L’État profond français – mAI 2024 – (Claude Janvier)

Après un travail minutieux de recherche, les deux écrivains enquêteurs ont assemblé les informations sur l’état Profond français. En ces temps troublés, ils ont jugés nécessaire de décrire ceux qui dirigent réellement notre pays, mais aussi, pour le compte de qui. Au-delà de nommer les responsables du déclin catastrophique de la France, ils se sont intéressés à leur façon de procéder et ont répondu également à la question du pourquoi.

Quels sont les buts et objectifs des gouvernants à court, moyen et long terme ? Le travail de sape organisé depuis quelques décennies contre la Francophonie et le rayonnement de la France, a amené la paupérisation à son peuple, ainsi que le déclin des valeurs spirituelles, morales, religieuses, sociales, culturelles, et économiques de notre pays. Cette descente aux enfers méritait un ouvrage documenté. Le voici sur AMAZON :  https://www.amazon.fr/L%C3%89tat-profond-fran%C3%A7ais-Janvier-Claude/dp/9938913598

 


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Claude JANVIER

François LAGARDE

L’ÉTAT PROFOND FRANÇAIS

EXTRAITS

« Être de droite ou de gauche est devenu un débat stérile depuis l’époque de François Mitterrand, où les cohabitations successives nous ont apporté davantage d’impôts, plus de lois liberticides et, par conséquent, plus de privations. »

« Indubitablement, la France est profondément touchée et gangrenée par une élite politique, médiatique, intellectuelle, aisée et solidement installée dans ses privilèges… »

« François Mitterrand : “La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains ; ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde…” »

« À fin décembre 2022, la France compte 4 530 radars automatiques en service sur ses routes. Selon la Cour des comptes, ces dispositifs ont rapporté 12,6 milliards d’euros de recettes entre 2003 et 2022, avec 209 millions de procès-verbaux enregistrés. Cela témoigne d’une machine à pognon vertigineuse et lucrative. »

« George Soros, président de l’Open Society Foundation, avait avancé que l’émission d’obligations perpétuelles serait une solution pour l’UE afin de faire face à la transition énergétique et à la crise Covid. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, partageait cette vision et considérait que l’émission d’obligations perpétuelles était le seul moyen de mobiliser une telle somme. Une obligation perpétuelle, comme son nom l’indique, n’est jamais remboursée, mais exige uniquement le versement annuel des intérêts. »

« L’Administration française n’ose pas évoquer la notion de contre-pouvoir en raison de l’omerta qui règne dans les coulisses du gouvernement, de l’Assemblée et de la haute administration. Le constat est inquiétant devant la faiblesse de la justice, qui peine à prononcer des condamnations contre des élus accusés, au mieux, de tricherie et de mensonge. La presse et la justice préfèrent oublier l’existence irrégulière de ce monde parallèle, tant les uns comme les autres profitent des largesses de la corruption du pouvoir. Tout s’achète, ce n’est qu’une question de prix et de persuasion ! »

« Ce sont évidemment les impôts des Français qui financent le complexe militaro-industriel ! Il est nécessaire, avant d’aller plus loin, d’en comprendre les mécanismes exacts. En effet, grâce à l’émergence, depuis les années 1990, de Fonds cotés en bourse (ETF), beaucoup de financements ont été possibles sans que cela attire l’attention du grand public. Ainsi, les ETF sont utilisés par les investisseurs institutionnels tels que les banques privées, les fonds de pension, BlackRock et les organismes publics. »

« Il y aurait certainement beaucoup plus à écrire, c’est indéniable. On aurait pu envisager plusieurs tomes sur la collusion et le copinage au sein de nos élites, une sorte d’encyclopédie Universalis de la corruption. Cependant, compte tenu de l’énorme quantité d’informations disponibles, nous avons décidé de déclarer forfait. À la place, nous avons préféré vous offrir une compilation que nous espérons voir devenir un collector. »

Communique de presse Etat Profond

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

3 réflexions sur “L’État profond français – mAI 2024 – (Claude Janvier)

  • Ping : L’État profond français – mAI 2024 – (Claude Janvier) | Raimanet

  • 17 juin 2024 à 14 h 08 min
    Permalien

    Afin d’analyser et de comprendre le système économique – politique – idéologique capitaliste – afin d’interférer sur le développement stratégique du système nous devons cumuler une grande quantité de données, d’exemples de malversations, de fourberies, de corruptions…ca que font les auteurs de L’ÉTAT PROFOND FRANÇAIS.

    Mais attention nous ne devons jamais croire que de grands personnages bourgeois fabriquent la situation = les conditions de l’effondrement ou de la rédemption politique – économique – militaire – idéologique.
    Ainsi, Georges Soros peut bien proposer la DETTE PERPÉTUELLE- l’économie capitaliste ne peut survivre perpétuellement à sa dégradation – à sa dégénérescence

    « « George Soros, président de l’Open Society Foundation, avait avancé que l’émission d’obligations perpétuelles serait une solution pour l’UE afin de faire face à la transition énergétique et à la crise Covid. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, partageait cette vision et considérait que l’émission d’obligations perpétuelles était le seul moyen de mobiliser une telle somme. Une obligation perpétuelle, comme son nom l’indique, n’est jamais remboursée, mais exige uniquement le versement annuel des intérêts.»

    La fin de la dette perpétuelle c’est l’hyperinflation, la dévaluation de la monnaie et l’appauvrissement généralisé.

    Robert Bibeau

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *