L’ARGENT NE DORT PAS!

Nous, les citoyens, on dort, comme les ours, sur nos deux oreilles. Pendant tout l’hiver. En attendant l’éveille des citoyens, des milliers d’arbres en santés tombent. La compagnie de la mine avec la complicité de Trudeau et Legault coupent sans permis légales, sous nos yeux.

C’est sur que rendu à l’été, la compagnie de la mine et les gouvernements vont répliqués devant ce… fait accomplit. Que ce désert qui était une forêt vigoureuse et en santé, n’existe plus! C’est le scénario classique. On se sert de l’hiver pour faire une répugnante besogne au plan environnemental, intellectuel et moral et ça marche, à tout coup. Le dommage est en train de se faire… maintenant!

À qui la faute? Admettre cette perspective, me dégoute, me fait horreur ! Un énorme trou noir est en train de perser NOTRE beau milieux d’existence… encore! Et on n’est pas là. L’argent du gouvernement est là, notre argent, mais pas nous? La roue tourne, comme on dit si bien au Québec. Des énormes roux, qui arrachent tout! Trudeau et Legault signent toutes les ententes environnementales internationales. C’est des menteurs et des tricheurs!

C’est criminel, ce qu’ils font, mais comment arrêter le massacre? On est tous encabanés, près du poêle à écouter le fake news de Radio Canada, qui nous dit que tout va bien? Alors que NOTRE petite planète se dégrade. Et que Radio Canada a le culot de nous dire que c’est de NOTRE faute?!

L’éternel batail entre Mère Nature et Big Brother est en train de se décider sous nos yeux dans la petite communauté de Lac des Plages, et nous, on est de quel bord? Ma petite pancarte, «NON À LA MINE» fixé à ma clôture, n’arrête pas les GROS camions!

John Mallette
Le Poète Prolétaire

4 réflexions sur “L’ARGENT NE DORT PAS!

  • Ping : L’ARGENT NE DORT PAS! | Raimanet

  • 23 mai 2024 à 4 h 56 min
    Permalien

    Tous les citoyens devraient être réveillés en sursaut, en principe d’ici environ deux mois.
    La cause : le déclenchement de la grande guerre mondiale où tous les pays du monde devront formellement choisir leur camps.

    Pendant la dernière guerre mondiale, l’ennemie russe était principalement les allemands.
    Mais, actuellement, tous les pays de l’OTAN, avec comme chefs les anglo-saxons, sont de fait en guerre contre la Russie, pour l’instant seulement sur le territoire ukrainien.
    Et cela change complètement la façon de procéder pour vaincre.
    D’abord éliminer physiquement le plus possible de soldats du pays limitrophe le plus dangereux : dans notre cas c’est l’Ukraine.
    Donc ne surtout pas vaincre très rapidement l’Ukraine, car sinon les centaines de milliers de soldats nazis haineux seraient toujours en vie et représenteraient un très grand danger à tout moment. D’où le retrait des forces russes des alentours de Kiev au début de l’opération spéciale russe.
    Et rapidement, très solides retranchements des russes, qui ont ensuite décimé les abrutis d’ukrainiens qui ont attaqué aveuglément pendant presque deux ans.
    Et de nos jours, les fanatiques soldats nazis ukrainiens ayant été pratiquement tous tués, l’armée ukrainienne n’est que l’ombre d’elle-même, elle est en lambeaux.
    L’autre but sous-jacent très important également, était de pouvoir tester et de détruire le maximum des armements de tous les pays de l’Otan.
    Les deux buts principaux étant atteints, et comme les restes de l’armée ukrainienne se sont maintenant mis en position défensive, les russes sont obligés d’avancer afin d’obliger les ukrainiens d’envoyer leurs maigres réserves à l’abattoir.
    Cette tactique permet aux russes de tranquillement liquider autour de 2.000 soldats adverses par jour. Cela démontre que l’idée guerrière de Macron contre la Russie est l’un des plus grands bluffs de l’histoire de l’Humanité. En effet, la France possède une force combattante maximale d’environ quatre mille à six mille hommes, tous les autres militaires font partie de l’intendance, donc des non combattants. L’armée Française pourrait se battre pendant seulement deux à trois jours. Et après ce serait la capitulation sans condition !
    Les jours de l’armée ukrainienne sont comptés, et les choses sérieuses vont enfin commencer : la guerre mondiale entre l’Occident comprenant environ 12% du monde et avec les USA comme chef, et les 88% du monde derrière la Russie, la Chine, l’Iran, la Corée du Nord…
    Si cette année 2024 serait bien l’année prophétique de la troisième guerre mondiale, avec pluies abondantes et faibles récoltes, celle-ci devrait réellement débuter dans deux mois, courant juillet, après un assassinat d’un homme important dans les Balkans : l’assassinat du troisième messager de paix. Et comme les Ukrainiens, les Israéliens et les américains assassinent à tour de bras ces temps ci…
    Mais préalablement au début de cette grande guerre généralisée, devraient s’être produits un brutal gigantesque effondrement économique mondial, et induites, de terribles guerres civiles/révolutions, surtout en Occident.

    Répondre
  • 23 mai 2024 à 12 h 31 min
    Permalien

    félicitations JOHN de t’enrager contre les coupes à blanc – la destruction des forêts canadiennes = un désastre contre nature = contre la nature

    Tu as raison de pointer du doigt : « Trudeau et Legault signent toutes les ententes environnementales internationales. C’est des menteurs et des tricheurs! »
    Tu dois constater cependant que ces ententes sont en elles mêmes des parodies internationales dont le seul et unique but est d’accuser le prolétariat pour ces crimes des multinationales = du Grand capital comme tu l’admets toi-même en écrivant « Et que Radio Canada a le culot de nous dire que c’est de NOTRE faute?! » »

    EXACT John, le capital accuse le travail de travailler (transformer la nature) selon les règles, procédés, méthodes dictatoriales (productivité) imposées par le capital dans ses méga-usines et ses méga-chantiers polluants et destructeurs.

    Le prolétariat n’a aucun pouvoir avec ses pancartes sur les clôtures mais il développe un immense pouvoir en comprenant que la source de la destruction de nos forêts et de la pollution c’est la civilisation du capital exploiteur = des travailleurs et de la nature.

    Robert Bibeau

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *