Le fascisme à la conquête du monde – la période de la pandémie du COVID

« Le fascisme est une réalité depuis le covid,pour éliminer les déviants (politiques, non vaccinés, climato sceptiques , pacifistes ),les fascistes votent Macron ou Nouveau Front Populaire ou Rassemblement national »

L’autre c’est l’ennemi

Cet « Autre » est projeté par l’establishment comme un défi aux espaces sociaux au-delà de la santé : ainsi, des documents officiels mettent en garde contre la «désinformation» qui menace la santé mondiale ainsi que la finance mondiale, la survie de la planète, la confiance dans les institutions politiques et la nature même de la société. la démocratie, appelant à «gérer» ou même à «supprimer» les dissidents en fixant des limites «sûres», physiques et virtuelles, aux cognitions, attitudes, comportements et même actes de langage autorisés. 

La question demeure cependant : qu’est-ce qui explique la remarquable homogénéité de la représentation dominante du problème ? Nous ne pouvons proposer que des réponses provisoires, matérielles et idéologiques. Les explications matérielles peuvent inclure le fait que si la plupart des auteurs ont déclaré ne pas avoir de conflits d’intérêts, environ 20 % ont déclaré qu’ils en avaient. . Les conflits d’intérêts financiers n’expliquent cependant pas pourquoi la représentation dominante du problème prévaut même parmi les auteurs qui n’ont pas signalé ces conflits.

Nous proposons que les récits de blâme et de honte contre les travailleurs de la santé présentant divers degrés de résistance à la politique officielle dans le secteur de la santé ne sont pas un phénomène isolé.

En effet, des récits effrayants sur la santé qui s’inspirent d’idées (pseudo) scientifiques et de consensus réels ou imaginaires ont été déployés tout au long de l’histoire. Même si leurs objets ont évolué au fil du temps, ils se ressemblent dans la mesure où ils ont efficacement réprimé la dissidence et les troubles, en s’appuyant sur ce qui a été qualifié de «culte de l’expertise» [147] .

Parmi les exemples choisis figurent la peur des Juifs européens, accusés d’être responsables de la peste bubonique pour gérer les luttes sociales à la fin du Moyen Âge [148] , la peur des lépreux, ressuscitée des temps bibliques à la fin du 19 e siècle pour isoler les immigrants des locaux [149] , la peur des personnes d’origine chinoise, qui, en 1900, ont été mises en quarantaine de force et inoculées en masse avec des vaccins expérimentaux suite à la détection de cas de peste bubonique dans le quartier chinois de San Francisco, pour légitimer le sentiment sinophobe existant [150] , et la peur des « clochards » imputée à la variole au début du 20 e siècle [151] pour détourner la colère populaire des conditions de vie désastreuses qui exposent les masses au risque de contracter la maladie et de mourir imputées aux sans-abr[152] .

Le cholera mobilise au 19eme siècles contre les classes populaires qui deviennent dangereuses. Au 21eme siècle la covid mobilise contre les « complotistes »…

Nous soutenons qu’à notre époque, la COVID-19 joue un rôle idéologique fonctionnellement équivalent

Contrairement au passé, l’identité sociale de «l’Autre» sous la COVID-19 est multiforme, transcendant la race/ethnicité, le genre, la classe et l’idéologie politique, mais unifiée, dans le sens où elle menace l’ordre social mondial en matière de santé.

Cet « Autre » est projeté par l’establishment comme un défi aux espaces sociaux au-delà de la santé : ainsi, des documents officiels mettent en garde contre la «désinformation» qui menace la santé mondiale ainsi que la finance mondiale, la survie de la planète, la confiance dans les institutions politiques et la nature même de la société.  La démocratie, (sic) appelant à «gérer» ou même à «supprimer» les dissidents en fixant des limites «sûres», physiques et virtuelles, aux cognitions, attitudes, comportements et même actes de langage autorisés (voir par exemple [153] – [157] ).

Ces frontières ont rendu «l’impensable pensable» [158] , légitimant un «état d’exception» permanent [159] par le biais de «coups de pouce» promus par l’État [160] et la coercition si elle est perçue comme nécessaire pour mener des guerres contre des pays encore à venir. menaces pour la santé connues, mais dont la réalisation est certaine [161] .

En cours de route, un système a été mis en place qui discrimine les «autres» dans de multiples espaces sociaux, comme le monde universitaire et les médias, et, dans le monde de la santé, les travailleurs de la santé «déviants», même au péril de leurs moyens de subsistance et de leur vie. comme affiché de manière convaincante dans toutes les données

Il est important de noter que ce système discriminatoire viole également des principes bioéthiques fondamentaux, tels que le consentement éclairé, c’est-à-dire le droit d’être pleinement et honnêtement informé des risques, des avantages et des alternatives à toute intervention médicale, de se voir proposer l’alternative de ne rien faire, et pouvoir choisir sans contrainte. Cela est également en contradiction avec les principes d’équité, de diversité et d’inclusion, tenus normativement en haute estime [162] – [165] par les mêmes institutions qui semblent les renverser dans la pratique. Une évaluation complète de tous les aspects scientifiques, éthiques et juridiques pertinents de la politique de vaccination obligatoire pour les travailleurs de la santé dépasse la portée de cette étude, de nos ressources et capacités personnelles, ni de toute étude isolée. Nous sommes toutefois convaincus que notre travail peut encore contribuer à un débat public mieux informé sur la vaccination obligatoire et sur la politique relative au COVID-19 de manière plus générale.

https://www.lepoint.fr/culture/quand-l-armee-japonaise-inoculait-la-peste-aux-chinois-10-12-2021-2456219_3.php

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

9 réflexions sur “Le fascisme à la conquête du monde – la période de la pandémie du COVID

  • 29 juin 2024 à 12 h 18 min
    Permalien

    En fait, Qu’est ce qu’on a pas lu comme conneries sur la naissance du fascisme en Europe, alors que certains l’attribuent aux communistes, d’autres a la dépression, d’autres aux capitalistes ou alors a tout ceci ensemble, en réalité le fascisme, et surtout le nazisme Allemand qui en soit l’expression la plus radicale et la plus  »aboutie » est né en France ! Oui vous avez bien lu ! et aucun historien n’osera le soulever sous cet angle ! comment ? eh bien depuis la naissance du nationalisme bourgeois et révolutionnaire en France au 18ème, en passant par le prestige, la violence, et la théorie de la guerre permanente de Napoléon Bonaparte, son nationalisme bourgeois ou son anti-sémitisme excessif, et ses nouvelles visées de colonisation sur l’europe et le monde, ou encore les théoriciens des races et du racisme en France et ailleurs tout ceci a frappé de plein fouet et a profondèment marqué la Monarchie Allemande et Prussienne Bismarckienne, et donc le véritable inventeur du fascisme-nazisme fut nul autre que l’empreur Guillaume II ou Wilhem II ou la monarchie Allemande inspirée par la France coloniale et impériale ! Guillaume II a qui la France a fait perdre la tête, sur un tas de sujets, sur les colonnies, sur la guerre en Europe, sur les races, sur l’antisémitisme, sur le capitalisme et sur le socialisme et le communisme aussi ! Bref, le type il faut rappeller est celui qui amorça deux guerres au Maroc contre la France au début du 20ème et avant même que celle-ci ne colonise le Maroc, pour la prise d’Agadir, puis de Tanger, durant lesquels il se distinguera par sa volonté d’écraser la France et prendre une revanche sur elle. Rappellons aussi que, et tous les historiens et les hommes politiques Européens sont unanymes la-dessus, il faut la cause directe et première du déclenchement de la première guerre mondiale, et sera même jugé au lendemain de celle-ci par tous les chefs de nations d’europe comme tel et condamné a abdiquer pour cette raison ! Hitler et toutes les fables qu’on lit dessus n’a pas rêvé d’un parti national-socialiste qui lui soit tombé du ciel comme il a prétendu ou suite a un cours d’économie qu’il a pris en 1919 comme il a prétendu aussi, Hitler, constituait un condensé des idées de Guillaume II sur le capitalisme  »Juif » qu’il développera avec l’aide des penseurs et théoriciens nazis jusqu’au concepts d’espace vital et autres idéologies Ariennes de supériorité nordique de cette race etc… et de la nécessité de raser les juifs d’europe pour purifier la race ! bref, Rappellons aussi que Guillaume II a fait aussi une visite a Jerusalem plus tôt dans son règne, visite très remarquée pour laquelle, il tenait a entrer dans la ville a dos de cheval, paré de ses plus beaux uniforme, et y a rencontré le père du sionisme Theodor Herzl qui a sollicité son aide et son soutien pour la création d’un foyer Juif en Palestine..etc, bref, même Goebbles ne comprenait pas le nazisme de Hitler au début et le qualifiait jusqu’aux années trente de  »Bolchévisme nationaliste Allemand » ! :))) bref, la véritable clé du succès du nazisme auprès du peuple Allemand est dûe en vérité aux idées de l’empreur Guillaume II, sur la résorbtion du chômage, le décollage technologique et industriel impressionant, l’amélioration des conditions des travailleurs et du peuple allemand de race pure, et l’expulsion des étrangers, des juifs ou des parasites qui ne produisent pas pour l’émancipation de l’Allemagne et du peuple Allemand, tout ceci, les nazis le feront dans les années trente le plus  »sincèrement » du monde, et transformeront les conditions sociales des travailleurs et travailleurs de la base a un niveau d’émancipation jamais égalé nulle part en Europe ! il fallait donc passer la phase suivante de conquérir et nationaliser le nouvel espace vitale de la nation Allemande comme le préconisait Guillaume II !

    Au final, le fascisme et le nazisme, c’est le produit de deux empires coloniaux et de rien d’autre, la France et l’Allemagne, et si la France n’avait pas eu le parcours qu’elle a eu au 19ème, jamais le fascisme ou le nazisme n’auraient apparu ou été aussi loin en Europe et en Allemagne, en dépit de son opposition au capitalisme associé aux juifs, ou ce qu’on raconte sur le communisme antisémite et sur ces idées totalitaires….

    Cette parenthèse fermée, il est a noter comme je n’ai céssé de le marteler, que l’Europe Républicaine est toujours et a ce jour le pur produit des monarchies et empires de jadis, ses frontières actuelles, sa culture, son identité et ses réflexes politiques, économiques ou financiers, l’Europe est la digne héritière de la Monarchie et le demeurera pour un bout encore et qui soit en réalité au coeur de tous ses problèmes et ses clivages sociaux et économiques, et sa vision aussi.

    Répondre
  • 29 juin 2024 à 16 h 01 min
    Permalien

    Quiconque désire en savoir plus, devrait se documenter sur les idées et la politique novatrice poursuivie par Guillaume II durant son règne, ce type a faut décoller l’industrie et la tech Allemande dont les grands noms subsistent a ce jour avec leur solide réputation, il a inventé quasiment des méthodes révolutionnaires avec l’aide de ses scientifiques. économistes et théoriciens du travail, pour bâtir les ingénieurs et les ouvriers les plus qualifiés et les plus complets de son époque, dans tous les domaines, réalisant une avance époustouflante sur toute l’Europe et sur l’Amérique aussi aussitôt que le début 20ème, il avait une obséssion pour la formation et l’émancipation par le travail du Peuple Allemand, il cherchait a réunir les meilleurs expériences et avancées scientifiques de l’europe et de l’Amérique pour travailler dessus et lancer son chantier pharaonique, mais discret en même temps ! Bref, Guillaume II, voulait prouver aux communistes et aux capitalistes de l’époque, qu’une stratégie hyper aggressive strictement scientifique et technologique, dans tous les domaines et le domaine de la biologie et des sciences de la médecine et la chimie en plus des domaines industriels lourds, du domaine militaire etc et ceux de la formation et la qualification était a même d’assurer a l’Allemagne la supériorité dont elle avait besoin pour devancer ses rivaux les plus puissants enfin, le Royaume britannique, la France et l’Amérique, et pouvoir non seulement étendre l’empire en Europe, aggrandir l’Allemagne, mais rafler aussi les colonies d’Afrique, d’Amérique latine, et d’Asie éventuellement, et s’étendre aussi vers le nord et la Scandinavie ou l’intégrer a l’Empire Allemand ! Lorsque Hitler est apparu pour la première fois au lendemain de la 1ère guerre, tout ceci avait déja fait son chemin en Allemagne et y était solidement ancré et impossible a renvoyer en arrière ou détruire ! même si le Peuple Allemand n’a jamais pardonné cette défaite a l’Empreur, ou ses erreurs ! et au lendemain de cette guerre, tous les occidentaux et les Russes aussi allaient se tuer a la tâche pour imiter ou voler les concepts des armes ou de la tech Allemande, ceux des moteurs a combustion les plus avancés au monde, des camions des avions des autos etc, et des infrastructures surtout ! même l’urbanisme, les Arts ou l’Architecture allaient exploser en Allemagne a cause de tout ce mouvement avant-gardiste instauré Guillaume II, en plus des théories sociales et du travail !

    Guillaume II comme on sait finira sa vie a l’exil, en Belgique puis aux Pays-bas, riche comme Cresus, et se faisait payer par le gouvernement Allemand des fortunes a chaque mois, qui ne plaisait pas toujours a Hitler, car l’Empreur ne cessait de rappeler ses sujets que c’est grâce a lui qu’ils ont atteint le niveau de vie qu’ils ont ! il réclamait des tonnes d’or, de récupérer tous ses biens, des centaines de millions de Marks, des dizaines et des douzaines de milliers d’hectares de terre, que tous les Gouvernements Post 1ère guerre lui accorderont sans discuter ! jusqu’a sa mort en 1941 dans son château hollandais, ou il fut entérré dans son mausolée de marbre et que ce pays a réquisitionné et transformé en musée en tant que tel, sans y changer ou toucher le moindre meuble, tableau de maître ou argenterie, au contraire, en embellissant encore plus le domaine naturel sur lequel il était planté, et depuis les années 50, des dizaines de milliers de monarchistes allemands vont visiter et se receuillir pour les puristes sur le mec ! …. et comme il pestait de son vivant contre son cousin le Tsar de Russie nicolas II qu’il a tenté d’embarquer au début dans la même aventure, mais ce dernier refusait pour des raisons multiples et religieuses aussi, de paresse intellectuelle et économique entre autre et du a la vision archaique du Tsar Russe, il considérera la Russie alors comme son prochain butin de guerre et l’ennemi naturel de l’Allemagne

    Bref, Guillaume II n’avait pas l’approche barbare des nazis, mais c’est lui qui a structuré leur pensée, leur a balisé le chemin et conduits a devenir ce qu’ils sont devenu !

    Répondre
  • 30 juin 2024 à 10 h 55 min
    Permalien

    Même l’amour du bel uniforme, bien coupé, parfait, viril, moderne chez les nazis, signé Boss s’il vous plaît…, tout ça ils le tiennent de Guillaume II et ne leur est pas tombé du ciel par hasard ! il faut savoirt que Guillaume II chérissait tellement les uniformes, les plus beaux, les beaux fringues quoi, et il adorait par dessus tout, des corps parfaits qui les portent, autant chez les hommes que les femmes ! Bref, ses collections impréssionantes d’uniformes les plus travaillés et les plus èlegants, sont aussi exposé dans sa demeure néerlandaise, avec tous ses avoirs. …. comme quoi, le rêve d’une patrie disciplinée, prospère, égalitaire, efficace et supérieure…. peut tourner aussi au cauchemar, lorsque c’est un sergent deuxième classe comme Hitler précède tout le monde pour faire avancer cet agenda, mais a sa façon !

    Hitler avait un immense respect pour Guillaume II, mais il n’a rien compris de l’homme, ni des Allemands, ou des limites qu’il faut se donner pour être victorieux ! et ça, plus de la moitié des Généraux de la Wehrmacht le savaient déja, avec un Fuhrer tel que Hitler… et savaient aussi que toute tentative de remettre en question ce Fuhrer, serait interprétée pour de la haute trahison ! car Hitler en réalité n’était pas entouré des plus compétents, mais des plus médiocres et ceux qui lui léchaient les bottes ! Erreur fatale ! même si c’est grâce a ces Généraux qui ont tenté de donner du crédit aux thèses d’Hitler et ont mené une guerre quasiment parfaite et foudroyante de précision du point de vue tactique, stratégique et loistique, ou en déploiement de troupes et de puissance de feu ! Bref, il ont organisé l’armée Allemande comme aucune armée au monde a ce jour ne saurait égaler de discipline et d’efficacité… Mais ils savaient qu’au bout, le Fuhrer de mes deux faisaient de très mauvais calculs… depuis l’invasion de la Russie ! Bref, on peut dire que les Alliés ont en épargné la plupart après la guerre pour cette raison, car ils ont forcé leur respect en tant qu’officiers et soldats, ceux en tous cas qui n’étaient pas associé aux crimes de guerre ou aux génocides !

    Guillaume II est mort dans son exil juste avant l’invasion surprise de la Russie par Hitler, il avait demandé a ce que personne ne porte de croix gammées a ses funerailles, mais les nazis ne l’ont pas respecté !

    Répondre
  • 30 juin 2024 à 11 h 33 min
    Permalien

    Je voudrais revenir pour la centième fois sur un concept matérialiste dialectique et historique fondamental…

    les rapports sociaux sont des conséquences, puis des vecteurs des forces de productions sociales.

    Ainsi ce ne sont pas les nazis et leur chef Hitler qui ont forgé l’armée et l’industrie et l’économie, et la législation allemande mais bien au contraire les forces productives – l’industrie – l’économie allemande qui ont PRODUIT – FORGÉ – CONSTRUIT – créer les conditions du pouvoir politique NAZI, de l’armée allemande des rapports de production fascistes en Allemagne.

    De ce principe matérialiste scientifique il découle que ce n’est pas le niveau d’intelligence – de compétence militaire des généraux allemands (non plus que russes – anglais ou américains – ou japonais…) qui explique = permet de comprendre = les résultats de la Seconde guerre mondiale.

    Ce qui permet de comprendre-expliquer les résultats de la 2e guerre mondiale c’est la comparaison statistiques entre les économies des axes impérialistes qui s’affrontaient

    L’AXE allemand-Japon-Italie contre l’axe États-Unis-URSS-Royaume-Uni et son empire

    Clairement l’axe industrielle américain était infiniment plus puissant que l’axe germano-japonais

    Le reste n’est qu’anecdotes ronflantes et sentimentales.

    Ainsi, qu’en est-il de ce point de vue de l’AXE USA-OTAN et de l’axe CHINO-RUSSE ???

    Robert Bibeau

    Répondre
  • 30 juin 2024 à 12 h 33 min
    Permalien

     »Ainsi ce ne sont pas les nazis et leur chef Hitler qui ont forgé l’armée et l’industrie et l’économie, et la législation allemande mais bien au contraire les forces productives – l’industrie – l’économie allemande qui ont PRODUIT – FORGÉ – CONSTRUIT – créer les conditions du pouvoir politique NAZI, de l’armée allemande des rapports de production fascistes en Allemagne. » Robert Bibeau

    – Oui, je suis tout a fait d’accord ! mais c’est sous l’impulsion, la vision et les efforts de Guillaume II que ça s’est fait… ou que ce fut possible en tout cas…

     »Clairement l’axe industrielle américain était infiniment plus puissant que l’axe germano-japonais » Robert Bibeau

    – Plus puissant quantativement certes, mais surtout pas qualitativement ! il leur fallait des années pour les Yankees par exemple pour développer leur marine de guerre, leur aviation et leurs armées de terre, lorsque ça prenait des mois aux Allemands et aux Japonais pour révolutionner a chaque phase de la guerre, leurs concepts tecniques, tecnoloiques et rebâtir leur armée quasiment !

     »Ainsi, qu’en est-il de ce point de vue de l’AXE USA-OTAN et de l’axe CHINO-RUSSE ??? » Robert Bibeau

    – l’Axe Sino-Russe est provisoire et théorique, il est tactique et stratégique aussi certes en ce moment…, mais, il faudrait évaluer Russie et Chine séparèment, et leur équation aussi ! La Chine, clairement, est l’atelier numéro 1 de l’occident et des USA, même si de moins en moins, et donc pour l’instant, la Chine n’est ni tout a fait indépendante de ce morceau qui représente au bas mot encore 30% de son PIB, ni désireuse de recourir au conflit armé pour récupérer ses îles et îlots en mer de Chine, en Asie du Sud-Est, ou en mer du Japon ! Elle privilégie le bras de fer et son poids économique dans cet affrontement, et soutient la Russie pour des raisons évidentes historiques, géo-stratégiques, idéologiques et économiques aussi, puisqu’elle bénéficie de son pétrole et son gaz pour des clopinettes en quantités phénoménales ! ne l’oublions pas !

    Pour ce qui est de la Russie de Poutine, elle a définitivement mis la barre très haut, et se sert de son levier nucléaire pour imposer le fait accompli ! un choix que même ses stratèges Russes jugent erroné et dangereux pour tout le monde et pour la Russie pour commencer ! De mon humble avis, cette guerre Russe finira en flop et en accords de concessions de toutes parts, car personne en réalité et surtout pas les occidentaux n’a intérêt a ce que l’immense territoire de la Russie et ses richesses inouies, soit divisé, soumis aux enchères des grandes puissances, ou tombe entre les mains de la Chine en partie ou d’autres pays !

    Quant a la supériorité industrielle, l’occident et les états-unis conservent une longueur d’avance a ce niveau sur l’alliancer sino-russe ! définitivement encore a ce jour ! même s’ils ne peuvent d’aucune manière contrôler ou maîtriser les pétards et fusées nucléaires Russes, ou la technologie militaire de cet armement et de bien d’autres chez les Russes… qui peut en effet, les prendre par surprise et terrasser tout le monde a l’ouest s’il le désirait !

    En espérant que ça répond a vos questions !

    Répondre
  • 30 juin 2024 à 13 h 16 min
    Permalien

    Il ne faut pas oublier que la Chine tente de jouer au médiateur et non pas verser l’huile sur le feu dans le conflit Russo-Ukrainien ! Depuis 2023. et que pour la première fois depuis le déclenchement de cette guerre en février 2022, elle a renoué aavec l’Ukraine et promis de respecter tous ses engagements d’échanges commerciaux avec l’Ukraine, sur le grain et sur d’autres affaires…, elle a pris les devants donc depuis cette date et parle a la fois a Poutine, aux ocidentaux, et aux Ukrainiens et les presse pour trouver des solutions  »sans léser la Russie » ! On pourrait même avancer que c’est grâce a la médiation de la Chine si ce conflit n’a pas encore dégénéré en Europe et ailleurs !

    Alors oui l’alliance Sino-Russe est solide, mais pas entièrement sur le plan militaire, ni sur le plan des visées Russes en Ukraine, voir au dela de l’Ukraine ! c’est économiquement, et a travers leurs accords des Brics et autres  »conférence de Shangai »,  »route de la soie » ou  »initiatives pour le Sud Global » que tout ceci leur importe tous les deux et leur permet de contourner et niquer les occidentaux en partie sur ce plan ! Alors que du point de vue financier et du marché des capitaux, c’est surtout a ce niveau que Chine arrive a faire du mal a ses adversaires, et leur asséner des coups durs ou mortels parfois ! la Chine en réalité tient la sa véritable pièce maitresse dans ce jeu d’echecs qu’elle mène haut la maon a ce jour, et ce n’est ni l’industrie, ni l’armement, ni les ambitions de guerre qui le soient ! la Chine a pu infiltrer le marché Américain et occidental avec ses propres marques et brevets, en plus de construire la majorité des marques occidentales chez elle, en prêtant sa main d’oeuvre et ses infrastructures ou sa loistique qui n’a pas d’équivalent sur terre !

    Les occidentaux sont plutôt fragiles sur ce plan financier face a la Chine, en plus d’être attaqué et visé de toutes parts par Poutine qui veut faire imploser l’Europe et il y est déja arrivé ou presque ! et si demain l’UE tombe en pâture ou se dédagrège, alors l’europe sera propulsée au moyen-âge, sera dépecée par les capitaux Américains, Chinois, Indiens, Arabes et autres, et ces derniers a eux seuls, les Arabes du Golf ont un fond souverain qui excède les 10 ou 15 trilliards qu’ils sont prêts a jeter la-dedans !

    Répondre
    • 3 juillet 2024 à 10 h 00 min
      Permalien

      VOILA UN DÉBAT INTÉRESSANT – RÉFLÉCHI ET BASÉ SUR DES FAITS.

      jE POURSUIS LA RÉFLEXION ICI
      https://les7duquebec.net/archives/292522

      La fabrication du désastre sanitaire par le COVID…une manifestation du fascisme au pouvoir
      Par Robert Bibeau. LE FASCISME AU POUVOIR SOUS LA DÉMOCRATIE BOURGEOISE Les racines de l’idéologie fasciste plongent profondément dans les structures et les mécanismes de l’économie cap…
      les7duquebec.net

      h
      ABONNEZ-VOUS À LA NEWS-LETTER : https://les7duquebec.net/

      Répondre
  • Ping : La fabrication du désastre sanitaire par le COVID…une manifestation du fascisme au pouvoir – les 7 du quebec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *