Stalingrad n’est pas en Normandie !

http://mai68.org/spip3/spip.php?article370

Note de do : En ces temps où les Américains font la guerre aux Russes en Ukraine, et ont mandaté Israël pour génocider GAZA, nous sommes noyés sous la propagande pro-US du débarquement de Normandie.
Il me semble par conséquent adéquat de rappeler que ce sont les communistes qui ont vaincu les nazis et pas les Amerloques, qui n’ont débarqués le 6 juin que pour voler la victoire de la résistance.

_________________________

« Stalingrad, patrie de la victoire » … 80 ans déjà !

Le jeudi 2 février 2023, la ville russe de Volgograd, rebaptisée de son nom soviétique de Stalingrad le temps des commémorations, comme chaque année, célèbre le 80e anniversaire de la fin de la bataille du même nom et de la victoire sur l’Allemagne nazie.

« Stalingrad, patrie de la victoire »

Stalingrad, c’est un million de morts côté soviétique dans et hors la ville. La bataille a été un tournant dans la deuxième guerre mondiale et marqua le début du recul des troupes nazies suivi de leur défaite totale. D’énormes panneaux dans la ville proclament « Stalingrad, patrie de la victoire ». La bataille de Stalingrad (1942-1943) a en effet changé le cours du conflit en Union soviétique et dans le monde.

« Nous pouvons le refaire. »

« Nous pouvons le refaire. » Ce slogan est apparu dans l’espace public russe il y a une dizaine d’années. Cette phrase, disent les historiens, a été écrite par un soldat soviétique sur le Reichstag après sa prise en 1945 par les soldats du bataillon Stalingrad.

_____________________________

Les Américains n’ont débarqué, implorés par de Gaulle, que pour voler la victoire de la résistance !

http://mai68.org/spip2/spip.php?article3815

 

Rappelons que grâce à la résistance, la Corse est la première région « de France » à s’être libérée (et toute seule, bien sûr !)

Le Massif Central aussi s’est libéré tout seul. Et même Paris s’est libéré tout seul par une insurrection armée avant l’arrivée de Leclerc et des Américains !

L’armée de Leclerc était d’ailleurs pour beaucoup composée d’Espagnols anarchistes qui avaient auparavant combattu contre Franco. Ce Franco (allié d’Hitler) à qui, rappelons-le, les Américains livraient autant de pétrole (à travers le Portugal !) qu’il en avait besoin pour combattre la révolution espagnole.

Bien sûr, la résistance n’aurait pas eu autant de succès sans l’indispensable victoire des Soviétiques contre les Allemands à Stalingrad le 2 février 1943. Certains pourraient avoir envie de me dire que sans les Américains on serait passés sous la botte de Staline, mais ce serait une erreur ; puisque, par exemple, en Yougoslavie, les résistants menés par Tito ont viré les Allemands avant l’arrivée de Staline et que les Yougoslaves ont tout simplement refusé de passer sous la botte stalinienne !

Donc oui, je le dis et le redis : Les Américains n’ont débarqué, implorés par de Gaulle, que pour voler la victoire de la résistance !

Pour que les résistants acceptent de déposer les armes, il a bien fallu leur donner quelque chose en échange : c’est ce qu’on appelle les conquêtes de la résistance !

La leçon de cette histoire, c’est que quand le rapport de force est favorable au prolétariat, plutôt que de tout perdre, la bourgeoisie trouve toujours de quoi financer de vraies retraites, de vraies sécus, de vrais services publics, et des entreprises privées peuvent être nationalisées, comme la SNCF, EDF-GDF, Etc.

Conclusion :

GRÈVE GÉNÉRALE SAUVAGE TOTALE ET ILLIMITÉE !

___________________________

Deuxième guerre mondiale – URSS, 25 000 000 de morts – USA, 350 000 morts

http://mai68.org/spip2/spip.php?article3803

Bonjour à toutes et à tous,

À l’école, on apprenait quand j’étais gosse que l’URSS avait eu 25 millions de morts pendant la deuxième guerre mondiale. Plus tard, après Tchernobyl en 1986, sous Gorbatchev, un nouveau chiffre venu de Russie en donnait 30 millions, et même 33 millions.

À côté de ça, avec leur 350 000 morts, les Américains n’ont pas à la ramener, et on sait très bien que c’est aux soviétiques qu’on doit dire merci de s’être sacrifiés en si grand nombre pour nous libérer du nazisme.

Ce qui prouve par ailleurs que le régime staliniste, malgré ses énormes défauts, n’était pas si mauvais que ça puisqu’il n’y aurait pas eu, sinon, autant de soviétiques à se sacrifier pour le sauver. Luniterre fait remarquer par ailleurs que ce sont les « meilleurs stalinistes » qui sont morts pendant la guerre, ce qui a permis ensuite à l’aile droite (Krouchtchev) du Parti Communiste russe d’arriver au pouvoir.

Bien à vous,
VIVE L’ANARCHIE !
do
3 juin 2019
__________________________________________________

LA CONTRIBUTION SOVIÉTIQUE À LA VICTOIRE DE 1945

Pendant près de 4 ans, du 22 juin 1941 au 9 mai 1945, le front germano-soviétique fut le front principal de la Seconde Guerre mondiale. Il s’étendait sur 6.200 kms. Sur ce front immense, l’Union soviétique, dirigée par le Parti Communiste et Joseph Staline, y affronta seule à seule l’Allemagne hitlérienne, résista aux coups des hordes fascistes, stoppa leur avance et les refoula.

ROOSEVELT, Président des USA :

« Il m’est difficile d’ignorer ce simple fait que les Russes tuent plus de soldats ennemis et détruisent plus d’armement ennemi que tous les autres 25 États des Nations Unies pris ensemble ! »

CHURCHILL, premier ministre britannique :

« … C’est l’armée russe qui a brisé la machine de guerre allemande… »

DE GAULLE :

« Les Français savent ce qu’a fait la Russie soviétique et ils savent que c’est elle qui a joué le rôle principal dans leur libération ! »

EISENHOWER, commandant en chef des armées alliées en Afrique du Nord et en Europe :

« Les campagnes effectuées par l’Armée Rouge ont joué un rôle décisif dans la défaite de l’Allemagne. »

MONTGOMERY, maréchal de Grande-Bretagne :

« La Russie a accompli un grand exploit militaire… Livrant un combat singulier, presque un contre un contre les armées hitlériennes passées à l’offensive, la Russie a supporté toute la force de l’agression allemande et a su tenir bon. Nous, les Anglais, nous n’oublierons jamais l’exploit de la Russie.

HEMINGWAY, écrivain :

« Chaque être humain qui aime la liberté doit plus de remerciements à l’Armée Rouge qu’il ne puisse payer durant toute une vie ! »

Article complet : http://mai68.org/spip/spip.php?article4888

_____________________________________________

Le 3° Reich a été vaincu dans les plaines de la Russie !

Par leur accumulation et par leur caractère unilatéral, les commémorations des anniversaires du Débarquement sont en train d’installer, dans la conscience collective des jeunes générations, une vision mythique, mais largement inexacte, concernant le rôle des Etats-Unis dans la victoire sur l’Allemagne nazie. L’image véhiculée par les innombrables reportages, interviews d’anciens combattants américains, films et documentaires sur le 6 juin, est celle d’un tournant décisif de la guerre. Or, tous les historiens vous le diront : le Reich n’a pas été vaincu sur les plages de Normandie mais bien dans les plaines de Russie.

Article complet :http://mai68.org/spip/spip.php?article4887

______________________________________________

DEUXIÈME GUERRE MONDIALE (vidéos Annie Lacroix-Riz et Jacques R. Pauwels)

La « deuxième guerre mondiale » fut en réalité
une guerre contre la révolution,
une guerre qui commença en 1936 en Espagne,
une guerre qui détruisit le Front populaire en France,
une guerre qui voulut détruire aussi l’URSS
mais une guerre où les nazis furent vaincus par l’URSS !

N’oublions jamais que Rockefeller, Ford, Prescott Bush, etc. ont financé Hitler.

Article complet :http://mai68.org/spip/spip.php?article3490

________________________________

Bien sûr que si que les résistants étaient devenus assez forts pour libérer Paris. C’est d’ailleurs pour ça que les flics avaient reçu l’ordre de participer à cette libération et qu’ils sont devenus les résistants de 44. Et le pouvoir a même essayé de faire croire que c’étaient eux qui étaient à l’initiative. Voir la vidéo :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2242

La police de Vichy

Enregistré sur France 3 le 19 septembre 2018 vers 21h10

On appelle « résistants de 44 » les personnes qui ont collaboré avec les nazis tout au long de la guerre, et qui, au dernier moment, en 1944, sentant le vent de la défaite, ont fait semblant de changer de camp, ou d’être résistants, afin de ne pas être fusillés à la Libération.

Ainsi, les flics de Paris, alors qu’ils avait raflé les juifs avec soin, etc., ont reçu l’ordre en juin 1944 de participer à la résistance et à la libération de Paris ; afin de redorer le blason de la police.

Car, il était nécessaire à la bourgeoisie, qui dans sa grande majorité avait été collaborationniste, qu’aucun changement majeur n’intervienne dans la police après la Libération, afin de pouvoir continuer à réprimer les révoltes ouvrières.

D’ailleurs, plus tard, de Gaulle nomma le collabo Papon préfet à Paris, ce qui lui donna l’occasion, après avoir livré les Juifs de Bordeaux, de massacrer entre 200 et 400 algériens le 17 septembre 1961.

Article complet :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2242

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip3

 

 

 

2 réflexions sur “Stalingrad n’est pas en Normandie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *