LA MACHINE

LA MACHINE

En avant
La machine tourne toujours
Alimentée par un combustible
Et guidée par un chronomètre
Qui calcule la charge de travail
Pour ménager la machine.

Le numérique
Au secours du progrès.
Il prend de plus en plus de place
Dans la vie d’un travailleur.
1+1 = 2

Le un et le deux n’ont plus
La quotte.

C’est les milliards,
(L’impôt des travailleurs)
Qui fait tourner cette machine

John Mallette
Le Poète Prolétaire

3 réflexions sur “LA MACHINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *