Grèves ouvrières pour obtenir du soutien contre le Covid-19

En espagnole.  Traduction-adaptation:

 

Les gouvernements bourgeois multiplient les crédits en soutien au capital en émoi face à la pandémie et surtout, face au confinement-paralysie de l’économie choisie comme tactique de sortie de crise économique.  Des milliers de milliards de dollars sont distribués aux entreprises multinationales, aux capitalistes nationaux et aux financiers internationaux alors que le matériel de base pour combattre la pandémie fait défaut.  Nuevo Curso propose aux prolétaires du monde entier de lutter par la grève pour réclamer du soutien – salaire et moyens médicaux – pour faire face à la crise protéiforme. Nous commençons à placer les « grèves du Covid-19 » que nous annonçons sur notre chaîne @huelga sur Telegram sur une carte interactive  (ci-dessous). Nous n’avons mis en ligne, pour le moment, que quelques-unes des nombreuses grèves de ces derniers jours. Dans les prochains jours, nous continuerons de mettre à jour jusqu’à ce que nous ayons recensés tous les sites de grève que nous aurons pu localiser de bout en bout de la Terre. Sur le marqueur de chaque cellule, sur la ville où elle a lieu, vous trouverez une description minimale et un lien vers un journal local donnant des nouvelles du combat de ce prolétariat en lutte.

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

4 pensées sur “Grèves ouvrières pour obtenir du soutien contre le Covid-19

  • 9 avril 2020 à 11 h 39 min
    Permalink

    j’iamgine que le titre est mal traduit ou alors je en pige pas

    Répondre
    • 9 avril 2020 à 14 h 56 min
      Permalink

      non Monsieur Caron – le titre n’est pas mal traduit = il reflète parfaitement l’idée du groupe NuevoCourso.

      J’explique

      1) Les gouvernements soi-disant préoccupé de la santé des gens mettent bien des gens en confinement

      2) MAIS en plusieurs endroits ils ne mettent pas les travailleurs des grandes entreprises et des grosses shops à l’arrêt pour ne pas nuire à la production et aux profits – faisant de ce fait – courir des risques d’épidémie aux travailleurs sur leur lieux de labeur et en déplacement dans les transports publics.

      3) Spontanément certains ouvriers ont manifesté pour être protégés- mis en chômage forcé et compensé et de bénéficier de protection comme les autres citoyens

      4) Nuevo Curso présente ici un recensement de ces grèves spontanées d’ouvriers désirant obtenir – comme les financiers et les banquiers et les multinationales biens arrosés – du soutien pour faire face à la Covid-19.

      Merci de votre post

      Robert Bibeau http://www.les7duquebec.net

      Répondre
      • 9 avril 2020 à 15 h 22 min
        Permalink

        ha expliqué comme ça je comprends mais je trouve que le titre est mal libellé par rapport au texte que j’avais aimé . Mais bon c’est un détail !
        bonne continuation
        cordialement.

        Répondre
  • 10 avril 2020 à 10 h 39 min
    Permalink

    G.Bad il y a beaucoup d’ exemples, voir ce lien de révolution permanente

    Les ouvriers de General Electric en grève pour fabriquer des respirateurs artificiels

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *