La guerre nucléaire s’avance à visage découvert…venant de Palestine et d’Ukraine

Titre original : BOMBES NUCLÉAIRES TACTIQUES CONTRE LE HERZBOLLAH AVEC SOUTIEN US ?


Par Alfredo Jalife-Rahme, sur   voltairenet.org,  mercredi le 26 juin 2024.

 

La menace d’agression israélienne contre le Liban est tous les jours plus forte. Pourtant, il ne fait aucun doute que le Hezbollah dispose de moyens conventionnelles bien plus importants que ceux d’Israël. D’où l’hypothèse que Tel-Aviv pourrait utiliser des bombes atomiques tactiques, telles que celles qu’il ont déjà été expérimentées au cours de la guerre saoudienne contre le Yémen. De nombreuses personnalités israéliennes et états-uniennes l’ont évoquée. En martelant que Washington soutiendrait Israël en cas de guerre totale contre le Liban, les officiels états-uniens l’ont rendue possible. Les Occidentaux, présents sur place, sont en train d’être priés par leurs ambassades de quitter immédiatement le pays.

La frontière entre le nord d’Israël et le sud du Liban est incandescente, les rumeurs d’une invasion imminente de l’armée israélienne pour pulvériser la guérilla chiite du Hezbollah n’ayant pas été démenties, et les multimédias proches de Joe Biden ne cachant pas le soutien inconditionnel des Etats-Unis à l’opération1.

Dans l’interview du juge Napolitano avec le colonel à la retraite Douglas MacGregor (DMG), 77 ans, conseiller du Pentagone sous l’administration Trump, et actuel commentateur des questions militaires, s’est étendu sur la faisabilité d’une attaque israélienne contre le Hezbollah et, à la minute 19:03, a exhorté de manière menaçante « à ne pas exclure la possibilité qu’Israël utilise des armes nucléaires tactiques (sic) contre le Hezbollah 2« .

Il semble bien que plusieurs politiciens israéliens3 et rabbins4 ainsi que le pugnace sénateur républicain Lindsey Graham5, qui a suggéré qu’Israël utilise ses armes nucléaires comme à Hiroshima et Nagasaki6 pour retrouver sa « force de dissuasion7« , vont voir leurs vœux nucléaires exaucés.

DMG a approuvé l’affirmation imprudente du « médiateur » de Biden, le Khazarien Amos Hochstein8, 51 ans, double citoyen états-unien et israélien, né en Israël et ayant servi dans l’armée hébraïque, qui a « averti les responsables libanais que si le Hezbollah ne cessait pas ses attaques quasi quotidiennes sur le nord, Israël pourrait lancer une attaque limitée (re-sic) avec le soutien des États-Unis9« .

DMG a fait remarquer que l’invasion israélienne coïnciderait avec l’arrivée, du 23 au 25 juin (méga-sic !), du groupe de frappe embarqué sur le porte-avions états-unien. Il a affirmé que les États-Unis soutiendraient Israël avec leurs satellites, leurs avions, leurs missiles, leur force navale et l’ensemble de leur système de surveillance et de reconnaissance avec échange de données. Il a également affirmé que le Hezbollah bénéficierait d’un soutien similaire de la part de l’Iran et qu’en cas d’attaque US contre l’Iran, la Russie et la Chine n’abandonneraient pas la théocratie chiite.

Tout cela est déjà bien connu depuis que nous avons émis l’hypothèse, dès le début de la guerre d’Israël contre le Hamas, que ce que cherche réellement Netanyahou est la destruction de l’Iran par les États-Unis10.

DMG estime que la situation au Moyen-Orient est bien plus dangereuse qu’en Ukraine : entraînant bientôt la fermeture du détroit d’Ormuz – ce qui ferait grimper en flèche le prix du baril de pétrole – et l’explosion intérieure en Égypte et en Turquie, dont les populations ne tolèrent pas le génocide à Gaza.

DMG a confirmé que le Pakistan – qui possède 170 bombes nucléaires11 – a proposé de mettre son arsenal à la disposition de la Turquie – deux grandes puissances régionales sunnites – pour rééquilibrer la dissuasion face à Israël.

Par ailleurs, les publications occidentales sous-estiment le nombre réel de bombes nucléaires clandestines d’Israël et, selon les penchants des uns ou des autres, le situent entre 90 et 400 (méga-sic). À mon avis, le chiffre de 400 bombes nucléaires est plus exact, étant donné que l’ancien président James Carter avait déclaré il y a longtemps qu’Israël en possédait plus de 300 (sic)12.

Pour sa part, la mission diplomatique de l’Iran auprès des Nations unies a mis en garde Israël contre les conséquences d’une guerre totale contre le groupe de résistance Hezbollah au Liban et a affirmé qu' »Israël serait le grand perdant13« .

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a averti qu’en cas d’invasion israélienne, il se battrait sans règles et sans limites et a menacé de cibler militairement la partie grecque de Chypre si Israël continuait à utiliser ses aéroports et ses bases à des fins militaires14.

Chaque fois que les deux Khazars Antony Blinken (huit visites), secrétaire d’État, et Amos Hochstein (quatre visites) viennent tenter d’apaiser à la fois la guerre à Gaza et l’escalade des attaques transfrontalières entre le Hezbollah et Israël, les deux situations délicates s’aggravent.

Traduction Maria Poumier


Notes :

1. « US offers assurances to Israel this week in the event of full-blown war with Hezbollah », MJ Lee, CNN, June 21st, 2024.

2. « Col. Douglas Macgregor : IDF vs. Netanyahu », Judge Napolitano – Judging Freedom, YouTube, June 22, 2024.

3. « Bajo la lupa : Revital Gotliv, legisladora aliada de Netanyahu, exige lanzar bombas nucleares (¡megasic !) contra Gaza », Alfredo Jalife-Rahme, La Jornada, 15 de octubre de 2023. « Bajo la lupa : Israel amenaza con lanzar sus clandestinas bombas nucleares contra Gaza e Irán », Alfredo Jalife-Rahme, La Jornada, 8 de noviembre de 2023.

4. « Bajo la lupa : Escalada en Jerusalén : el rabino Eliyahu Mali invoca la « Halakha » para aniquilar bebés (sic) palestinos », Alfredo Jalife-Rahme, La Jornada, 10 de marzo de 2024.

5. « Bajo la lupa : Senador Graham recomienda a Israel aniquilar a palestinos de Gaza con « modelo Hiroshima » », Alfredo Jalife-Rahme, La Jornada, 15 de mayo de 2024

6. « Bajo la lupa : Representante republicano Tim Walberg, por solución final de Gaza, « estilo Hiroshima y Nagasaki » », Alfredo Jalife-Rahme, La Jornada, 3 de abril de 2024.

7. « Deterrence – Political and military strategy », Britannica, April 29, 2024.

8. « Bajo la lupa : ¿Podrá Biden detener la anunciada invasión de Israel a Líbano ? », Alfredo Jalife-Rahme, La Jornada, 19 de junio de 2024.

9. « Biden aide warns Lebanon : If Hezbollah doesn’t withdraw, Israel could attack with US support – report », Times of Israel, June 20, 2024.

10. « El anhelo de Netanyahu detrás de Gaza : la destrucción de Irán », Alfredo Jalife-Rahme, Sputnik, 27 de octubre de 2023.

11. « Pakistan nuclear weapons, 2023 », Hans M. Kristensen, Matt Korda & Eliana Johns, Bulletin of Atomic Scientits, September 11, 2023.

12. « El expresidente Carter alertó sobre las 300 bombas termonucleares clandestinas que posee Israel », Alfredo Jalife-Rahme, Sputnik, actualizado 2 de mayo de 2024.

13. « Iran : Israel will be the ‘ultimate loser’ in war with Hezbollah », PressTV, June 22, 2024 .

14. « Hezbollah threatens war against Cyprus if it helps Israel », Seb Starcevic & Nektaria Stamouli, Politico, June 19, 2024.

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

2 réflexions sur “La guerre nucléaire s’avance à visage découvert…venant de Palestine et d’Ukraine

  • 28 juin 2024 à 17 h 09 min
    Permalien

    «Israël serait le grand perdant»

    Tout à fait vrai et surtout inévitable..Israël sera pratiquement détruit, ce qui s’en vient plus vite qu’on le pense..le plan se poursuit et s’adapte au fil des événements et de l’étonnante résistance des protagonistes. Le plan est initialement dirigé contre l’Iran, la Russie et la Chine. La mafia KAZHAR gouverne TOTALEMENT LES USA, via 2 bouffons exactement semblables..qui donnent l’illusion d’être des adversaires, mais qui sont en réalité MANIPULÉS comme des marionnettes. Que dire du peuple américain………comme de l’opinion mondiale, une monumentale FARCE de croire ce que les médias vendus rapportent..

    Ça semble évident qu’Israël doit être SACRIFIÉ pour que le plan puisse se poursuivre et possiblement aboutisse vers une 3e guerre mondiale tant recherchée par les USA, et la très puissante et riche mafia judéo sioniste Kazhar, bien installée aux commandes des USA et de l’ONU.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *