La cause de la mort de 364 civils israéliens: les bombardements de l’armée de l’Air israélienne?

La cause de la mort de 364 civils israéliens, une « erreur » de l’armée de l’Air israélienne ?Aux environs de 15h36 du 27 novembre 2023, Mediapart, reconnu pour la qualité de son journalisme d’enquête en France, a publié un article qui a semé pas mal de doute sur la cause principale de la mort de 364 civils israéliens à la fête de la musique Re’im. Hier, ce site d’actualité français a dévoilé les témoignages choquants des survivants du festival.Dans la réalité, Sofia Amara, journaliste franco-marocaine et lauréate du Prix Média 2018 d’Enfance Majuscule et du Prix Amade 2018 au Festival de Télévision de Monte Carlo, était à l’origine d’une révélation qu’a suscité l’indignation de l’Ambassade d’Israël en France. Du coup, le gouvernement français a dû ordonner la suppression immédiate de l’article au prétexte de faire face à la propagande et aux nouvelles non fondées des médias. Par ailleurs, l’auteure a également reçu des menaces de mort.L’article avait remis en question les stratégies de l’armée de l’Air israélienne causant la mort de 364 civils israéliens et dénoncé les actes déloyaux des responsables d’État hébreu envers son propre peuple. Dans un autre article publié par haaretz.com, une source policière confirme aussi qu’un hélicoptère de combat de Tsahal arrivé sur les lieux et ayant tiré sur les membres du Hamas, a tué certains participants au festival.Voici ci-dessous une photo publiée puis supprimée par Mediapart qui porte le titre suivant : “cause cachée de la mort de 364 civils israéliens, une lourde erreur stratégique de la part de l’armée de l’Air israélienne !’’.https://lesmoutonsenrages.fr/2023/12/01/cause-de-la-mort-de-364-civils-israeliens-une-erreur-strategique-de-larmee-de-lair-israelienne/Driss Ksikeshttps://www.haaretz.com/israel-news/2023-11-18/ty-article/.premium/israeli-security-establishment-hamas-likely-didnt-have-prior-knowledge-of-nova-festival/0000018b-e2ee-d168-a3ef-f7fe8ca20000

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

3 réflexions sur “La cause de la mort de 364 civils israéliens: les bombardements de l’armée de l’Air israélienne?

  • 4 décembre 2023 à 3 h 41 min
    Permalien

    Des faits, de notoriété publique, qui sont tout simplement exfiltrés de l’information dite françaises sous l’exigence d’une représentation étrangère, qui de ce fait devient une véritable puissance publique du pays.
    Où est donc passée la France dans ce maelstrom, « politique » prétendument souverain?

    Les trois supposés pouvoirs du pays, le législatif, l’exécutif et le judiciaire, se sont littéralement faits balayer sur la seule obtempération à cette injonction étrangère, c’est un grave déni de notre fameuse démocratie, claironnée sous tous les airs par ces artifices qui soi-disant servent les intérêts de la France et des Français, car la liberté de la presse est l’un des principes cardinal qui fonde ladite démocratie.

    L’article 1315 du Code civil, stipule:

    « Celui qui réclame l’exécution d’une obligation doit la prouver. »

    Principe repris par l’art. 9 du Code de procédure civile :

    « Il incombe à chaque partie de prouver conformément à la loi les faits nécessaires au succès de sa prétention. »

    Par conséquent notre pays n’était obligé à aucun comportement obséquieux envers les représentants de l’entité sioniste, qui elle, n’a pas hésitée à faire figurer chez-elle, des grands panneaux publicitaires, sur lesquels la femme du président de notre pays y est suggérée être un transgenre au prénom de Jean-Michel, suggestion qui vaut poursuites judiciaires aux citoyens français.

    Donc, des gens censés nous défendre, bénéficiant de la légitimité que leur confère, le suffrage universel, se transforment en carpettes devant un pays étranger sur lequel l’ensemble de la communauté internationale des peuples crache en ce moment même pour le génocide qu’il accomplit en Palestine, nos pouvoir auraient ils eu la même attitude s’il s’était agi d’un pays sud-américain ou africain, voire même européen, sûr que non.

    Voilà pourquoi, même pour celles et ceux qui refusent de le comprendre, il incombe à chaque Français encore lucide, de lutter pied à pied sur chaque parcelle du pays qui est le-leur et que certains font tout pour qu’il disparaisse.
    On ne lâche rien, même si cela provoque du déplaisir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *