce jour-là, car lorsqu’une situation d’otages a été découverte, cela a nécessité Hannibal, sachant que les manœuvres Hannibal que nous avons menées au cours des 20 dernières années se limitaient à un seul véhicule transportant des otages. Mais ce que nous avons vu lors du Déluge d’al-Aqsa serait considéré comme un Hannibal de masse. »

    Selon des informations rapportées par les médias israéliens, le lieutenant-colonel Erez a été démis de ses fonctions le 31 octobre, après avoir critiqué le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sur des questions politiques alors qu’il était en service actif.

    Le samedi 18 novembre, un article du journal israélien Haaretz a révélé qu’un hélicoptère militaire israélien a ouvert le feu sur les Israéliens participant à une fête organisée près du kibboutz Ra’im, à la frontière de la bande de Gaza, le 7 octobre dernier, alors qu’ils voulaient bombarder les combattants palestiniens. Laissant planer le doute sur le recours à ce protocole même pour les civils israéliens.

    Un ancien militaire israélien a confirmé l’existence de ce protocole, assurant avoir pour la première fois, entendu parler de lui lorsqu’il servait dans l’armée israélienne à la frontière avec le Liban entre 2001 et 2004.

    Selon Yehuda Shaul, aujourd’hui âgé de 41 ans, et qui est le co fondateur de l’ONG Breaking the silence, composée d’anciens militaires israéliens appelant à la fin de l’occupation israélienne de la Cisjordanie, de Jérusalem-Est et de la bande de Gaza, la directive aurait été utilisée la dernière fois en 2014 selon des fuites d’enregistrements audio militaires, bien que l’armée ait nié l’avoir utilisé.

    La directive, également connue sous le nom de Procédure Hannibal ou Protocole Hannibal, est une politique militaire israélienne qui stipule le recours à la force maximale en cas d’enlèvement d’un soldat, a déclaré Shaul, lors d’une interview avec le site web anglophone d’al Jazeera le 3 novembre dernier.

    « Vous ouvrirez le feu sans contrainte, afin d’empêcher l’enlèvement », a-t-il déclaré, ajoutant que le recours à la force s’effectue même au risque de tuer un soldat captif.

    En plus de tirer sur les ravisseurs, les soldats peuvent tirer sur des carrefours, des routes, des autoroutes et d’autres voies par lesquelles les opposants pourraient emprunter un soldat kidnappé, a expliqué Shaul.

    Selon Shaul, la directive avait été partagée oralement avec lui et d’autres commandants. « Je n’ai jamais vu de texte écrit sur les règles d’engagement », a-t-il déclaré.

    Cette description concorde avec ce qui s’était passé au Liban en l’an 2000 puis en 2006, lorsque le Hezbollah avait kidnappé 3 soldats puis 2 soldats. Dans les deux situations, les avions israéliens ont été dépêchés pour bombarder les voies de leur évacuation sans prendre en compte la vie des soldats israéliens.

    Se basant sur un enregistrement sonore, des médias israéliens ont accusé l’armée israélienne de l’avoir utilisé pour éliminer un militaire israélien, le lieutenant Hadar Goldin, qui avait été capturé par le Hamas en août 2014.

    On pense qu’il existe deux versions différentes de la directive Hannibal, l’une étant écrite est secrète et n’est disponible qu’aux plus hauts niveaux de l’armée israélienne, et l’autre une directive orale est destinée aux commandants de division et aux niveaux inférieurs.»

    Ce qui explique le GÉNOCIDE ENTREPRIS. Netanyahu n’a aucune intention de faire libérer les otages, l’extermination passe avant, surtout quand il s’agit de tuer des bébés naissants prématurés… quelle LÂCHETÉ de ces prétendus ÉLUS de Dieu. Plus ça dure et plus ils en tuent..

    Répondre
  • 23 novembre 2023 à 19 h 00 min
    Permalien

    Moi, je vois une guerre motivée principalement et uniquement par le suprémacisme, qu’il soit identitaire ou religieux importe peu, c’est cette supposée excellence au-dessus des autres, cette prééminence, que tout un chacun est à même d’observer par lui-même, chez-lui, partout en Occident.
    C’est du colonialisme à l’état pur, le plus primitif esprit qui motive celui-ci, car s’il y a plusieurs décennies on entendait les répandre l’idée que la Palestine était un désert qu’ils verdissaient, que la fainéantise naturelle des arabes l’avait laissé ainsi, c’est la base même de toute l’anthropologie raciste du colonialisme faite pour réduire l’autre à rien d’autre que d’être un primitif juste bon pour la colonisation.
    Or, de nos jours cet être primitif, colonisé, a été réduit à l’état animal par ceux-là mêmes qui incarnaient la lie de l’humanité il y a 80 ans.
    Je ne décèle aucune volonté impérialiste au sein de la bourgeoisie palestinienne au contraire de celle juive, cessons de nous mentir à nous-mêmes, les propos que peuvent les gens de cette communauté dans nos pour défendre les pratiques génocidaires de leurs coreligionnaires en Palestine, sont sans comparaison avec quoi que ce soit que la loi tolérerait de tenu à l’encontre de n’importe qui, par quiconque d’entre nous.
    Ce deux poids deux mesure n’est plus durable, les gens oublient ils que la communauté juive vit surprotégée en France depuis le début des années 80, quand cela cessera-t-il?
    Ces gens sont les plus arriérés qui soient dans l’évolution de l’Homme tant ils n’ont pas su se défaire de l’archaïsme de leurs concepts philosophiques, que ce soit sociologiquement ou anthropologiquement, la spécificité culturelle de la communauté juive mondiale, est inadaptée au monde actuel et constitue une menace sur la pérennité de celui-ci.
    Il n’y aura jamais de possibilité pour une paix mondiale tant que cette philosophie aura le respect ou la considération des Hommes.
    Dans l’esprit de ces gens tels qu’ils sont formatés, où que nous soyons, qui que nous soyons, nous n’occupons pas suffisamment efficacement les espaces terrestres privés ou collectifs qui sont les nôtres.
    Est-il besoin de faire l’article sur leurs délires mondialistes?

    Feindre l’inexistence de ces réalités appartient à la conscience de chacun, néanmoins, personne n’a jamais vaincu un Mal incarné, par de l’angélisme, il faut l’écraser, l’anéantir, phénomène dont la simplicité et l’universalité ne souffrent aucune exception et ne laissent aucun équivoque, c’est consubstantiellement Mauvais, ça dégage!

    Ce discours peut blesser de soi-disant âmes trop bienveillantes pour qu’on les croit sincères, car s’il en existait un seul qui soit authentiquement saint parmi nous tous sur Terre, nous le saurions, donc les postures de circonstance qui veulent défendre, l’indéfendable, au diable!
    Il n’y a aucune démonstration dans ce que disent les juifs à leur propos qui soit d’une quelconque évidence et encore moins propre à convaincre les esprits sur leur légitimité à prétendre à quoi que ce soit, à fortiori à se faire génocidaires.
    Quand ces gens bombardent les Palestiniens et que d’après eux, la seule solution qu’ils auraient pour se préserver d’une mort certaine, c’est d’accepter de devenir errants dans le désert égyptien, pas de cris d’orfraies occidentaux, c’est acceptable à entendre, mais si de l’autre côté on leur dit: Valise ou cercueil!
    Antisémitisme contre le peuple martyr élu, bla-bla-bla…

    Eh bien, non, c’est le sens de l’Histoire!
    75 ans c’est que dalle, pour tenter de nous faire admettre une réalité prétendument irréversible, ce sont des expatriés, une population qui est stationnée en Palestine, un vulgaire campement à évacuer au plus tôt maintenant, il est temps pour eux de regagner les lieux d’origine ou, effacer de son esprit toute idée d’élection ou de don divin, si ils veulent rester voire, continuer à vivre, le tout totalement désarmé et le pays sous administration internationale, vraie.

    Mais, c’est là que l’antisémitisme dissimulé des soi-disant bonnes âmes intervient, qui veut de tels sauvages psychopathes meurtriers, suprémacistes, auprès de soi?
    Parce qu’ils vont se barrer de là massivement, puisqu’ils sont de partout, alors, qui en veut?
    Personne!
    Le colonialisme est certes, une horreur sans nom en soi, mais il fallait quand même avoir, à sa grande époque, une certaine dose d’audaces voire d’héroïsme en soi pour partir à la conquête de nouvelles terres, là, désolé mais où sont-ils, quand ont-ils jamais été ces audaces ou cet héroïsme juif pour la Palestine?
    Nous serions donc là à défendre un génocidaire pleurnicheur?
    Tellement lâche et vulgaire dans son cosmopolitisme qu’il génocide pour une terre qu’il dit sienne en même temps qu’il en appelle à toutes les nations afin qu’elles soient solidaires de « leurs ressortissants captifs », c’est bien là leur manque d’honorabilité vis-à-vis de la France et ailleurs, qui fait que la civilité dans notre pays n’a plus aucun sens aux yeux de beaucoup.
    Ceux-là qui aimeraient demander aux Zemmour, Arthur et autres, pourquoi ces otages « dits français » ont tous des prénoms essentiellement, en correspondance avec l’entité juive, quand donc s’y assimileront-ils, définitivement?
    Puisque c’est ainsi que devrait se faire l’assimilation des Français musulmans selon eux, par l’effacement du lien culturel d’avec la patrie de leurs ancêtres, puisque ces israéliens sont authentiquement conformes à leur vision, pourquoi ne respectent-ils pas leur identité, ce renoncement démontre leur duplicité autant que leur absence de loyauté envers quoi que ce soit, ce sont justes des êtres, opportunistes, mais stupides, car ils nous donnent raison, il est temps pour eux de lever leur camp en Palestine et de reprendre, l’itinérance.

    Hontes sur nous, de nous rabaisser devant ça, voilà pourquoi dans leur langage à la France plus que millénaire s’est substituée cette putain de république!

    C’est surtout parce qu’au fin fond de beaucoup, on les préfère loin de soi tout ces juifs, que le peuple palestinien légitime sur sa terre se fait exterminer actuellement, l’hypocrisie blanche dans toute sa splendeur la voilà couardement évidente, niant son état de déréliction au peuple palestinien, imposé par la nature même de ce fantasmatique colonialisme en déchéance, cruel et stupide, à tout revendiquer sien.

    La nation juive n’a aucune frontière, puisqu’elle est le peuple élu, tout lui appartient ici-bas, même nous tous, ce que ces gens si valeureux savent faire, en voilà un bref aperçu, très parlant.

    https://odysee.com/@ERTV:1/SAPTR-25-extrait-gratuit-Palestine:c?src=embed&t=213.361292

    Au passage, je salue Soral, mais ce qu’il dit, bien avant qu’il en soit convaincu comme maintenant, je le disais sur son site, il y a des années, beaucoup d’années…
    Presqu’un temps dévoué pour cela, à tout perdre.

    Voilà, la fin de ces conneries s’approche, quelle qu’elle soit, elle sera mérité.

    Répondre
  • 23 novembre 2023 à 21 h 17 min
    Permalien

    Le pire dans toute cette saga du peuple sioniste occupant et soit disant élu de Dieu, c’est qu’ils ne sont MÊME PAS DES SÉMITES!!!!!!!!!! il s’agit d’une arnaque historique. Netanyahu est lui-même le pire des anti-sémites contre le peuple Palestinien, qui lui est véritablement SÉMITE.

    Durant la seconde guerre mondiale, les nazis ne savaient plus quoi faire des convertis au judaïsme qui vivaient un peu partout dans toute l’Europe depuis plusieurs siècles. À la conférence de Wannsee près de Berlin en 1942, c’est là que les nazis décidèrent de la solution finale.

    Aujourd’hui, le parallèle est saisissant avec l’opération d’extermination des Palestiniens par l’armée sioniste occupante qui refait exactement le même chemin que les nazis : déportations, ghettoïsation, assassinats de masse et pillage. L’état sioniste illégal et ses partenaires occidentaux à l’appui, ont fait subir depuis des décennies des lavages de cerveau à leur population, leur inculquant une fausse identité, culture et religion, le tout remanié pour correspondre à un agenda politique qui leurs échappent totalement…

    C’est le monde entier qui s’est fait dupé, manipulé.., par contre les Arabes ont vu très juste depuis le début..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *