L’orthographe, ce traumatisme culturel hautement bêtifiant

Non plausiblement sans quelque malice, l’obsession de la «langue correcte» peut être très bien vue comme une inaptitude (d’ailleurs acquise

Lire la suite